Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/01/2009

n°426 - Journal de Palestine - 29-01-Suite - : En Israël, le détachement de la réalité est à présent la norme.


n°426 - Journal  de Palestine - 29-01-Suite - : En Israël, le détachement de la réalité est à présent la norme.



                       Journal de Palestine                                  

                              N°426               29-01

                                                           C.De Broeder & M.Lemaire

 


Sommaire (Suite)

3 Politique Israélienne

4 Politique internationale des territoires occupés 



b) Politique Israélienne

Olmert

28-01

En recevant M. Mitchell mercredi, Olmert a lié l'ouverture permanente des points de passage de la bande de Gaza au sort du soldat Gilad Shalit capturé en juin 2006 et détenu par le Hamas.

http://fr.news.yahoo.com/

 29-01

Le premier ministre démissionné, Olmert, a précisé à l’émissaire spécial au Proche-Orient, Mitchell, l’importance du retour du pouvoir de l’autorité palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas, à la Bande de Gaza.
Un responsable a dit qu'on doit affaiblir le pouvoir du mouvement du Hamas dans la Bande de Gaza après la guerre israélienne contre les habitants de Gaza et renforcer l'autorité d'Abbas pour qu'il retourne à Gaza.

"Olmert a déclaré à Mitchell que l'ouverture totale des passages de la Bande de Gaza doit se faire en échange de la libération du soldat capturé par la résistance palestinienne dans la bande de Gaza, Gilad Chalit, après l'échec de toutes les tentatives politiques et militaires de le libérer", a ajouté le responsable.

CPI


2-2 Des Canons ... pas du beurre.

Israël a employé d'armes microbiennes à Gaza.

IRIB- Selon un ancien officier américain, le régime sioniste a employé, dans son offensive contre la bande de Gaza, d'armes microbiennes. "Au huitième jour de son offensive d'envergure contre Gaza, le régime sioniste a employé des missiles portant des éléments microbiens ou ce qu'on appelle la bombe sale sophistiquée.", a déclaré cet officier américain cité par le journal al-Mesriyoun, qui paraît au Caire. "Le régime sioniste a largué sciemment au jour où le vent soufflait très fort, ces missiles pour que les bactéries soient aussi transférées vers les régions frontalières égyptiennes.", a-t-il dit. Durant les 22 jours d'agression barbare contre Gaza, le régime sioniste a employé aussi des bombes au phosphore à l'encontre des civils.

27-01
http://french.irib.ir/index.php?option=com_content&task=view&id=17895&ac=0&Itemid=9

27-01

Le ministre de la guerre a déclaré aux réservistes que, en dépit d'un coup massif porté au Hamas au cours de l'opération "Plomb durci", la menace d'attaques le long de la frontière était constante, ainsi que d'incidents auxquels "nous nous devrons de répondre".

hhttp://fr.jpost.com/servlet/

28-01

Le vice-ministre de la guerre Vilnaï : "Il est clair que nous allons réagir, mais il faut faire preuve de patience et nous n'avons aucune intention de dévoiler nos intentions à l'ennemi",

A propos des chefs du Hamas, M. Vilnaï a prévenu qu'il n'y avait "pas lieu de s'inquiéter, le tour de chacun d'entre eux viendra".(…)

(AFP)

28-01

Le ministre des Infrastructures et membre du cabinet du sécurité, Binyamin Ben Eliezer, a pour sa part affirmé à la radio publique que "le prix" avait "changé" pour les tirs de roquettes. Il n'a pas donné de précision sur la nature de ce "prix".

Il a souligné que si les tirs se poursuivaient, les Palestiniens ne pouvaient espérer l'ouverture des points de passage vers Gaza et le début des travaux de réhabilitation de cette région ravagée par l'armée israélienne durant les 22 jours de combats.

"Pour se lancer dans de tels travaux, il faut faire passer du ciment, des tuyaux, toutes sortes de matériaux de construction. Si les dirigeants du Hamas veulent laisser cette région dans l'état où elle est, c'est à eux que les habitants demanderont des comptes", a poursuivi M. Ben Eliezer.

(AFP)

 29-01

Un sous-officier israélien a été tué et trois soldats, dont un officier, ont été blessés "lorsqu'un engin explosif a été activé au passage d'une patrouille du côté israélien du mur de la honte de la bande de Gaza", au nord de la localité de Kissoufim. L'officier a été grièvement atteint.

Le ministre israélien de la guerre Barak a affirmé que son pays "riposterait" à cette "attaque sérieuse". Tandis qu’Olmert a promis qu'Israël riposterait durement et que "l'armée préparait sa réponse".

"La réaction de l'armée aujourd'hui était seulement opérationnelle.

Ceci n'est pas la réponse à un soldat mort et trois autres blessés.

La réponse d'Israël doit venir", a déclaré à l'AFP un haut responsable gouvernemental citant M. Olmert.

http://fr.news.yahoo.com/

29-01

Le vice-ministre de la Défense Matan Vilnaï a prévenu qu'Israël réagirait à la reprise des tirs de roquettes.

"Il est clair que nous allons réagir, mais il faut faire preuve de patience et nous n'avons aucune intention de dévoiler nos intentions à l'ennemi", a-t-il affirmé, en menaçant les chefs du Hamas à Gaza. "Le tour de chacun d'entre eux viendra".

http://fr.news.yahoo.com/




2-3 Sur le terrain.

Israël bombarde la frontière de Gaza et prétend se protéger …

Des appareils israéliens ont bombardé dans la nuit de mardi à mercredi des tunnels présumés reliant le sud de la bande de Gaza à l'Egypte.
Des sources militaires israéliennes et des témoins ont fait état d'une forte explosion causée par le largage d'une bombe ou d'un missile contre la frontière.
L'armée d'occupation israélienne a prétendu que l'attaque contre les tunnels survenait en réponse a celle menée mardi le long de la frontière avec Gaza
et qui avait tué un soldat israélien.
Les tunnels servent, selon "Israël", à faire passer des armes pour la résistance vers Gaza, mais aussi de la nourriture et d'autres matière première pour contourner le blocus imposé par "Israël" au territoire palestinien depuis 2007
Rappelons que les forces d'occupation israéliennes s'étaient infiltrés mardi à l'est de la ville de Khan younes, au centre de Gaza, puis se sont retirés le soir.
Mardi, deux palestiniens étaient tombés en martyr et plusieurs autres blessés, dont un agriculteur, par les raids israéliens contre la bande de Gaza.
Israël agira "pour se protéger" des attaques de Gaza
Israël "agira pour se protéger", c'est ce qu'a a prétendu, ce mercredi, le porte-parole du Premier ministre israélien, Mark Regev quelques heures avant l'arrivée, à Jérusalem occupée, de l'émissaire américain George Mitchell. "
Malheureusement, le Hamas contrôle la bande de Gaza et il est directement responsable de tous les tirs hostiles à partir de ce territoire contre Israël", a-t-il dit.
Le cabinet de sécurité israélien se réunissait mercredi matin et devait discuter d'une opération israélienne plus élargie contre la bande de Gaza, selon un haut responsable gouvernemental.

Mercredi 28 Janvier 2009

http://www.alterinfo.net/Israel-bombarde-la-frontiere-de-Gaza-et-pretend-se-proteger_a29108.html?PHPSESSID=103338d48e4ec6134187baa428dfb281


2-4 Les grandes manœuvres

Israël poursuivra ses "frappes ponctuelles" dans l’enclave
Sur fond de cessez-le-feu qui ne tient qu’à un fil, Israël continuera à mener des frappes ponctuelles visant les activistes palestiniens, notamment contre les membres du Hamas qui contrôle la bande de Gaza, rapporte vendredi le quotidien israélien Haaretz.
Cette décision est intervenue lors de consultations entre les dirigeants politiques et les chefs des structures de force de l'Etat hébreu consacrées aux ripostes à la reprise des tirs de roquettes et aux attaques contre les militaires israéliens.

Selon Israël, le Hamas est entièrement responsable de la terreur provenant de la zone qu'il contrôle, même si ses résistants n'étaient pas directement impliqués dans ces violences.

Cette aggravation de la situation dans la bande de Gaza se produit sur fond de négociations sur une trêve de longue durée entre l'Etat hébreu et le Hamas avec la médiation de l'Egypte.

RIA Novosti -30-01



3 Politique Internationale des térritoires occupés

a) Pays Arabes & voisins

Égypte

29-01

Des tractations sont en cours entre Israël et le Hamas sous les auspices de l'Egypte en vue d'une trêve consolidant le cessez-le-feu. Le chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit a affirmé qu'un accord sur une trêve "permanente" pourrait intervenir lors de la première semaine de février.

M. Aboul Gheit a présenté un calendrier possible de sortie de crise pour Gaza, à commencer par cet accord de trêve « permanent » entre les deux belligérants, début février.

Le Caire parrainerait également le coup d’envoi, vers la fin février, d’une réconciliation interpalestinienne.

Elle viserait à former un gouvernement d’union nationale principalement entre le Fatah de M. Abbas et le Hamas .

http://fr.news.yahoo.com/

http://www.lesoir.be/actualite/monde/gaza-l-emissaire-us-...


Iran

Le délégué du Hamas en Iran : « le sang versé des enfants de Gaza a renforcé l’unité des musulmans »
Abu Ossama, délégué du Hamas en Iran, a assuré que « la victoire du peuple musulman de Gaza face aux occupants sionistes perçoit la vitalité de la Révolution islamique » et que « le sang versé des enfants de la Bande de Gaza a renforcé l’unité des musulmans dans le monde. »
Abu Ossama, a ajouté : « la victoire de Hassan Nasrollah dans la guerre inégale de 33 jours contre le Liban et le triomphe dans la guerre de 22 jours supporté par le peuple de Gaza sont dus aux soutiens offerts par la République Islamique d'Iran et d'autres musulmans du monde. »  «La victoire du peuple musulman de Gaza face à la quatrième meilleure armée du monde, c'est-à-dire celle du régime usurpateur sioniste, est quelque chose qui laisse tout le monde abasourdi » a-t-il poursuivi, rappelant que « la résistance et la patience des gens et les soutiens du monde islamique ont fait que le régime sioniste soit finalement obligé de décréter un cessez le feu unilatéral. »

Irna  29/1


Liban

30-01

Le secrétaire général du Hezbollah a critiqué la position égyptienne vis-à-vis de la fermeture du terminal de Rafah, affirmant la nécessité d'ouvrir ce passage vital pour les palestiniens afin qu'ils puissent garantir l'acheminement de l'alimentation, des médicaments et des matières de 1ères nécessité, tout en soulignant que la fermeture de terminal est considéré comme l'un des plus grands crimes humanitaires, car il constitue un passage vital pour le peuple palestinien et sa survie.  

Sana

30/1  

Nasrallah : L’agression contre Gaza vise à mettre fin à la résistance palestinienne
Le secrétaire général de Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé que l’objectif de l’agression israélienne contre la bande de Gaza est de mettre fin à la résistance palestinienne, à Hamas et aux autres factions palestiniennes pour les soumettre politiquement, psychologiquement et moralement aux conditions israéliennes dans tout nouveau compromis.
Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui à l’occasion du jour de la liberté et retransmise par la chaîne al-Manar, Sayyed Nasrallah a affirmé que la fermeté du commandement politique de la résistance et la tenue historique des citoyens de Gaza ont mis en échec toutes les tentatives d’Israël de réaliser ses objectifs et avancé l’image que la résistance est prête à lutter jusqu’à dernière goûte de sang. 

   Il a, en outre, indiqué que la résistance nationale a réalisé à la date de ce jour l’une des opérations d’échange des prisonniers avec l’ennemi israélien. Il a indiqué que l’anniversaire de la libération des prisonniers est une occasion pour la solidarité avec les prisonniers syriens, palestiniens et arabes qui font face à des conditions dures dans les prisons d’occupation.

     M. Nasrallah a aussi affirmé que l'agression Israël se poursuit à Gaza par d'autres formes, de ce fait, il faut entreprendre une action à tous les niveaux pour protéger la direction de la résistance politiquement et populairement afin d'affronter les pressions en direction de l'ouverture des passages, la levée du blocus l'aide aux Palestiniens dans la bande de Gaza pour qu'ils puissent construire leurs habitations détruites sans aucune condition politique préalable.

T. Slimani    

Sana 30/1  


Turquie

Erdogan quitte la salle après avoir été empêché de répondre à Peres sur Gaza
Le 1er ministre turc, /Recep Tayyip Erdogan/, a quitté la salle des débats sur Gaza après avoir été empêché par celui qui gérait les débats de répondre au président israélien, /Shimon Peres/, indiquant qu’il n’a pas l’intention de revenir à Davos.
"Je ne suis pas un chef de tribu, je suis un chef du gouvernement et j'ai fait ce que je devrais faire", a-t-il proclamé devant les milliers qui était venus l'accueillir portant les drapeaux turcs et palestiniens, proclamant leur fierté de l'attitude de leur Premier Ministre et scandant des slogans condamnant Israël et son agression contre Gaza.

M. Erdogan s'était adressé avec fermeté à Peres, critiquant le ton qu'il avait employé "un ton de quelqu'un qui reconnaît sa culpabilité", a-t-il affirmé. "Vous tuez les humains; et je me rappelle des enfants que vous avez tués sur la côte de Gaza. Et en matière de tuerie, vous êtes les mieux placés de la connaître", a-t-il insisté, affirmant qu'il est regrettable qu'on applaudit dans cette salle à la tuerie de tant d'humains.

Sana

30/1

27 janvier 

Analyse : Se lever et quitter la scène en présence de criminels de guerre : Erdogan l’a fait, d’autres peuvent le faire !

Erdogan, le Premier ministre Turc, a remis à sa place Shimon Peres —auquel on va bientôt décerner le Prix Nobel de la Guerre, en lieu et place d’un Prix Nobel de la Paix— au forum de Davos, et a surtout bien fait de quitter les lieux pour ne pas avoir à dîner en compagnie de tous ceux qui n’étaient pas gênés de partager leur soupe avec le criminel de guerre israélien.

"Je ne pense pas que je reviendrai à Davos", a lancé M. Erdogan en quittant l’estrade.

Le dirigeant turc a répondu vertement à un plaidoyer enflammé de M. Peres, assis à côté de lui, justifiant l’intervention israélienne à Gaza

Passant outre le refus de l’animateur, M. Erdogan a pris la parole après M. Peres pour reprocher au public d’avoir applaudi l’intervention du président israélien.

"Je trouve très triste que des gens applaudissent parce que beaucoup de gens sont morts. Je pense qu’ils ont tort d’applaudir des actions qui ont tué des gens", a-t-il dit.

Des applaudissements ont également retenti quand M. Erdogan a quitté la scène du Forum économique mondial (WEF). M. Peres avait auparavant défendu avec véhémence l’intervention armée de son pays dans la bande de Gaza, s’emportant plusieurs fois dans une enceinte peu habituée aux éclats de voix.S ’adressant à lui, M. Erdogan a lancé : "je pense que vous devez vous sentir un peu coupable. C’est pourquoi vous avez parlé si fort". "Vous avez tué des gens. Vous êtes des barbares. Je me souviens des enfants qui sont morts sur des plages", a-t-il également dit.

Au cours du débat, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé à Israël "de faire preuve d’un maximum de retenue pour préserver le cessez-le-feu". Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa s’est abstenu ostensiblement de porter ses regards vers le président israélien pendant toute l’intervention de ce dernier.

Un lecteur nous signale sur la vidéo ci-dessous que lorsque le premier ministre turc s’en va, Amr Moussa lui serre la main et on voit qu’il hésite, il veut le suivre mais un seul geste de Ban Ki-moon (Secrétaire général de l’ONU) et il se rassoit !

Publié le 30-01-2009

http://www.dailymotion.com/video/x870pv_colere-du-president-erdogan-a-davos_news

CAPJPO-EuroPalestine



b) Le Monde

1 Usa (le parrain)

1 Les grandes manœuvres

28-01

L’émissaire américain au Proche-Orient, George Mitchell. a déclaré qu'il était "capital que le cessez-le-feu se prolonge et se renforce".

M. Mitchell a été reçu par Olmert et par le ministre de la guerre Barak.

 

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=200901...

29-01

Arrivée dans la région du nouvel émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, pour une première mission d'information, après avoir été investi par le président Barack Obama de tous les pouvoirs nécessaires pour parler en son nom. Sa tournée le mènera notamment en Israël, en Cisjordanie, en Jordanie et en Arabie saoudite.

Obama a expliqué avoir chargé son émissaire de "s'engager de manière vigoureuse et constante pour obtenir de véritables progrès" vers la paix, et pour, "de manière plus immédiate, donner des idées sur la manière de consolider le cessez-le-feu".

http://fr.news.yahoo.com/

29-01

L’émissaire américain au Proche-Orient, George Mitchell. a déclaré qu'il doit être reçu par le président Abbas en Cisjordanie.

Selon des diplomates occidentaux, l'ancien sénateur américain ne rencontrera pas de dirigeants du Hamas…

http://www.romandie.com/infos/ats/


2 Politique colonialiste israélienne.(vue des USA)

Gaza : l’émissaire américain défend le cessez-le-feu

28 janvier

Le nouvel émissaire américain au Moyen-Orient, George Mitchell a commencé sa mission au Caire. Il a estimé d’une « importance cruciale » que le cessez-le-feu à Gaza soit « étendu et consolidé ». Pendant ce temps-là, sur le terrain, la tension renaît.

 « Il est d’une importance cruciale que le cessez-le-feu soit étendu et consolidé », a-t-il déclaré à la presse à l’issue d’un entretien avec le président égyptien Hosni Moubarak.

M. Mitchell, fraîchement nommé par le président américain Barack Obama émissaire pour le Moyen-Orient, est arrivé mardi au Caire, en première étape d’une tournée dans la région et en Europe.

Il a souligné que les Etats-Unis étaient « reconnaissants » à l’égard de M. Moubarak pour le rôle joué par l’Egypte en faveur d’une trêve durable dans la bande de Gaza, entrée en vigueur le 18 janvier après 22 jours d’une opération militaire israélienne.

« Nous appuyons les efforts persistants de l’Egypte » dans ce sens, a encore dit l’émissaire américain qui devait se rendre en Israël après le Caire.

M. Mitchell a affirmé que les Etats-Unis s’étaient « engagés à poursuivre vigoureusement les efforts en faveur de la paix et la stabilité dans la région ».

« La décision du président Obama de m’envoyer en mission dans cette région moins d’une semaine après son Investiture constitue une preuve claire et tangible de cet engagement », a-t-il souligné.

 

http://www.lesoir.be/actualite/monde/gaza-l-emissaire-us-defend-le-2009-01-28-685886.shtml



4 Politique Internationale

Organisations Mondiales & régionales

Otan - 3 Onu - 4 Nations Unies - Banque Mondiale- Mouvement des non-aligné (MNA) - Human Rights Watch

Onu

29-01

Le responsable des affaires humanitaires à l'ONU, John Holmes, a appelé mardi Israël à rouvrir sans tarder les points de passage vers la bande de Gaza, pour permettre l'entrée de l'aide internationale à la population durement touchée par 22 jours de guerre.

http://fr.news.yahoo.com/

 « Cela brise le cœur » : La face horrible de la guerre

Lors d’une visite dans la zone, hier, après l’assaut israélien de 22 jours, le secrétaire général des Nations-Unies, visiblement bouleversé, a dépeint la dévastation de Gaza comme « un déchirement ».

« Je n’ai vu qu’une fraction de la destruction », a déclaré Ban Ki-moon, alors qu’il se tenait debout devant un entrepôt de l’ONU, incendié jeudi dernier par les obus israéliens. « Ceci est choquant et inquiétant. Ce sont des scènes qui brisent le cœur que j’ai vues et je suis profondément affligé par ce que j’ai vu aujourd’hui », a-t-il déclaré.

M. Ban a exigé qu’une enquête complète sur le pilonnage israélien de l’installation de l’UNRWA (l’Agence aux Réfugiés Palestiniens)[1].

Des responsables onusiens disent que cette installation, qui se consumait encore hier, a été visée par des munitions au phosphore blanc qui ne sont pas supposées être utilisées dans les zones fortement peuplées, à cause des blessures faites aux civils. M. Ban a dit que les attaques israéliennes contre les sièges de l’UNWRA et deux écoles de l’ONU à Gaza, dont l’une à tuer 40 palestiniens qui s’y réfugiaient, étaient « scandaleuses ».

M. Ban a déclaré : « Il a été particulièrement troublant et bouleversant pour moi, en tant que secrétaire général, de ne pas avoir pu arrêter cela plus vite ». Il a vivement recommandé à Israël et au Hamas « d’exercer une modération maximale et d’entretenir le cessez-le-feu ».

Amnesty International a déclaré que l’usage répété par Israël de ces munitions, malgré la preuve de leurs effets et des dommages sans distinction contre les civils « est un crime de guerre ».

Source : The Independent, mercredi 21 janvier 2009

http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/gaza-i-watched-an-israeli-soldier-shoot-dead-my-two-little-girls-1452294.html

 

L’ONU lance un appel pour plus de 600 millions de dollars d'aide

L'ONU va lancer auprès de la communauté internationale un appel de fonds de 613 millions de dollars pour venir en aide aux habitants de la bande de Gaza affectés par l'offensive israélienne, a annoncé le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

Les fonds, portant sur 9 mois, sont essentiellement destinés à couvrir les besoins alimentaires (153 millions de dollars) des Palestiniens,

l'aide d'urgence (27 millions)

ainsi que des tentes (128 millions).

l'ONU,précise que les attaques israélienne sur la bande de Gaza a fait 1.300 morts et 5.300 blessés, dont 1.855 enfants et 795 femmes.

Par ailleurs, quelque 21.000 maisons ont été détruites ou gravement endommagées, soit 13% des habitations de ce petit territoire surpeuplé.

29-01

http://fr.news.yahoo.com/


UNRWA  

29-01

La commissaire de l’UNRWA dans la bande de Gaza, Karen Abou Zaïd, a dit que le conseil international de sécurité doit enquêter sur les violations des forces occupantes à la loi internationale pendant leur guerre contre la Bande de Gaza.
Lors d'une réunion du conseil, Abou Zaïd a informé, le mardi dernier 27/1, les 15 membres du conseil de supporter une partie des aides à plus d'un million et demi de palestiniens qui habitent la Bande de Gaza afin qu'ils reprennent leur vie normale.

Elle a dit qu'elle a vu une démolition israélienne programmée contre des écoles, des universités, des bâtiments résidentiels, des usines, des boutiques et des fermes.

CPI


Human Rights Watch

9-01

L'organisation de défense (ndlr : non indépendante) des droits de l'homme Human Rights Watch a appelé de son côté mardi l'ONU à lancer une enquête indépendante sur des allégations de violations du droit international par Israël et le Hamas.

http://fr.news.yahoo.com/ 


OCHA

30-01

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), 1,3 million de personnes reçoivent actuellement une aide alimentaire de l'ONU à Gaza. Il souligne par ailleurs que la situation en terme d'eau potable s'est améliorée avec 70% du réseau fonctionnant dans certaines zones. Mais cela ne veut pas dire que tout le monde a de l'eau. Le système de tout à l'égout reste quant à lui endommagé en certains endroits.

Centre d’actualités de l’ONU 



2 Europe

6 Ue

Marchand de canons : Le code de conduite de l’UE

L’UE a maintenu un code de conduite sur les exportations d’armes depuis 1998, mais son application est surveillée au niveau des états membres, pas au niveau de Bruxelles, donc si M.Brown voulait soutenir cette procédure, il devra convaincre les 26 autres états membres.

En 2007, 12 millions d’euros en petites armes et en munitions ont été exportés vers Israël par la Bulgarie, l’Allemagne, la Pologne, la Roumanie et la Grande Bretagne.

De plus, 23 millions d’euros en "armes légères" — ce qui signifie les armes qui ont besoin de deux à trois personnes pour leur utilisation, comme les bombes, les torpilles et des engins explosifs — ont étaient fournis par la République Tchèque, l’Allemagne, la Roumanie et la Slovénie.

La Belgique, la France et la Roumanie ont aussi envoyé à Israël pour 18,5 millions d’euros de matériel aéronautique. Paris est responsable pour 10 millions d’euros de cette somme.

Une quatrième et très large catégorie d’armements citée dans le rapport de l’UE regroupe les "équipements électroniques" — comprenant l’électronique spécialement adaptée à l’utilisation militaire, les équipements de navigation et de vision, les systèmes de blocage satellitaire. Ces équipements pour une valeur de 94 millions d’euros ont été exportés par la France (89 millions d’euros) et l’Allemagne (5 millions d’euros).

Les 200 millions d’euros restant tombent dans d’autres catégories mineures, non inclues dans les petites armes, les armes légères, l’aviation et l’électronique.

L’Italie, qui est traditionnellement un grand exportateur d’armes, a seulement fourni à l’Israël 0.5 millions d’euros d’armes en 2007. L’Espagne, qui est aussi un grand négociant dans ce secteur, a seulement vendu à Tel Aviv pour 4,5 millions d’euros d’armements.

La Suède, un autre grand producteur d’armes européen, comme huit autres états membres de l’UE, n’a rien fourni à l’état hébreu.

Dans tout l’UE, seulement 28 licences d’exportations ont été refusées pour cause de droits de l’Homme, de sécurité interne ou des raisons d’instabilité dans la région.

Kaye Stearman, de l’organisation Campaign Against Arms Trade (la Campagne Contre le Commerce d’Armes) basée en Grande Bretagne, a déclaré à EUobserver que : "Les Nations Unies et des observateurs impartiaux ont constaté comment les actions de l’armée israélienne ont violé le droit humanitaire international".

"Bien que la Consolidated EU and National Arms Export Licensing (Les Licences pour les Exportations d’Armes au niveau National et de l’UE) est supposée évaluer l’impact de la vente d’armes sur la paix régionale, la sécurité et la stabilité, et le dossier des droits de l’Homme du pays, on dirait qu’ils l’ont ignoré en ce qui concerne Israël."

"La Grande Bretagne doit immédiatement cesser de vendre des armes, y compris des pièces détachées, à Israël, et aussi arrêter d’acheter des armes des entreprises israéliennes — ces armes qui ont été ’testées’ dans les ’laboratoires’ que sont les Territoires Occupés".

Leigh Philipps :

UEObserver

25 janvier

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5953


2 France

Enlèvement d’un étudiant Palestinien par les nervis de « Génération Palestine » à Paris

Samedi 24 Janvier 2009, à la fin de la manifestation, les services de sécurité spéciaux  de « Jeunes d’Europe pour le Droit, la Paix et la Solidarité », (JEDPS) ont enlevé un étudiant palestinien. JEDPS est une association franco-magrébine qui se présente au public sous le nom de «Génération Palestine».

Alors  que l’étudiant essayait de rentrer chez lui non sans peine, car les CRS avaient fermé toutes les rues, soudain, les services du JEDPS l’ont enlevé. Malgré que l’étudiant palestinien se soit efforcé de leur parler logiquement et intelligemment,  ils l’ont couvert d’insultes, menacé, traité de  « traître », ceci parce qu’il dénonce  la corruption ! Ils l’ont libéré après une trentaine de minutes.

Leigh Philipps : La France premier marchand de canons européen au profit d’Israël

L’UE ne se contente pas de soutenir politiquement, économiquement et diplomatiquement l’état raciste et colonialiste israélien, mais elle lui vend technologie et armes à profusion, avec une mention spéciale pour la France qui occupe au niveau international la seconde place. Il est vrai que pour nos fabricants et marchands de canons nationaux, les Territoires Palestiniens sous Occupation constituent, en plus d’une régulière opportunité de marchés juteux, un laboratoire expérimental "in vivo" pour leur industrie de mort.

Le bout de la chaîne de cette industrie mortifère, c’est Mohammed Kutkut pleurant au souvenir de son ami et compagnon d’école Ahed Qadda (au nom inscrit à la place devenue vide) assassiné à Jabalya par l’armée israélienne - Photo : AP/Anja Niedringhaus

Les chiffres récents publiés par Bruxelles ont révélé que les états membres de l’Union Européenne avaient autorisé l’exportation de 200 millions d’euros d’armes à Israël en 2007 ; la France est de loin en tête et est le plus grand fournisseur européen d’armes à l’état hébreu.

Selon le rapport de l’UE sur les licences d’exportations d’armes, publié en décembre 2007 pour l’année 2007 et en réunifiant les comptes que les états membres doivent soumettre tout les ans, 18 états membres ont autorisé un total de 1018 licences vers Israël pour un total de 199 409 348 d’euros.

L’EUobserver est en mesure de révéler que la France, l’Allemagne et la Roumanie sont les trois plus grands exportateurs. La France a donné des licences d’exportations pour 126 millions d’Euros, l’Allemagne en a autorisé pour 28 millions d’euros et la Roumanie pour 17 millions.

C’est en réponse aux appels lancés par les politiciens de l’opposition pour que la Grande Bretagne arrête ses exportations d’armes vers Israël et encourage les autres membres de l’UE a faire de même, qu’un porte-parole pour le ministère britannique des affaires étrangères a déclaré : "Nous n’approuvons aucune exportation qui se rapporte à la défense si nous jugeons qu’il y a un risque que [les armes exportées] soient utilisées pour une agression externe ou une répression interne".

"Nous refusons systématiquement les licences d’exportations quand nous croyons qu’il y a un risque de ce genre. Toute application au profit d’Israël est considérée sur ces critères."

Leigh Philipps :

UEObserver

25 janvier

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5953




Palestine,Israël,Olmert,colonialisme,Gaza,Bush, Hamas,Fatah

 

Les commentaires sont fermés.