Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/07/2009

N° 466- Journal de Palestine - 15-06 au 03-07 - Début - : Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation ...

N° 466- Journal de Palestine - 15-06  au  03-07 - Début - : Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation ...



          Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

     Sa diffusion est un acte de résistance.

                 Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et ferment les oreilles aux autres sources.



Journal de Palestine 

n°466                   15-06  au  03-07

C.De Broeder      &  M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be

 

Sommaire

Tiré a part

Gaza s'enfonce dans la pauvreté et le désespoir.

Ben Laden accuse.

Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation ...

Le Hamas rejette l’Etat palestinien tel que le propose Israël.

Les Etats-Unis et l’Europe sont responsables de l’extrémisme d’Israël.

Paroles & actions du président cette semaine ...

Obama : Nous devons isoler le Hamas jusqu’à ce qu’il reconnaisse Israël.

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines

3 Politique

Politique Palestinienne

Suite

Politique Israélienne

Fin

4 Politique internationale des territoires occupés 

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 antiWAR / Peace Music Video

5-2 La Palestine au jour le jour

5-3 Les sionistes préparent la guerre

5-4 Amérique  - Le lobby pro-israélien 2/3

5-5 Palestine : la plus grande prison à ciel ouvert au monde

5-6 Je suis Palestinien

5-7 Sionisme & Judaîsme IONISME ET JUDAÎSME

5-8 Pourrir dans la "zone tampon" ou "la paix d'Israël"

5-9 Vidéo : Des soldats se filment en train d’humilier un jeune palestinien.

5-10 Vidéo : Police des frontières, je vous aime

5-11 Vidéo : Cueillette des feuilles de vigne à Saffa.

5-12 Sarkozy et Obama peuvent-ils s’entendre ?

5-13 Noam Chomsky : Quand surgit une nouvelle crise…



15-06 au 03-07 : Peuple Palestinien : 1 tué   -  19 blessés

                          Occupants              :  0 tué  -   0 blessé



Tiré a part

Gaza s'enfonce dans la pauvreté et le désespoir.

Six mois après la fin de l'invasion israélienne, les 1,5 millions de Palestiniens de Gaza connaissent une pauvreté de plus en plus grande et n'ont pas les moyens de rebâtir leur vie, écrit le Comité international de la Croix Rouge (CICR).

Les restrictions draconiennes à l'entrée de marchandises sur le territoire freinent les efforts de reconstruction financés par la communauté internationale, qui a pourtant promis 4,5 milliards de dollars d'aide.

La population manque de médicaments, les services de santé et l'approvisionnement en eau sont sur le point de s'effondrer, ajoute le CICR dans un rapport publié lundi.

"Certains quartiers de Gaza particulièrement touchés par les frappes israéliennes continueront à ressembler à l'épicentre d'un tremblement de terre majeur tant que l'on autorisera pas l'entrée sur le territoire de grandes quantités de ciment, d'acier et autres matériaux de construction", écrit le CICR.

De nombreux habitants "sombrent dans un désespoir de plus en plus profond", estime l'organisation.

Les hôpitaux sont dans un état lamentable, une grande partie de leur équipement n'est pas fiable et les coupures de courant sont fréquentes.

"Le système de santé à Gaza ne permet pas d'assurer un traitement adéquat pour les maladies graves. Il est tragique de constater que de nombreux patients ne sont pas autorisés à quitter à temps la bande de Gaza pour être soigné ailleurs", indique le rapport.

On assiste à "un accroissement dramatique de la pauvreté", estime le CICR, en soulignant que l'effondrement économique du territoire, conséquence de l'enfermement du territoire, ont porté le taux de chômage à 44% en avril.

Plus de 70% des Gazaouites vivent en-dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 250 dollars par mois pour une famille pouvant aller jusqu'à neuf membres.

29/6

http://fr.news.yahoo.com/4/20090629/twl-palestiniens-gaza-rapport-38cfb6d.html

 

Ben Laden accuse.

Le message prononcé par Barack Obama,  a été qualifié de "criminel" par le numéro deux d'Al Qaïda, Aymane al Zaouahri.

Oussama ben Laden, accuse les Etats-Unis d'avoir semé "les graines de la haine" chez les musulmans. "Si un musulman devient l'allié des infidèles et soutient ceux-ci contre les musulmans, il perd sa foi et devient un apostat infidèle" "Ne vous alliez pas aux juifs et aux chrétiens, comme c'est le cas de l'armée pakistanaise, qui s'est retranchée dans le même donjon que l'Amérique face à l'islam. Tout vrai musulman doit les combattre", conclu l'introuvable ben Laden.

Reuters

Jeudi 4 juin,

 

Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation ...

Dans son discours, le premier ministre de l’entité sioniste déclara, je cite : « Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation en Cisjordanie, l’interdiction du retour des réfugiés palestiniens en Israël et le maintien de Jérusalem comme capitale de l'Etat Juif. »
Pour nous, peu importe que ce discours soit salué par Obama et les dirigeants occidentaux.

Nous attendons de voir, par quelle baguette de leur chef d’orchestre, les dirigeants arabes de la Collaboration vont pouvoir entrer en scène.
Simultanément les préparatifs se succèdent : les manœuvres réussies des fossoyeurs de la démocratie lors des élections libanaises ; les troubles et violences qu’ils provoquent en ce moment sur le sol de l’Iran, manœuvres accompagnées d’un large soutien occidental et d’une très large couverture médiatique de la machine à désinformer.
A leurs yeux et selon leur tactique, leur chaos est indispensable à leur solution finale. Il est déjà paramétré et amorcé ; il dessine déjà les grandes lignes de son attracteur étrange.
Mais encore une fois, ils feront fausse note car ils auront oublié son contraire et l’attracteur qu’il génèrera : l’acte résistant, ainsi que ses effets : un impitoyable tsunami.

http://hebdo.ahram.org.eg:80/arab/ahram/2009/6/17/marab3.htm

http://libanresistance.blogspot.com:80/2009/06/le-choc-des-chaos.html

17 juin 2009

 

Le Hamas rejette l’Etat palestinien tel que le propose Israël.

Le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Méchaal, a dénoncé jeudi la proposition israélienne de création d'un Etat palestinien démilitarisé, réduit selon lui à "une vaste prison", et réaffirmé que seule la lutte armée pouvait rétablir les droits des Palestiniens.

Pressé par les Etats-Unis, le Premier ministre Netanyahu a accepté mi-juin l'idée d'un Etat palestinien, sous réserve que celui-ci soit démilitarisé et que les Palestiniens reconnaissent Israël comme la nation du peuple juif.

"L'Etat dont Netanyahu a parlé, sur lequel il aurait le contrôle sur terre, par mer et dans les airs, est une entité absurde et une grande prison, pas le pays que mérite un grand peuple", a déclaré Khaled Méchaal lors d'un discours prononcé à Damas devant des partisans du Hamas.

Méchaal, dont le mouvement a remporté les élections législatives palestiniennes de 2006, a ajouté que la notion d'un Etat exclusivement juif était une abomination pour les Palestiniens. Cela revient, selon lui, à renoncer à ce qu'il considère comme un droit, pour six millions de réfugiés palestiniens, de retourner sur leur terre natale, aujourd'hui située en Israël.

"Nous mettons en garde contre toute indulgence arabe sur cette question. Les appels des dirigeants de l'ennemi à la judaïté d'Israël sont racistes, peu différents du fascisme italien et du nazisme hitlérien", a affirmé Méchaal.

26 juin 2009,

Al-Oufok 

 

Les Etats-Unis et l’Europe sont responsables de l’extrémisme d’Israël.
Le directeur du bureau politique du mouvement de la résistance islamique de Palestine, Hamas, Khaled Maachal a présenté les Etats-Unis et l'Europe comme responsables d'extrémisme et d'actions arbitraires du régime sioniste. « On parle de l'holocauste contre les juifs en Europe, mais, on néglige l'holocauste israélien contre le peuple palestinien » a déclaré, Maachal, jeudi soir, lors d'une rencontre avec les membres des groupes palestiniens, à Damas. « Nous saluons le changement de ton d'Obama, mais ce changement est le résultat de la résistance du peuple palestinien et de l'échec de la politique de Bush et de son entourage néo-conservateur. S'agissant, toujours, de ce changement de ton d'Obama face au Hamas, Maachal a souligné que l'administration Obama était, actuellement, face à une épreuve et elle devait passer aux actes pour la restauration des droits des peuples de la région et de
la Palestine. Il a, ensuite, rejeté, les propos du Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netannyahou concernant la création d'un état palestinien démilitarisé, des propos qui découlement, selon lui, de la nature barbare du régime sioniste.

IRIB-
26 Juin 2009 -
http://french.irib.ir/index.php?option=com_content&task=view&id=22580&Itemid=9



Paroles & actions du président ce mois ...

Obama : Nous devons isoler le Hamas jusqu’à ce qu’il reconnaisse Israël.
Voici les traductions extraites de http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2034 et de http://www.ism-france.org/news/article.php?id=9165&type=analyse&lesujet=Sionisme :
Nous devons isoler le Hamas jusqu’à ce qu’il reconnaisse Israël, renonce au terrorisme, et endosse les accords signés par le passé. Il n’y a pas de place à la table des négociations pour les organisations terroristes. (
applaudissements)

C’est pourquoi je me suis opposé à la tenue d’élections où le Hamas pourrait participer en 2006. Israël et l’Autorité palestinienne nous avaient mis en garde, mais ce gouvernement a maintenu cette décision, avec pour résultat le contrôle de Gaza par le Hamas et une pluie de roquettes s’abattant sur Israël.
Mais tout accord avec le peuple Palestinien doit préserver l’identité d’Israël en tant qu’État juif, dont les frontières sont sûres, reconnues et défendables. Jérusalem restera la capitale d’Israël, et elle doit rester indivisible.
(la salle se lève pour applaudir vigoureusement)
Notre alliance est fondée sur des intérêts communs et sur des valeurs partagées. Ceux qui menacent Israël, nous menacent. Israël a toujours fait face à ces menaces sur les lignes de front. Et j’apporterai avec moi, à
la Maison Blanche, un engagement inébranlable à défendre la sécurité d’Israël.
Quand je serai président, je mettrai en œuvre un Mémorandum de Compréhension qui assurera 30 milliards de dollars d’aide à Israël durant la prochaine décennie – il s’agira d’investissements dans la sécurité d’Israël qui n’auront aucun lien avec un quelconque autre pays.
Par la suite, nous pourrons renforcer notre coopération en matière de missiles de défense. Nous devrions exporter de l’équipement militaire vers Israël, qui est notre allié, dans les mêmes conditions que pour tous les pays de l’Otan. Et je m’élèverai toujours afin de défendre le droit, pour Israël, de se défendre, à l’Onu, et dans le monde entier.
En tant que président, je ne ferai jamais le moindre compromis dès lors qu’il s’agira de la sécurité d’Israël !

http://blog.lefigaro.fr/geopolitique/




1 La lutte pour la libération dans les  territoires occupés

Résistance

13-06

D'après l'armée d’occupation, plus de 200 roquettes et obus de mortier ont été tirés de Gaza vers Israël depuis la fin de l'offensive israélienne (27 décembre-18 janvier).

 AFP

Manifestation a Nal’in à une nouvelle fois été réprimée par la force.

Le décès d’Aqel Sadeq Srour la semaine dernière n’a en rien modifié le comportement des forces d’occupation, toujours décidées à mettre fin aux manifestations contre l’implantation du Mur et des colonies.
Les villageois, soutenus par des internationaux, ont marché dans les rues du village pour demander la fin de la colonisation et du Mur de l’apartheid. Parmi les manifestants, la famille d’Aqel Sadeq Srour était présente : un symbole qui montre que malgré une répression intense, les villageois continueront de manifester contre l’occupation.
Plus tard, des soldats israéliens ont attaqué les manifestants à coups de matraque, puis des affrontements ont éclaté entre les jeunes et les soldats armés.

Younes Salameh 

13-06

PNN

http://french.pnn.ps/index.php?option=com_content&task=view&id=4119


 Bande de Gaza - Au jour le jour

14-06

L'aviation israélienne a lancé dans la nuit de samedi à dimanche deux raids visant des tunnels dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé une porte-parole de l'armée israélienne, et quatre Palestiniens ont été blessés, selon des sources médicales.

AFP


Cisjordanie occupée par Israël depuis 1967 : Au jour le jour 

village de Nal'in

05-06

Des Palestiniens et des militants étrangers opposés à la construction du "mur de séparation" érigé par Israël y organisent chaque semaine des actions de protestation.

Un Palestinien a été tué par des soldats israéliens au cours d'une violente manifestation en Cisjordanie, ont rapporté vendredi des témoins et des médecins palestiniens.

De source hospitalière, on précise que Youssef Aqil Srour est mort d'une blessure au torse, qui semble avoir été causée par un tir. Des témoins affirment que des soldats ont fait usage de gaz lacrymogènes, de balles en caoutchouc et peut-être de balles réelles en direction de manifestants qui lançaient des pierres dans le village de Naalin.

Le mur traverse le village.

http://www.aloufok.net:80/spip.php?article581

13-06
Les villageois de Nal'in, soutenus par des internationaux, ont marché dans les rues du village pour demander la fin de la colonisation et du Mur de l’apartheid.

Dès que la foule a atteint les terres, les troupes ont attaqué avec des gaz lacrymogènes.

Les inhalations de gaz lacrymogènes ont fait une dizaine de blessés légers.
Plus tard, des soldats israéliens ont attaqué les manifestants à coups de matraque, puis des affrontements ont éclaté entre les jeunes et les soldats armés.

Younes Salameh 

13-06

PNN

http://french.pnn.ps/index.php?option=com_content&task=view&id=4119

18-06

Les forces de l'occupation israélienne ont enlevé, aujourd'hui à l'aube, le jeudi 18/6, quinze palestiniens dans la ville de Naplouse, Bethléem et Al Khalil, en les emmenant vers les centres d'enquête.

CPI

18-06

Les forces de l'occupation israélienne ont enlevé une jeune fille palestinienne, sur le barrage militaire sioniste installé près de la colonie "Avni Heiftes", à l'est de la ville de Toulkarem.

L'armée de l'occupation a prétendu que la jeune fille a tenté de poignarder un soldat avant son enlèvement par les soldats sionistes qui l'ont emmenée vers une direction inconnue.

CPI

18-06

Trois blindés militaires ont envahi, hier mercredi 17/6, trois villages à l'ouest de la ville de Jénine, en Cisjordanie.

Des citoyens palestiniens ont dit que les forces armées occupantes ont envahi le village d'Al-Hachimia, Al-Arka et Kafr Qoud.

Il est à noter que les régions situées aux alentours de ces 3 villages s'exposent régulièrement aux campagnes de fouille  des forces occupantes.

CPI

27-06

Des ‘échauffourées’ entre soldats israéliens et militants pacifistes étrangers ont fait plusieurs blessés samedi près de Safa, au nord de Hébron, en Cisjordanie occupée, ont rapporté des témoins.

Les blessés, parmi lesquels un photographe de Reuters, souffrent de contusions et de plaies légères.

Les pacifistes voulaient accompagner des paysans palestiniens jusqu'à des champs mais en ont été empêchés par les soldats.

Un porte-parole de Tsahal a précisé que ce secteur était une zone militaire interdite aux Israéliens et aux étrangers, et uniquement accessible aux Palestiniens.

http://fr.news.yahoo.com/



2 La Palestine en chiffre (Depuis le début de l'Intifada le 25 septembre 2000)


Civils & résistants tués                                                                            :  6.985

Palestiniens blessés                                                                               :  54.414

Internationaux blessés                                                                             : 192 (chiffre tout a fait minimal)

(balles réelles ou caoutchoutées, gaz lacrymogène, autres moyens)

Arrêtés     :                                                                                            :  47.733

En prison :                                                                                             : 11.800

Pacifistes en prison ou arrêtés                                                                  : 108

Autres actes           

Journalistes tués                                                                                      : 9

Journalistes blessés                                                                                :  ? + 32

Nombre de maisons palestiniennes détruites ou partiellement démolies       :  66.275

 

2-2 Occupants:

Israéliens  tués                                                                                        : 1.201

                                                                                                                ( 359 militaires/policiers)

Israéliens blessés                                                                                     : 6606


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & XINHUANET (Chine)  



3 Politique

a) Politique Palestinienne

1-2 Les analyses (du processus de paix, de la proposition de 2 états, ).

26-06

Le chef politique du Hamas Khaled Méchaal, a répondu au discours prononcé le 4 juin par Barack Obama au Caire à l'adresse du monde musulman.

Le président américain y a réaffirmé l'objectif des Etats-Unis de parvenir à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien.

Obama a également appelé à plusieurs reprises au gel des activités de colonisation juive, sans obtenir satisfaction de Netanyahu.

Méchaal a dit avoir apprécié ce qu'il appelle le nouveau langage d'Obama, susceptible d'aboutir à un "dialogue sans conditions" entre Washington et le mouvement islamiste.

"Les négociations avec le Hamas et les mouvements de résistance doivent être basées sur le respect de la volonté du peuple palestinien et de ses choix démocratiques, et non en imposant des conditions, comme celle du quartet", a-t-il déclaré.

Les médiateurs internationaux du "quartet" (Etats-Unis, Russie, Nations unies et Union européenne) exigent du Hamas qu'il renonce à la lutte armée et qu'il reconnaisse les accords de paix passés.

Le Hamas, a refusé ces conditions à maintes reprises.

Méchaal a également répété que le Hamas réclamait l'avènement d'un Etat palestinien à l'intérieur des frontières de 1967.

"Le minimum que nous puissions accepter est un Etat palestinien avec Jérusalem (Est) comme capitale, la pleine souveraineté, le démantèlement des colonies et le droit au retour des réfugiés", a-t-il énuméré.

Selon lui, le Hamas, ne voit pas d'alternative à la poursuite de la lutte armée pour libérer le territoire palestinien après des décennies de violation par Israël des résolutions internationales appelant à son retrait.

"Il n'y a pas d'alternative", a dit Méchaal. "La résistance pacifique est efficace quand il s'agit de lutter pour les droits civils, mais pas face à une occupation armée jusqu'aux dents".

Al-Oufok


1-3 Sur le terrain.

Blocus à Gaza: 3ème anniversaire.

...

Depuis, la bande de Gaza est soumise à un strict blocus de la part d'Israël, qui ne laisse entrer que les denrées humanitaires pour répondre aux besoins des quelque 1,5 million de Palestiniens qui y vivent, soit l'une des densités les plus fortes au monde. La situation a été aggravée par la violente offensive militaire (27 décembre-18 janvier) lancée par Israël contre le territoire palestinien, qui avait pour objectif de faire cesser les tirs de roquettes par les activistes palestiniens contre le sud d'Israël.
Cette opération a fait plus de 1.400 morts palestiniens et plus de 5.000 blessés, en majorité des civils. Depuis, un calme relatif règne le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

AFP
15/06/

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/

 

Manifestations réprimées à Bil’in et Ni'lin.

Les manifestations hebdomadaires dans les villages de Bil’in et Nal’in pour protester contre le Mur et l’occupation ont été une nouvelle fois réprimées par les soldats israéliens.

A Nal’in, les villageois, accompagnés d’internationaux et de militants israéliens ont marché dans les rues du village après la prière. L’objectif était de se rendre jusqu’au Mur qui, lorsque la construction sera achevée, confisquera une grande partie des terres.

Dès que les manifestants ont atteints les terres menacées par le tracé du Mur, les soldats ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

Aucun blessé sérieux n’a été recensé. Des affrontements entre des jeunes du village et les soldats d’occupation ont été signalés quelques heures plus tard, sans faire de blessés.

A Bil’in, la manifestation de cette semaine n’a pas échappé à la traditionnelle répression par les forces d’occupation. Dès que les villageois, soutenus par des Israéliens et quelques internationaux ont rejoints le Mur, les soldats ont répliqué par des tirs de gaz.

Au total, une douzaine de blessés légers en raison de l’inhalation des gaz.

Les revendications des villageois sont toujours semblables: l’arrêt de la construction des colonies et du Mur.

A la fin de la manifestation, comme pour dissuader les manifestants de revenir vendredi prochain, les soldats ont mis le feu à des oliviers, la principale source de revenu des villageois.

Pas suffisant cependant pour empêcher les manifestants de revenir manifester la semaine prochaine…

Younes Salameh

20/06

Source : PNN

http://www.bilin-village.org/francais/articles/presse-et-medias-independants/Manifestations-reprimees-par-larmee-a-Bilin-et-Nilin


1-14 Prisons: Déclaration  et situation dans les geôles palestinienne.

Al-Achkar : Les services de sécurité d'Abbas confirment qu'ils suivent les agendas de l'occupant.

15-06

Le leader au mouvement du Hamas Dr. Ismaïl Al-Achkar a affirmé que l'assassinat d’Haitham Amr dans les prisons des services de sécurité appartenant au président sortant de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas confirme qu'ils répondent aux demandes et agendas sionistes en frappant la résistance en Cisjordanie.

Al-Achkar a considéré que ce crime confirme clairement que le mouvement du Fatah ne veut pas de dialogue. Il a appelé à une position nationale claire demandant l'arrêt des crimes des miliciens d'Abbas contre la résistance en Cisjordanie.

Il a appelé le mouvement du Fatah à revenir au dialogue et à arrêter les campagnes de provocation et d'arrestation contre la résistance palestinienne. Il a aussi appelé à la libération de tous les captifs politiques retenus dans les prisons de la Cisjordanie.

CPI


1-14 Prisons & tortures - Déclaration et situation dans les geôles israéliennes

Aziz Dweik : Le Président du Parlement palestinien libéré

Aziz DWEIK, président du Parlement palestinien (et non du Hamas comme l’ont présenté les journaux sionisants, tels "Le Monde") a été libéré après trois ans dans les geôles israéliennes.

A l’instar de ses homologues élus du peuple palestinien, dont 46 députés et une quarantaine d’autres élus municipaux et/ou membres du gouvernement d’Ismaël Hanyieh, qui restent en prison, les médias français ont fait le mutisme presque complet, comme l’ont fait sur les 1.000 prisonniers politiques palestiniens. Et souvent ceux qui en parlent, brièvement, déforment la réalité.

Un exemple unique dans l’histoire de l’humanité qui montre qu’Israël et ses complices piétinent les droits de l’Homme, en montrant au monde leur propre contradiction d’avec les valeurs qu’ils prétendent défendre. En dehors d’Israël, qui a montré a plusieurs reprises son caractère barbare, qui ne respecte aucun droit humain dès qu’il s’agit des Palestiniens, « la communauté internationale » et à sa tête les USA, ont montré au monde leur « démocratie » à deux vitesse. Elle est bonne, même si elle est falsifiée, quand ceci les arrange ; et c’était le cas de l’ancien gouvernement libanais qui est resté en place après la démission d’un tiers des députés, alors que dans ce cas précis la constitution rend ce gouvernement illégalité. Mais cette démocratie est « mauvaise » et rejetée par cette même « communauté » quand la démocratie ne les arrange pas. Et c’était le cas des élections législatives palestiniennes de janvier 2006.

Ce gouvernement, comme les élus du Hamas, ont été boycottés par cette coalitions de la « démocratie occidentale » qui s’est soudée derrière l’Etat d’Israël et les USA de Bush, qui leur avaient donné l’ordre d’affamer un million et demi de personnes vivant dans la Bande de GAZA. Le monde se souvient également du mutisme des médias français qui n’ont pas soufflé mot sur le convoi de 120 véhicules, venant de Grande Bretagne et se dirigeant vers GAZA, alors qu’il a traversé la France du Nord au Sud.

Une honte qui reste gravée au front de chacun des responsables de ces institutions occidentales (mais aussi les vendus parmi les régimes arabes) qui, tous ont été complices d’une manière ou d’une autre dans la tentative de génocide qu’Israël et les USA ont commis et commettent encore contre le peuple palestinien de Gaza, dont l’objectif est de mettre sa Résistance à genou. Mais, à l’instar de Hezbollah au Liban, la Résistance palestinienne est sortie plus forte que jamais. S’il y a des Résistances légitimes dont le monde libre doit en être fier (en faisant abstraction de leurs idéologies respectives), sont celles de la Palestine, du Liban, de l’Irak et de l’Afghanistan, sans oublier celle de l’Iran (peuple et gouvernement) qui méritent de l’être. Par leur légitimité, ces Résistance ont défié les USA et Israël, lesquels représentent le terrorisme d’Etats par excellence dans le monde moderne. Et ce n’est pas par hasard que ces deux Etats s’allient pour essayer d’humilier les peuples : tous les deux ont été bâtis sur les terres des peuples d’origine des pays concernés, mais aussi sur les décombres de leurs maisons et sur leurs corps.

En France comme ailleurs, le sionisme ne passera pas.

A l’instar du nazisme il finira par s’auto-détruire.

Source : Brèves informations (par Chérif BOUDELAL – 26 juin 2009) 


Les commentaires sont fermés.