Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/10/2009

n°485 - Journal de Palestine - 19-09 au 07-10 – Suite - : Chantage : "Israël" demande qu'on renonce aux plaintes déposée par l'Autorité palestinienne (AP) à la cour pénale internationale de La Haye.

n°485 - Journal de Palestine - 19-09  au  07-10 – Suite  - : Chantage : "Israël" demande qu'on renonce aux plaintes déposée par l'Autorité palestinienne (AP) à la cour pénale internationale de La Haye.



          Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

     Sa diffusion est un acte de résistance.

                 Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et ferment les oreilles aux autres sources.



Journal de Palestine 

n°485                    19-09  au  07-10

C.De Broeder      &  M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire

Paroles & actions du président cette semaine ...

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines

3 Politique

Politique Palestinienne

Politique Israélienne



Paroles & actions du président cette semaine ...

28-09

Le chef de la Maison Blanche a publiquement appelé à un gel de la colonisation israélienne en vue de relancer les pourparlers de paix avec les Palestiniens mais ses demandes ont été repoussées la semaine dernière par le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.

Des responsables américains ont demandé aux pays arabes de normaliser leurs relations avec Israël pour l'encourager à reprendre les pourparlers avec les Palestiniens.

http://fr.news.yahoo.com/

29-09

Barack Obama a rencontré Benyamin Nétanyahou et le président palestinien Mahmoud Abbas la semaine dernière à New York, afin de pousser à la reprise du processus de paix.

Les Palestiniens ont prévenu que les négociations ne reprendront que si Israël gèle les colonies de peuplement.

29/9

http://fr.news.yahoo.com/ 



1 La lutte pour la libération dans les  territoires occupés

Résistance

Bande de Gaza - Au jour le jour

27-09

Depuis vendredi, la bande de Gaza connaît une nouvelle flambée de violence après la mort de trois membres du Jihad islamique, tués dans un raid de l'aviation israélienne.

Dix-sept Palestiniens ont été blessés samedi par l'armée israélienne lors d'une manifestation à l'ocacsion des funérailles des trois hommes, selon des sources médicales et des témoins.

Les manifestants ont lancé des pierres contre des soldats de l'autre côté de la clôture séparant la bande de Gaza d'Israël, brandi des armes et tiré des coups de feu aux cris de "Vengeance, vengeance, brigades al-Qods" et "Réponse, réponse à Tel Aviv", en référence au bras armé du Jihad islamique.

27/9

http://www.google.com:80/hostednews/afp/

AP

30-09

Deux Palestiniens ont été tués, quatre blessés et cinq sont toujours portés disparus après un raid israélien contre le sud de la bande de Gaza, a-t-on appris mercredi de source médicale palestinienne.

Trois blessés sont dans un état grave. Mohammad Jala Abou Seif, 45 ans, et Riziq Al-Masri, 28 ans, étaient morts à leur arrivée auprès l’hôpital Abou Yousef An-Najjar.
Le raid a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi: trois tunnels, situés à la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte, ont été visés.

(PNN)

http://french.pnn.ps/index.php?option=com_content&task=view&id=4405 


Cisjordanie occupée par Israël depuis 1967 :  Au jour le jour 

22-09

Les forces israéliennes ont tué un résident de Jérusalem au check-point de Betar Illit, à l’ouest de la ville de Bethléem (Cisjordanie), mardi matin.

Walid Rabi At-Tawil, 27 ans  aurait refusé d'arrêter sa voiture. Il a ensuite été tué par balle, selon l'armée.
L’agression s’est produit près de la colonie illégale de Betar Illit a été bâtie sur les terres du village palestinien de Hussan.

 Environ 35.000 colons orthodoxes y habitent.

(PNN)

04-10

De nouveaux affrontements ont opposé dimanche de jeunes Palestiniens à la police dans le quartier musulman de la Vieille ville de Jérusalem, à proximité de l'esplanade des Mosquées, une semaine après des heurts similaires au même endroit.

Les incidents ont fait sept blessés parmi les manifestants, selon des sources médicales palestiniennes.

Trois personnes ont été arrêtées, a précisé la police israélienne.

AFP / 04 octobre

http://www.romandie.com/ats/news/091004115449.dgtizg5h.asp



2 La Palestine en chiffre (Depuis le début de l'Intifada le 25 septembre 2000)


Civils & résistants tués                                                                            :  7.028

Palestiniens blessés                                                                               :  54.659

Internationaux blessés                                                                             : 192 (chiffre tout a fait minimal)

(balles réelles ou caoutchoutées, gaz lacrymogène, autres moyens)

Arrêtés     :                                                                                            :  47.733

En prison :                                                                                             : 11.800

Pacifistes en prison ou arrêtés                                                                  : 108

Autres actes           

Journalistes tués                                                                                      : 9

Journalistes blessés                                                                                :  ? + 32

Nombre de maisons palestiniennes détruites ou partiellement démolies       :  66.275

 

2-2 Occupants:

Israéliens  tués                                                                                        : 1.201

                                                                                                                ( 359 militaires/policiers)

Israéliens blessés                                                                                     : 6606



Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & XINHUANET (Chine)  



3 Politique

a) Politique Palestinienne

MM Abbas & Haniyeh.

Le président de l'autorité palestinienne cède aux pressions d’Israël et des USA et reporte le vote sur la saisine de la CPI.
L'ambassadeur palestinien aux Nations-Unies, Ibrahim Khoraichi, à lui aussi, rejoint la position américano-israélienne, sous prétexte que ce projet entrave les efforts de paix.
Des sources palestiniennes ont révélé au site d'al-Jazeera que le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a reçu durant ces derniers jours, deux appels téléphoniques de la part de la secrétaire d'état, Hillary Clinton.

Cette dernière l'a incitée à ne pas approuver le projet Goldstone. Car, selon elle, il approfondirait les différents entre Israéliens et Palestiniens.     
Le premier ministre palestinien, à Ramallah, Salam Fayyad, qui a exercé des pressions sur Abbas, a évoqué la situation économique, et l'arrêt par "Israël" du fonctionnement de la société de télécommunication palestinienne, et ce, pour justifier le retrait de la plainte contre "Israël".
Selon Fayyad, l'approbation de ce rapport est une "erreur". "Nous ne pouvons pas faire face aux Etats-Unis et à "Israël", a-t-il estimé.
CONDAMNATIONS INTERNATIONALES
Hamas, par la voix de Khaled Mechaal, a qualifié de "Honteux", le fait qu'un palestinien appelle au report du vote.

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a pour sa part, accusé le président palestinien de vouloir sauver les responsables israéliens de comparaitre devant les tribunaux internationaux.

3 octobre

Al-Manar

 


Le chef de l'Autorité (palestinienne) a torpillé tous les efforts des organisations de défense des droits de l'homme qui espéraient rendre justice aux habitants de Gaza

…  « "Abou Mazen (nom de guerre de M. Abbas) a torpillé tous les efforts des organisations de défense des droits de l'homme qui espéraient rendre justice aux habitants de Gaza.

Quelle meilleure preuve que l'Autorité palestinienne a en fait soutenu la guerre ?", estime Fawzi Barhoum, un porte-parole du mouvement. A Genève, l'embarras des Européens était manifeste. Juliette de Rivero, la représentante de l'ONG Human Rights Watch (HRW) s'est dit choquée du "silence et de l'absence de position" de l'Union européenne (UE). Alors que la France et la Grande-Bretagne n'ont fait aucun commentaire, la Suède, au nom de l'UE, s'est contentée d'évoquer un "rapport sérieux", tout en se demandant s'il n'aurait pas "un impact négatif sur les pourparlers de paix en cours".

L'adoption d'une résolution aurait ouvert la voie à d'éventuelles poursuites d'officiers et de représentants du gouvernement israélien devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Un vote du Conseil de sécurité de l'ONU pour saisir la CPI était cependant nécessaire. La position américaine le rendait peu probable.» …

LE MONDE |

03.10.09

Source / auteur : Human rights watch 


1-4 Les grandes manœuvres.

Israël négocie des preuves de vie du soldat Schalit

Le cabinet de sécurité israélien a approuvé mercredi la libération de vingt prisonnières palestiniennes en échange de preuve de vie du soldat Gilad Schalit, prisonnier dans la bande de Gaza depuis plus de trois ans.

Dans un communiqué, les services du Premier ministre Benyamin Nétanyahou annoncent qu'une vidéo du soldat israélien prouvant qu'il est vivant devrait leur parvenir.

Cet accord sous l'égide de l'Egypte devrait être conclu vendredi.

L'Egypte joue les médiateurs dans l'affaire Gilad Schalit depuis l'enlèvement du jeune homme par des militants du Hamas il y a près de trois ans. Il n'est jamais réapparu depuis.

30/9

http://fr.news.yahoo.com/


1-5 Négociations.

Des émissaires israéliens aux Etats-Unis …

Des émissaires israéliens se rendent à Washington pour évoquer le processus de paix israélo-palestinien mardi, ont annoncé des responsables israéliens.

Les représentants du Premier ministre Benyamin Nétanyahou et du ministre de la Défense Ehoud Barak rencontreront l'émissaire pour le Proche-Orient George Mitchell.

Le négociateur palestinien Saeb Erekat s'entretiendra de son côté avec Mitchell dans la semaine.

29/9

http://fr.news.yahoo.com/


1-6 Gouvernement cherche coalition désespérément...

Ismaïl Haniyeh espère un accord avec le Fatah à la mi-octobre

 Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a annoncé mardi qu’une délégation du Hamas rencontrerait à la mi-octobre une délégation du Fatah pour examiner, et peut-être ratifier, un projet d'accord politique mis au point sous les auspices de l'Egypte.

Interviewé sur la chaîne de télévision Al Arabiya, il a précisé que le Hamas, avait demandé aux Egyptiens d'amender certaines propositions du projet de pacte, mais n'a pas voulu en dire plus.

Interrogé sur l'éventualité d'une ratification du texte en octobre, il a répondu: "C'est ce que nous attendons, c'est ce que nous espérons. Il est très possible que nous signions, que nous mettions fin aux divisions, que nous rétablissions l'unité nationale."

Khaled Méchaal, chef du bureau politique du Hamas avait révélé lundi que l'Egypte, qui fait office de médiateur dans le dialogue interpalestinien, allait soumettre pour ratification le mois prochain un pacte aux 2 factions

29/9

http://fr.news.yahoo.com/


1-7 Des Canons ... pas du beurre.

Al-Masri : les agressions contre al-Aqsa va mener  à une nouvelle Intifada.

Le leader du Hamas, Mouchir al-Masri a affirmé que les agressions sionistes contre la mosquée sainte d'al-Aqsa vont déclencher une grande résistance, sans précédent, et que le blocus contre Gaza ne peut pas l'arrêter, tout en soulignant que le Hamas va lever le drapeau de la Palestine et le drapeau vert sur la mosquée d'al-Aqsa.

Lors de son discours dans la marche de colère, où des milliers d'habitants de la Bande de Gaza ont participé pour condamner les incursions des forces et colons sionistes dans les esplanades de la mosquée sainte d'al-Aqsa, al-Masri a dit, le dimanche 27/9, que le Hamas n'abandonnera jamais la ville occupée d'al-Qods et la mosquée sainte d'al-Aqsa, en soulignant qu'il va les défendre par tous les moyens possibles et par les sangs de ses leaders avant ses cadres.

Il a ajouté que l'entité sioniste a tenté de défier les sentiments du peuple palestinien et des peuples arabes et islamiques par ses violations répétées contre la mosquée sainte d'al-Aqsa et à travers ses tentatives pour judaïser la ville occupée d'al-Qods en expulsant ses habitants, en plus de ses pratiques racistes continuelles pour changer les aspects géographiques et historiques de cette ville sacrée.

Dans le même contexte, les camps Palestiniens au Liban ont témoigné, le dimanche 27/9, d'une série de manifestations populaires après l'appel du mouvement du Hamas et du Djihad islamique pour condamner les incursions des extrémistes dans les esplanades d'al-Aqsa sous la protection des forces occupantes.

Les manifestants ont appelé le monde arabe et islamique, ainsi que la communauté internationale à travailler rapidement pour garantir la protection des civils palestiniens et la mosquée sainte d'al-Aqsa.

Al-Masri

CPI

28/09/2009

http://www.palestine-info.cc/fr/


1-14 Prisons: Au jour le jour

29-09

Les milices du président sortant de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ont poursuivi, leurs campagnes d'arrestation contre les cadres et partisans du Hamas en Cisjordanie occupée en arrêtant 7 personnes dont le directeur du pureau de Dr. Aziz Dweik, durant les deux jours derniers dans la ville de Naplouse, al Khalil, Jénine, Qalqilia et Toulkarem.

CPI

 

Le Hamas relâche 50 prisonnier détenus dans la bande de Gaza
Les forces de sécurité du Hamas ont libéré 50 détenus appartenant à des organisations radicales.
Ismaïl Haniyeh, qui ‘dirige’ le gouvernement dans la bande de Gaza, a présenté ces libérations comme une tentative visant à "répandre la tolérance" dans le territoire palestinien.
La décision fait suite à une montée des tensions et des violences dans la bande de Gaza entre les forces du Hamas et des organisations djihadistes palestiniennes.
Le nombre précis d’activistes palestiniens détenus dans la bande de Gaza diffère selon les sources : un haut responsable de la mouvance radicale a évoqué un demi-millier de prisonniers ; le ministère Hamas de l’Intérieur dément, indiquant qu’il reste une centaine de radicaux sous les verrous après les libérations de jeudi.

Al-Oufok



b) Politique Israélienne

Netanyahu & Lieberman

Netanyahu

17-09

Nétanyahou a appelé jeudi soir la communauté internationale à rejeter le rapport d’enquête de l’ONU sur l’offensive israélienne dans la Bande de Gaza.
Nétanyahou a appelé les dirigeants internationaux à "soutenir notre droit à l’auto-défense", et a estimé qu’ils devaient "rejeter les conclusions de cette commission".
L’enquête menée par l’ancien juge sud-africain Richard Goldstone a établi qu’"Israël avait commis des actions qui équivalaient à des crimes de guerre, peut-être des crimes contre l’humanité", au cours de l’opération "Plomb durci" menée du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 dans la Bande de Gaza..

Al-Oufok

17 septembre 2009 –

http://www.aloufok.net


Tu collabores ou tu meurs…
Les forces maritimes de l’entité sioniste ont mené, mercredi 23 septembre 2009, une opération de piraterie contre cinq pêcheurs palestiniens, au large de la plage de Gaza.
Nazar Ayyach, doyen des pêcheurs palestiniens dans la bande de Gaza, a confirmé que trois embarcations ont intercepté la barque du pêcheur Zaki Abu Oda, à son bord cinq autres pêcheurs palestiniens.
Les forces d’occupation de l’entité sioniste les ont amenés vers le port d’Asdud.
Les pêcheurs ne faisaient que leur travail, un kilomètre seulement de la plage de Gaza, dit le doyen.
Il confirme que l’occupation sioniste vise de plus en plus les pêcheurs palestiniens.

Leur zone de travail est de plus en plus réduite. Ils sont assez souvent sous le feu, arrêtés par la marine de l’occupation sioniste.
Par ailleurs, l’occupation s’efforce en ce moment à faire pression sur les pêcheurs palestiniens en les harcelant à collaborer.

23-09

http://libanresistance.blogspot.com/

01-10

Les avions militaires ont bombardé, aujourd'hui à l'aube, le jeudi 1/10, les tunnels au sud de la ville de Rafah, sur les frontières entre l'Égypte et la Bande de Gaza.

Les sources ont ajouté que les avions sionistes ont lancé 4 missiles sur la région située derrière  l'école de Rabi'a al-Adawia.

http://www.palestine-info.cc/fr/

 

Un général israélien prédit des offensives futures à Gaza.

Le chef d'état major adjoint israélien a prédit samedi qu'Israël lancera des offensives futures contre le mouvement Hamas qui contrôle de la bande de Gaza, dans une interview télévisée.

L'offensive "plomb durci", lancée par Israël en décembre-janvier derniers "ne constitue qu'un round parmi d'autres" dans la campagne contre le Hamas, a déclaré le général Dan Harel à la seconde chaîne de télévision israélienne.

"Ces opérations pourront prendre des formes diverses, avec ou sans une occupation du terrain", a-t-il poursuivi.

"Il n'y a pas d'autre choix tant que l'autre camp refuse d'accepter notre existence"? a-t-il ajouté, en allusion au fait que les groupes islamistes prônent à plus ou moins long terme la destruction de l'Etat juif.(…)

Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, l'armée israélienne a lancé une offensive dévastatrice dans la bande de Gaza.

Plus de 1.400 Palestiniens y ont péri, en majorité des civils d'après les services d'urgence palestiniens.

L'étendue des dommages à valu à Israël d'être accusé de crimes de guerre par la commission Goldstone de l'ONU.

27/9

http://www.google.com:80/hostednews/afp/article/ALeqM5jsEbxzrCiMmen3kk0WWgjL0PEwqg


2-3 Sur le terrain.

Farid M. : Le rapport Goldstone met mal à l’aise et sur la défensive l’Etat hébreu : Israël cherche une parade.

Le rapport Goldstone sur les massacres de Palestiniens dans la bande de Ghaza lors de l’agression de décembre-janvier met mal à l’aise et sur la défensive l’Etat hébreu.  

Embarrassé, Israël cherche une parade diplomatico-judiciaire aux pressions internationales déclenchées par le rapport très critique de la commission onusienne du juge Richard Goldstone, l’accusant de «crimes de guerre» durant son offensive dans la bande de Ghaza fin 2008. Selon un haut responsable israélien, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a procédé hier à des consultations ministérielles sur la création d’une commission d’enquête israélienne indépendante sur le conflit de Ghaza. M.Netanyahu pourrait proposer de créer cette commission aujourd’hui à l’occasion d’une réunion du cabinet, a précisé la radio publique. Interrogé par l’AFP, Mark Regev, le porte-parole de M.Netanyahu, n’a ni démenti ni confirmé ces informations. Le ministre des Affaires sociales, Yitzhak Herzog, a pour sa part suggéré de mettre sur pied une instance chargée de traiter des conséquences juridiques internationales du rapport Goldstone. «Les acteurs et les règles du jeu ont changé. Il faut créer un organisme étatique qui puisse gérer les effets du rapport Goldstone qui nous plonge dans une situation nouvelle au niveau international», a-t-il affirmé à la radio. M.Herzog a accompagné mardi le ministre de la Defense Ehud Barak en Grande-Bretagne où ce dernier a été menacé d’arrestation à la suite d’une requête d’un groupe d’avocats représentant des Palestiniens devant le tribunal de Westminster à Londres. La requête a été rejetée. M.Barak était ministre de la Defense au moment de l’offensive israélienne contre la bande de Ghaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, qui a fait plus de 1400 morts palestiniens, selon des sources médicales palestiniennes. «N’importe quel Palestinien peut porter, n’importe où dans le monde, des accusations à tort et à travers contre nous. Il est temps que le bureau du Premier ministre, les ministères de la Justice, de la Defense et des Affaires étrangères s’entendent pour prendre les devants», a plaidé le ministre du Commerce et de l’Industrie, Binyamin Ben Eliezer. «Le juge Goldstone a fixé les risques auxquels Israël est exposé en demandant que son rapport soit transmis au Conseil de sécurité de l’ONU, qui pourrait ensuite le confier à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye», a expliqué Ruth Lapidot, professeur de droit à l’Université hébraïque de Jérusalem. «Si le rapport est effectivement transmis au Conseil de sécurité, Israël n’aura alors pas d’autre recours que de compter sur le veto d’un des Etats membres de cette instance», a-t-elle souligné. Selon le professeur Lapidot, Israël devra par ailleurs tenter de convaincre les pays étrangers de renoncer à poursuivre ses ressortissants non protégés par l’immunité diplomatique. Elle a spécifiquement mentionné la Grande-Bretagne, l’Espagne et la Belgique qui défendent le principe de compétence universelle. Pour Mme Lapidot, le meilleur moyen pour Israël de couper court à une éventuelle vague de procès intentés à l’étranger contre ses ressortissants, serait de créer une commission d’enquête indépendante. «Ce serait le parfait antidote, lavant Israël de toute responsabilité en tant qu’Etat pour d’éventuelles bavures graves commises à titre individuel par des militaires à Ghaza», renchérit Roland Roth, expert israélien en droit public. Pour le juriste Ouriel Reichman, Israël «serait ainsi en mesure non seulement d’assurer son droit à l’autodefense contre le terrorisme mais aussi le respect des règles éthiques de la guerre et de la morale juive».

R.I L'Expressiondz.com Algerie

faridM@alterinfo.net

 Vendredi 02 Octobre 2009

http://www.alterinfo.net/LE-RAPPORT-DE-L-ONU-EMBARASSE-L-ETAT-HEBREU-Israel-cherche-une-parade_a37439.html


2-4 Les grandes manœuvres

Israël veut relancer l’immigration
Comment attirer de nouveaux immigrants en Israël ? La réponse n’est pas facile à trouver pour les dirigeants de l’Etat hébreu et pour l’Agence juive (l’organisme chargé d’organiser le départ des Juifs vers la « Terre promise »). Les candidats au départ étant de plus en plus rares, toutes les idées – mêmes les plus folles – sont bonnes à prendre.
Dans le cadre d’un projet baptisé « Taglit », des jeunes âgés de 18 à 27 ans sont ainsi invités gratuitement en Israël pendant dix jours moyennant un paiement symbolique. La plus grande partie du coût de cette opération, qui a déjà bénéficié à plus de cinquante mille jeunes gens issus de tous les continents, est prise en charge par un groupe de donateurs américains ainsi que par desorganisations caritatives juives.
Dans le même but, l’opération « Masa », que vient de lancer l’Agence juive, consiste à repérer les jeunes Juifs en diaspora considérés comme « en voie d’assimilation » parce qu’ils ne s’intéressent pas à Israël et à les inviter à passer une année dans l’Etat hébreu.
Mais le projet le plus surprenant consiste sans conteste à convaincre des jeunes célibataires américains à s’installer en Israël… pour y trouver l’âme sœur. Depuis le début de l’été, quatre vols en provenance des Etats-Unis ont ainsi transporté 281 « singles » jusqu’à Tel-Aviv.
Objectif ? Leur présenter des Israéliens et des Israéliennes libres de toute attache afin de les « fixer » au terroir israélien.
La « montée » vers Israël (l’« alyah », en hébreu) est en forte diminution ces dernières années : 14.000 personnes en 2008 contre 18.000 l’année précédente et le triple dix ans plus tôt. Les « réservoirs » que représentaient les communautés juives de l’ex-URSS ainsi que d’Amérique
du Sud et d’Ethiopie sont quasiment à sec. Quant aux communautés juives française et sud-africaine, que l’on présentait comme « prometteuses » dans le courant de ces dernières années, elles n’ont jamais fourni le contingent d’immigrants escompté.
Voilà pourquoi les responsables israéliens de l’« alyah » utilisent les techniques de marketing les plus sophistiquées en vendant Israël comme un produit à tester et non plus comme un projet politique.
Serge Dumont


2-10 Politique colonialiste israélienne. (Colonisation & colonies)

23-09

Le journal hébreu Haaretz a rapporté, mardi 22 septembre 2009, que ces derniers jours, des travaux étaient effectués pour bâtir un nouveau quartier colonial, dans la colonie de Bitar Aylit, au sud-ouest de la ville de Bethléem, en Cisjordanie occupée. Les travaux vont bon train, surtout dans les colonies entourant la ville d'Al-Quds occupée. Ces constructions pourraient isoler la ville de son entourage palestinien.

Haaretz ajoute que le nouveau quartier de la colonie de Bitar Aylit s’éloigne d’environ 300 mètres de la zone bâtie de la colonie.

Dans ce quartier, des dizaines de nouvelles unités résidentielles seront bâties, sans parler de ces 455 unités résidentielles approuvées par les forces israéliennes d'occupation, il y a deux semaines.

Enfin, le journal hébreu ajoute que la construction de ce nouveau quartier de la colonie de Bitar Aylit vient à l’encontre de l'allégation consistant à dire que les travaux de construction ne se font qu’à l’intérieur des colonies.

23/09/

CPI

Leyla Jad : Une nouvelle colonie pour 40.000 israéliens près de Bethléem.   

Sous le titre «Projet: un grand quartier juif à Jérusalem-Est», le quotidien israélien Maariv a publié l’article suivant :  14.000 unités d’habitation pour des colons seront construites dans le village de Al-Walajah, entre Bethléem et Jérusalem, entre la colonie de Gilo et le bloc des colonies de Gush Etzion.
D’après Maariv, il s’agit du plus grand projet de construction de colonies à Jérusalem-Est depuis Gilo (qui a été construit sur les terres de Beit Jala dans le gouvernorat de Bethléem) Pisgat Zeev et Har Homa (construit sur le sommet du Jabal Abu Ghanaim à Beit Sahour).
La superficie de cette nouvelle colonie illégale sera de 3.000 hectares environ et pourra accueillir au moins 40.000 colons juifs. Si le ministre israélien de l’Intérieur approuvera le projet, il s’agira de la colonie la plus grande jamais construite d’un seul coup depuis 1967.
Le village d’Al-Walajah avait une riche histoire de résistance non violente contre la confiscation des terres, mais les manifestations se sont arrêtées depuis des années. Le comité populaire du village existe toujours et est soutenu par les partis israéliens de gauche, affirme Maariv.
Parmi les obstacles du projet, Maariv indique également «le grand nombre de maisons palestiniennes du village d’Al-Walajah bâties sans autorisation et qui seront détruites».
Cette nouvelle a été publiée après que le président Barack Obama ait affirmé, mardi 22 septembre, devant les délégations de Mahmoud Abbas et Benyamin Nétanyahou que «Les négociations sur le statut permanent doivent commencer, et elles doivent commencer rapidement». Même sans gel de la colonisation israélienne.

(PNN)

30/09/2009

http://french.pnn.ps/index.php?option=com_content&task=view&id=4403

 

Nouveau quartier colonial au sud-ouest de la ville de Bethléem

23-09

Le journal hébreu Haaretz a rapporté, mardi 22 septembre 2009, que ces derniers jours, des travaux étaient effectués pour bâtir un nouveau quartier colonial, dans la colonie de Bitar Aylit, au sud-ouest de la ville de Bethléem, en Cisjordanie occupée. Les travaux vont bon train, surtout dans les colonies entourant la ville d'Al-Quds occupée. Ces constructions pourraient isoler la ville de son entourage palestinien.

Haaretz ajoute que le nouveau quartier de la colonie de Bitar Aylit s’éloigne d’environ 300 mètres de la zone bâtie de la colonie.

Dans ce quartier, des dizaines de nouvelles unités résidentielles seront bâties, sans parler de ces 455 unités résidentielles approuvées par les forces israéliennes d'occupation, il y a deux semaines.

Enfin, le journal hébreu ajoute que la construction de ce nouveau quartier de la colonie de Bitar Aylit vient à l’encontre de l'allégation consistant à dire que les travaux de construction ne se font qu’à l’intérieur des colonies.

CPI


2-11 Politique extérieure.

16-09

Ehoud Barak : "L’Iran ne constitue pas une menace pour l’existence de l’Etat d’Israël", "Israël est fort."

http://www.aloufok.net:80/

17-09

Le ministre Barak, estime que le Proche-Orient est trop indiscipliné (…)  pour faire appliquer une interdiction des armes nucléaires dans toute la région.

La communauté internationale estime qu’Israël possède des armes nucléaires, bien que l’Etat hébreu refuse de le confirmer ou de l’infirmer.

Interrogé pour savoir si Israël signerait un traité pour un Proche-Orient dénucléarisé, Ehoud Barak observe que "tant que le monde musulman, de Marrakech au Bangladesh, se comporte comme l’Europe occidentale, il ne peut pas y avoir de débat sur le désarmement nucléaire".

http://www.aloufok.net:80/


2-13 Situation dans les geôles israéliennes - Prisons & tortures 

17-09

Le Service des prisons israélien a annoncé jeudi la libération de Nasser al-Shaer, un responsable politique du Hamas arrêté il y a six mois lors d’une rafle en Cisjordanie.
Al-Shaer a été libéré d’une prison du sud d’Israël jeudi après avoir purgé une période de détention fixée en vertu d’une décision de l’armée israélienne, a précisé le porte-parole des autorités pénitentiaires Yaron Zamir.
Israël a arrêté des responsables du Hamas comme Al-Shaer en partie pour faire pression pour qu’ont libère le soldat israélien Gilad Schalit, détenu à Gaza depuis plus de trois ans.
Figure de premier plan du Hamas en Cisjordanie, Al-Shaer a été vice-Premier ministre du gouvernement d’union palestinien qui s’est effondré après les violents affrontements en 2007 entre le Hamas et le Fatah, le mouvement du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

http://www.aloufok.net:80/spip.php?article889


L'occupation israélienne a décidé de libérer 20 prisonnières palestiniennes.

Après que son cabinet de sécurité ait reçu de preuves de bon état  du soldat Gilad Schalit, en captivité dans la bande de Gaza depuis plus de trois ans.
De sa part, la branche militaire du Hamas (les brigades des martyrs Ezzedine Al-Qassam) a déclaré aujourd'hui, le mercredi 30/9, selon son prote –parole, Abou Oubeïda,  lors d'une conférence de presse que l'occupation va libérer 20 prisonnières palestiniennes, dans quelques jours , en précisant qu'un accord a été pris avec le gouvernement sioniste suite des efforts égyptiens et Allemands qui viennent dans le cadre des tentatives en cours pour  la libération des héros captifs palestiniens.
Le communiqué de l'aile militaire du Hamas, a précisé que l'occupation va libérer:
4 prisonnières du Hamas,
5 de Fatah, 3 du Djihad,
une seule du front populaire,
ainsi 7 autres indépendantes
et selon la géographie suivante:
3 de la région d'Al Khalil,
8 de Naplouse,
4 de Ramallah,
3 de Bethléem,
une prisonnière de Jénine
et une captive et son fils de la bande de Gaza.Il est à noter que les factions palestiniennes de la résistance nationale  exigent la libération des centaines de captives et captifs palestiniens, en échange de la libération du sergent sioniste en captivité à Gaza. 

30/09/2009  

http://www.palestine-info.cc/fr/


Les commentaires sont fermés.