Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/10/2009

n°455 - Journal d'Irak - 23/09 au 13/10/09 -: Suite - - Nicolas Bárdos-Féltoronyi : Obama Nobel ?

 

n°455 -  Journal d'Irak - 23/09 au 13/10/09 -: Suite - - Nicolas Bárdos-Féltoronyi : Obama Nobel ?



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix. Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions des armées occupantes et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!


Journal d'Irak

n°455                 du 23/09                   au 13/10/09

C.De Broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be


 


Sommaire :

3 Politique

1) collaborateurs Irakiens

2) occupants 

4 Libération du territoire

Détails.

L'Irak en chiffre. 


3) Politique

a) Des collaborateurs Irakiens

Nouri al Maliki crée une nouvelle coalition politique.

Dans la perspective des élections législatives de janvier, le Premier ministre irakien Nouri al Maliki a annoncé jeudi la formation d'une nouvelle coalition politique multiconfessionnelle, concurrente de l'alliance formée cet été autour du Conseil islamique suprême d'Irak (Cisi).

Cette "coalition de l'Etat de droit" du Premier ministre chiite regroupe une quarantaine de formations et courants politiques et se veut plus large et plus ouverte que sa rivale.

"La naissance de cette coalition de l'Etat de droit est une étape historique dans l'établissement d'un Irak moderne fondé sur les principes de la paix et de la nation", a dit Maliki, qui dirige le parti Daoua.

La nouvelle coalition affrontera en janvier l'Alliance nationale irakienne, créée fin août autour du Conseil islamique suprême d'Irak (Cisi) d'Ammar al Hakim.

Tous deux proches de l'Iran, le Cisi et son allié le mouvement de l'imam radical chiite Moktada Sadr, très hostile à la présence américaine, ont contrôlé des pans entiers du territoire irakien depuis l'invasion de 2003 et renforcé l'influence de la majorité chiite dans le pays après la chute du régime de Saddam Hussein.

Mais lors du scrutin du 31 janvier dernier, qui visait à renouveler les conseils régionaux dans 14 des 18 provinces du pays, le parti de Maliki et ses alliés avaient remporté un grand succès aux dépens du Cisi.

La coalition au pouvoir à Bagdad depuis 2005, l'Alliance irakienne unie, s'est peu à peu désagrégée au fil des années.

1/10

http://fr.news.yahoo.com/4/20091001/twl-irak-elections-38cfb6d_1.html


2 Confection d'un gouvernement fantoche

03-10

Nouri al-Maliki a affirmé que le plan de la réconciliation nationale serait le seul à pouvoir conduire son pays à la paix et à la stabilité, a rapporté l'IRNA. Nouri al-Maliki, a ajouté que la réconciliation nationale et le soutien de toutes les tendances politiques à l'action du gouvernement était la seule solution pour faire face aux défis.

IRIB-

http://french.irib.ir/index.php?option=com_content&task=view&id=25892&Itemid=9


Les grandes manœuvres

Kurdistan 

Anschluss –

Les partis kurdes ayant perdu la majorité aux dernières élections régionales dans la province de Ninive, le GRK (Gouvernement régional kurde) a décidé d’annexer à la Région autonome du Kurdistan le district de Makhmour, situé à 115 kilomètres de Mossoul, où les Kurdes sont majoritaires (173 000 habitants).  http://www.azzaman.com/english/index.asp?fname=news2009-09-15kurd.htm

 

Armes françaises pour le Kurdistan ?

Selon le journaliste Georges Malbrunot, des responsables kurdes irakiens ont demandé à la France d’entamer une coopération militaire avec les peshmergas.

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2009/09/cooperation-militaire-les-kurd.html

 

Marine kurde –

Selon le site du quotidien turc Hürriyet, Massoud Barzani, président de la Région autonome du Kurdistan, envisagerait de créer une flotte kurde. Eftimous Mitopoulos, ancien secrétaire général de l’IMO (organisation de l’ONU chargée du commerce maritime), soutenu par Jack Straw, ancien secrétaire du Foreign Office, lui a conseillé de s’inspirer des expériences acquises par les Iles Féroé au Danemark, Hong Kong et Macao. Le Kurdistan irakien n’ayant pas de façade maritime, Barzani étudierait les possibilités offertes par les ports de Tartous en Syrie et de Mersin en Turquie.

http://www.hurriyetdailynews.com/n.php?n=energy-peace-ii---is-barzani-forming-a-naval-fleet-2009-09-08

 

Corruption –

Ashti Hawrati, ministre des Ressources naturelles du Kurdistan irakien, a décidé de suspendre – avec effet immédiat – les activités de la société pétrolière norvégienne DNO, après l’annonce faite, le 18 septembre, par l’Oslo Stock Exchange (OSE) que cette dernière avait versé 30,04 millions de $ sur un de ses propres comptes bancaires. Le KRG a apporté son soutien au ministre en déclarant que l’OSE avait causé des dégâts « injustifiables et incalculables » à la réputation du gouvernement régional !

http://www.advfn.com/news_2nd-UPDATE-Iraq-Kurdish-Min-Suspends-DNOs-N-Iraq-Operations_39564422.html

 


c) Sur le terrain

24-09

L'aviation US et des patrouilles irakiennes ont lancé jeudi une massive chasse à l'homme après l'évasion de 16 détenus, dont cinq condamnés à mort considérés liés à Al-Qaïda en Irak, d'une prison de Takrit.

Au moins deux hauts responsables irakiens ont été limogés après cette évasion survenue mercredi soir.

Au mois un d'entre eux, un détenu de 19 ans, a été capturé tôt jeudi matin.

24/9

http://fr.news.yahoo.com/3/20090924/twl-irak-evasion-prison-1def439_2.html 

26-09

Un avion de reconnaissance américain sans pilote s'est écrasé samedi aux premières heures sur la permanence de l'un des principaux partis irakiens à Mossoul, dans le nord du pays, annonce l'armée américaine.

On ne signale aucune victime et rien n'indique que l'appareil ait été abattu, a déclaré un porte-parole militaire américain.

Il a ajouté que c'est par coïncidence que le drone est tombé sur les bureaux à Mossoul du Parti islamique irakien, principal parti sunnite d'Irak.

26/9

http://fr.news.yahoo.com/4/20090926/twl-irak-drone-38cfb6d_1.html


Politique intérieure & extérieure

Boycott

La Commission parlementaire brésilienne des Affaires étrangères et de la Défense nationale a recommandé au Parlement de ne pas ratifier l’accord de libre-échange entre le Mercosur et l’État d’Israël – 3ème marché d’exportation pour l’Etat hébreu - jusqu’à ce que «Israël accepte la création d’un État palestinien dans les frontières de 1967».

Rédaction et traduction : Gilles Munier, Xavière Jardez

 

Pas d'amélioration des services publics.

10-10

Quelque 200 personnes ont manifesté samedi à Bagdad pour dénoncer la politique du gouvernement en place, réclamant notamment une amélioration des services publics.

Dans la capitale, les manifestants scandaient "pas d'eau, pas d'électricité dans le pays du pétrole et des deux fleuves". Le gouvernement irakien peine à restaurer les infrastructures irakiennes, victimes des années de négligence, de corruption et d'attaques de l'insurrection.

Une autre manifestation a eu lieu à Bassorah dans le sud du pays, où quelque 500 personnes se sont rassemblées pour soutenir le plus haut dignitaire chiite irakien, qui menace d'appeler à boycotter les élections nationales prévues en janvier si le scrutin se fait par parti plutôt que par candidats individuels. Le grand ayatollah Ali al-Sistani réclame des listes "ouvertes" portant les noms des candidats.

AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20091010/twl-irak-manifestation-1def439_2.html


Prisons, exactions & torture

Des membres de l'opposition iranienne libérés de prison.

Trente-six membres de l'opposition iranienne ont été libérés après avoir passé près de trois mois en détention en Irak, a annoncé mercredi un porte-parole du gouvernement irakien.

Selon Ali al-Dabbagh, les hommes ont été ramenés mercredi au Camp Ashraf, dans le nord de l'Irak, où près de 3.500 membres des Moudjahidines du peuple iranien sont confinés depuis l'invasion américaine de 2003.

L'Irak souhaite toutefois expulser les 36 ex-détenus vers n'importe quel pays prêt à les accueillir, a précisé M. Al-Dabbagh. Ils étaient détenus depuis juillet et beaucoup auraient observé une grève de la faim. Les autorités judiciaires irakiennes avaient ordonné leur libération.

L'armée américaine a confié la responsabilité du Camp Ashraf aux Irakiens le 1er janvier.

AP

07-10

http://fr.news.yahoo.com/3/20091007/twl-irak-liberation-detenus-1def439_2.html



b) Les occupants 

1) Usa

Politique intérieure & extérieure 

Ministre du pétrole irakien contre syndicats 

Hussain al-Shahristani a décidé de transférer un certain nombre de leaders syndicalistes du pétrole de la région de Bassora faisant suite à l’organisation d’une manifestation des ouvriers devant la Compagnie de forages pétroliers à Albirjsiya pour leurs droits et indemnités. Il n’en est pas à son premier coup d’essai : en son temps, il avait fait arrêter des syndicalistes protestant contre la nouvelle loi sur le pétrole et le gaz. Mais il n’est pas le seul à manifester son hostilité envers la classe ouvrière : le ministre de l’Industrie a interdit, par décret, toute activité syndicale dans le secteur public. Le gouvernement d’al-Maliki s’efforce de réprimer toute liberté d’association, toute expression de droit de l’homme pour empêcher l’émergence d’un mouvement de protestation ouvrier puissant qui demanderait de meilleures conditions de vie pour tous les Irakiens.

 

Nettoyage confessionnel

Le ministère irakien de l’Immigration estime à 30 000 le nombre de familles ayant quitté la région de Ninive (Mossoul) depuis 2003. Il s’agit principalement d’Assyro-chaldéens.

http://news.xinhuanet.com/english/2009-09/24/content_12107543.htm 


Prisons, exactions & torture

Fermeture du plus grand camp américain de détention en Irak.

L'armée US a fermé son plus grand centre de détention en Irak, installé à Camp Bucca, près de la frontière avec le Koweït.

La décision a été prise dans le cadre du pacte bilatéral de sécurité négocié avec le gouvernement irakien qui prévoit notamment de réduire les programmes américains d'incarcérations et de détentions.

Les cellules improvisées à Camp Bucca ont accueilli jusqu'à 14.000 prisonniers, majoritairement détenus des mois ou des années sans qu'aucune charge ne soit prononcée contre eux et sans qu'ils ne puissent bénéficier d'un avocat. Certains ont été détenus dans des conteneurs de transport maritime équipés de toilettes et d'un système d'air conditionné.

Le camp, a été officiellement fermé à 03h22 (00h22 GMT) lorsqu'un avion transportant les 180 derniers détenus a décollé de Bassorah pour les conduire vers une autre prison militaire, à Bagdad, précise l'armée américaine dans un communiqué.

Le pacte de sécurité conclut par Washington et Bagdad contraint les forces américaines à libérer les détenus qui ne font pas l'objet de poursuites de la justice irakienne.

Depuis janvier, quelque 5.703 Irakiens détenus par les forces américaines ont recouvré la liberté; 1.360 ont été transférés sous garde irakienne.

Avec la fermeture de la prison de Camp Bucca, on compte encore quelque 8.300 détenus sous la garde des forces américaines et répartis dans deux centres proches de Bagdad.

17/9

http://fr.news.yahoo.com/4/20090917/tts-irak-usa-detenus-972e905_1.html

28-09

L'armée américaine a libéré lundi trente-cinq résistants liés à l'enlèvement de cinq ressortissants britanniques au ministère irakien des Finances à Bagdad en 2007, a annoncé un porte-parole du mouvement Asaib Ahl al-Haq.

Au total, ce sont ainsi près de 100 membres qui ont été relâchés par les Américains depuis la semaine dernière.

Au moins un des otages britanniques serait toujours en vie.

28 septembre,

http://fr.news.yahoo.com/

30-09

Un juge de cour martiale a abandonné le chef de meurtre à l'encontre d'un Marine américain accusé d'avoir tué un prisonnier désarmé en Irak

Le chef retenu à l'encontre du sergent Jermaine Nelson a été abandonné mardi au Camp Pendleton en Californie, après que le militaire a accepté de plaider coupable de manquement au devoir.

Son avocat Joseph Low a précisé que l'arrangement conclu ne prévoit pas de peine de prison. Le Marine de 28 ans risquait la prison à vie s'il avait été condamné pour meurtre.

Il faisait partie d'un groupe de trois Marines accusé d'avoir tué des détenus lors de combats de rue pour le contrôle de la ville de Falloujah en 2004. L'un de ses co-équipiers a été acquitté par un jury militaire en avril. Le chef de l'escadron avait été acquitté

30/9
http://fr.news.yahoo.com/3/20090929/twl-usa-irak-justice-prisonnier-fallouja-1def439.html

 05-10

Plus de 150 suspects d’être membres du réseau el-Qaëda, ont été arrêtés lors d'une vaste opération à Mossoul (Nord), ont indiqué des sources au sein des services de sécurité.

Parmi les personnes arrêtées figurent des membres du parti Baas de l'ancien président irakien Saddam Hussein, a affirmé le porte-parole du ministère de la Défense Mohammad al-Askari.

http://www.lorientlejour.com:80/



a)    Les voisins

Turquie

La Turquie fournit à nouveau de l'eau à l'Irak.

Le ministre turc de l'Energie a annoncé vendredi que son pays allait fournir d'avantage d'eau à l'Irak et à la Syrie le mois prochain pour tenter d'aider l'Irak qui fait face à une grave sécheresse.

La Turquie a accepté après une discussion avec des ministres irakiens à Istanbul de déverser en moyenne 550m3 d'eau par seconde dans le Tigre et l'Euphrate jusqu'au 20 octobre, a précisé Taner Yildiz.

La Turquie a l'obligation légale de libérer au moins 500m3 d'eau et avait été jusqu'à lâcher 517m3 par seconde.

La Syrie fournira également plus d'eau à l'Irak.

AP

18/9

http://fr.news.yahoo.com/3/20090918/twl-turquie-irak-syrie-eau-1def439_2.html


b) Les alliés (des Usa)

2 Otan

La  NATO Training Mission-Iraq (NTM-I), qui forme l’armée et la police du régime depuis 2004, n’est pas concernée par le retrait des troupes d’occupation. Un accord à long terme a été récemment ratifié à la demande du gouvernement d’al-Maliki. La mission serait actuellement composée de 270 militaires originaires de 13 pays membres de l’OTAN.

http://www.sundayszaman.com/sunday/detaylar.do?load=detay&link=187612&bolum=109



4 Lutte pour la libération du territoire

Pertes déclarée des occupants.

Les armées répugnent à donner des chiffres officiels

Pertes des forces collaboratrice locales   - Province non précisée

28-09

Six personnes sont mortes lundi dans l'explosion d'une bombe fixée à un autocar dans le sud de l'Irak, selon la police irakienne.

http://fr.news.yahoo.com/



Les combats par provinces

1-1 Bagdad & province

28-09

Dans une attaque, au moins trois soldats irakiens ont été tués dans l'explosion de deux bombes en bordure de route dans le quartier de Ghazaliyah, dans l'ouest de Bagdad, selon un autre représentant de la police. D'après lui, 15 autres personnes, dont onze civils, ont été blessées.

http://fr.news.yahoo.com/

4-10

Un camion citerne a explosé dimanche près d'un poste de contrôle situé à l'extérieur de l'aéroport international de Bagdad, faisant cinq blessés selon la police irakienne, qui parle d'un attentat.

Cing gardes du poste de contrôle ont été blessés, a précisé la police.

AP

 

Khan Beni Saad (40 km au nord de Bagdad),

17-09

Une adolescente a été tuée par l'explosion d'une bombe dans une rue de la ville.

http://qc.news.yahoo.com/

 

Bahbahane

17-09

Un notable du village Mohammed Sultan, a  été tué  alors qu'il quittait son domicile.

17/9

http://qc.news.yahoo.com/


1-2 Province d'Anbar (vaste territoire à l'ouest de Bagdad comprenant les villes de Amiriya, Baghdadi, Diyarah, Falloujah, Habbaniyah, Haditha, Haqlaniyah, Hawija Hit, Houssabayh, Karabilah,  Khaldiyah, Koussaïba, Mahawil, Oubaïdi, Ramadi (capitale de la province d'Al-Anbar,) Kaïm (à la frontière avec la Syrie), Sindjar & Zaidan

Ramadi, à 115km à l'ouest de Bagdad.

28-09

Attaque kamikaze contre un avant-poste des forces de sécurité au nord de Ramadi,

Au moins sept personnes ont été tuées et 16 autres blessées, a rapporté un responsable de la police irakienne sous couvert de l'anonymat.

La déflagration a également projeté des voitures en l'air et renversé des camions.

http://fr.news.yahoo.com/


1-3 Province de Ninive (Mossoul (capitale de la région nord du pays - à 375 km au nord de Bagdad,) Hawijah, Kassak"(70 km au nord-est de Mossoul) & Tall Afar )

Mossoul

23-09

Deux explosions en bordure de route ont coûté la vie à un policier et à un soldat irakiens dans le nord du pays, selon les autorités.

D'après un responsable de police, un policier est mort et un autre a été blessé vers 9h locales dans l'explosion d'une bombe près de sa patrouille dans le secteur ouest de Mossoul (360km au nord-ouest de Bagdad).

Il a ajouté qu'un second engin explosif avait sauté peu après en bordure de route à environ 35km à l'ouest de Mossoul.

L'attaque, qui visait une patrouille militaire, a coûté la vie à un soldat et en a blessé deux autres.

Afp

25-09

Selon ces deux responsables qui ont requis l'anonymat ont précisé que les soldats irakiens ont été tués dans un secteur situé à l'est de la ville de Mossoul, une région où les forces irakiennes neutralisent régulièrement des armes et des explosifs saisis lors d'opérations.

Selon les premiers éléments, il semble que la déflagration se soit produite alors que des soldats s'apprêtaient à neutraliser un engin

http://fr.news.yahoo.com/

26-09

Un avion de reconnaissance américain sans pilote s'est écrasé samedi aux premières heures sur la permanence de l'un des principaux partis irakiens à Mossoul, dans le nord du pays, annonce l'armée américaine.

On ne signale aucune victime et rien n'indique que l'appareil ait été abattu, a déclaré un porte-parole militaire américain.

Il a ajouté que c'est par coïncidence que le drone est tombé sur les bureaux à Mossoul du Parti islamique irakien, principal parti sunnite d'Irak.

26/9

http://fr.news.yahoo.com/4/20090926/twl-irak-drone-38cfb6d_1.html

05-10

Un policier a été abattu ..

http://www.lorientlejour.com:80/

 

Ramadi

11-04

Une série d'explosions dans la ville de Ramadi (province d'Anbar, ouest de l'Irak) a fait au moins 19 morts et 60 blessés, a-t-on appris de sources policières et hospitalières.

La première explosion a eu lieu sur un parking proche du siège de provincial de la police et des bâtiments du conseil provincial, a précisé la police.

Alors que la police et les badauds se précipitaient sur les lieux, une seconde voiture  garée à proximité a explosé, selon un responsable de la police.

Une troisième voiture a ensuite explosé environ une heure plus tard près de l'entrée de l'hôpital de Ramadi.

AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20091011/twl-irak-violences-1def439_2.html

 

Tal Afar

17-09

Selon un officier de police, un kamikaze a fait exploser son camion près d'un poste de contrôle de la police à Tal Afar, tuant trois civils et blessant trois policiers.

http://qc.news.yahoo.com/


1-4 Province de Ninevah, 

23-09

Deux explosions en bordure de route ont coûté la vie à un policier et à un soldat irakiens dans le nord du pays, selon les autorités.

 

Afp


1-5 Province de Diyala

Jalula (au nord-est de Bagdad,)

08-10

Une patrouille de police a été visée par une bombe placée en bordure de route mercredi soir a-t-on appris jeudi de source officielle.

Trois officiers ont été tués. Parmi les victimes figure un colonel.

Quatre autres policiers ont été blessés.

L'engin explosif a touché la patrouille près de Jalula, selon un porte-parole de la police, le commandant Ghalib al-Kharki.

AP



L’Irak en chiffres (depuis le début de la guerre de conquête en mars 2003))


Peuple

 

Civils tués (depuis l'occupation)   

1.331.682

Civils blessés (depuis l'occupation) 

71.371( chiffre très très minimum)

Civils violés (par les troupes d'occupations)

2.507     (voir Ibrahim Allousch

Civils/Résistants arrêtes : (une dizaine par jour...)

8.940   (chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) tués

4.050 (chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) blessés

3.888   (chiffre minimum)

En prison

40.268. (chiffre minimum)

Embargo

750.000 enfants (chiffre minimal)

Embargo

750.000 adultes (chiffre moyen)

 

 

Militaires irakiens tués pendant l'invasion

45.596 (chiffre minimal)

Civils tués pendant l'invasion

120.200 (chiffre minimal)

 

 

Coalition

 

Nombre de Soldats tués (ou morts...) 

34.686

Soldats rapatriés (blessés ou malades)

74.410

(*) dont 10% meurent en cours de route ou à l'hopital)

 

Disparus (dans la nature)

1.014

Désertions

5.501

Mutinerie

2 corps + 25

Aide psychologique

66.108***

Suicides

Mercenaires tues                                                                                 

5.683 (chiffre très minimal)

933

non-combattants accidentés,

27 103

Policiers/soldats/miliciens irakiens  tués

13.061

Policiers /soldats/miliciens irakiens blessés

26.931(chiffre minimal)

Policiers /soldats irakiens disparus (dans la nature)

13.916

 

 

Autres tués (collaborateur)

5.630

Autres blessés (collaborateur)

9.697

 

 

Nombre d'attaques de la résistance de 2003 à 2008:

Oléoducs, les infrastructures pétrolières & d'électricité

 

 164.000,

464 attaques (grand minimum)

Infrastructures du rail

195 attaques (idem)

Hélicoptères

104  ++              (idem)

Avions (& drone)

28 ++


Ces   totaux sont obtenus par le recoupement (si possible) des chiffres des pertes communiqué par la résistance & les médias occidentaux + XINHUANET



74 451 morts et blessés : total officiel des  pertes américaines en Irak.

Dans la semaine du 22 septembre, 16 soldats des forces d’occupation US sont tombés, portant ainsi le nombre de pertes à 74 451 dont 34 983 morts et blessés au cours de ce que le Pentagone classifie comme « engagements hostiles » et plus de 39 468 morts et évacués (depuis le 5 septembre) dans des  « engagements non-hostiles ».

Le total est en fait supérieur à 100 000 victimes car le Pentagone ne compte pas, comme « pertes irakiennes », les 30 000 vétérans dont les blessures – particulièrement, les traumatismes cérébraux subis par les explosions – ont été diagnostiquées après leur départ d’Irak.

Les médias américains détournent l’attention du coût actuel de la guerre en vies humaines en ignorant le nombre de blessés au combat soit 31 510 et les 38 593 autres victimes militaires d’accidents ou de maladies suffisamment graves pour être évacués à des fins médicales.

Compilés par Michael Munk, US Iraq Casualties.


Number Of Iraqis Slaughtered In US War And Occupation Of Iraq "1,331,578"


Cost of U.S. War and Occupation of Iraq      

                                             $690,906,729,285

13-10       13.43

http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home
For more details, click here.

 


Les commentaires sont fermés.