Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/10/2009

n° 293 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire Afghan - 28-09 au 18-10-: Fin -: La montée en puissance des ‘taliban’ pèse sur la stratégie US.

n° 293 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire  Afghan - 28-09 au 18-10-: Fin  -: La montée en puissance des ‘taliban’ pèse sur la stratégie US.


Journal de la Lutte pour la libération du territoire Afghan n° 293 - du 28-09 au 18-10

                                                                                                                       C.De Broeder & M.Lemaire                                      


 Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 


Sommaire.

2 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

2-1 Vidéo : Fillon ,derapage (mal controlé)

2-2 Video : Retrait des forces US.

2-3 “Torture made in USA”.

3 Les Brèves

3-1 2009, année la plus meurtrière.

3-3 Les attaques les plus meurtrières contre l'OTAN.

3-4 Des hélicoptères inconnus parachutent des résistants dans le nord de l'Afghanistan.

3-5 Des dizaines de militaires et policiers afghans ont été tués et que 35 autres avaient été capturés.

3-6 Lourdes pertes américaines à la frontière pakistano-afghane.

3-7 Les troupes américaines se retirent du secteur de Kamdesh en Afghanistan.

3-8 Alessandra Rizzo : L'Italie dément avoir payé des talibans en Afghanistan.

3-9 Les Russes sauvent un GI blessé, Washington reconnaissant ...

3-10 USA/Afghanistan: début des vols via la Russie dans quelques semaines.

3-11 Le père d'un soldat tué en Irak refuse de serrer la main "tachée de sang" de Blair.

3-12 Gregory Katz, : Afghanistan: le chef du contingent canadien juge la situation "désespérée".

3-13 Le Parti Socialiste dénonce le projet de charter discrétionnaire.

3-14 Berlusconi prône « une stratégie de transition » pour réduire la présence occidentale en Afghanistan.

3-15 Guantanamo : Les Brèves

1 Les détenus de Guantanamo peuvent rentrer en Algérie.


2 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage toutes les analyses des auteurs mais doit être vu comme information.

 

2-1 Vidéo : Fillon ,derapage (mal controlé)

 La réponse nous est peut-être fournis pas Mr Fillon, premier ministre français, qui, le premier jour du Ramadan 2008, s’est déclaré en guerre contre le monde musulman.

(http://www.dailymotion.com/video/x6mycq_fillon-derapage-mal-controle_news)


2-2 Video : Retrait des forces US.

  http://www.france24.com/fr/20090630-retrait-forces-americaines-irak


2-3 “Torture made in USA”.
Alors que le président des États-Unis Barack Obama vient de recevoir le prix Nobel de la paix, les internautes vont pouvoir découvrir, (sur un site d'infos facile à trouver) dès le 19 octobre en streaming, “Torture made in USA” de Marie-Monique Robin (auteur du fameux “Monde selon Monsanto”). Il s'agit d'une enquête sur l'utilisation massive et systématique de la torture par l'administration Bush, sous couvert de lutte contre le terrorisme. Ce film fait la lumière sur l'une des histoires (...)

Alors que le président des États-Unis Barack Obama vient de recevoir le prix Nobel de la paix, les internautes vont pouvoir découvrir, (sur un site d’infos facile à trouver) dès le 19 octobre en streaming, “Torture made in USA” de Marie-Monique Robin (auteur du fameux “Monde selon Monsanto”). Il s’agit d’une enquête sur l’utilisation massive et systématique de la torture par l’administration Bush, sous couvert de lutte contre le terrorisme. Ce film fait la lumière sur l’une des histoires les plus sombres de la démocratie américaine.

Le synopsis du film que les TV françaises renâclent à diffuser :

Les représentants de l’administration Bush peuvent-ils être poursuivis pour « crimes de guerre » ?

C’est à cette question, ouvertement débattue aux Etats Unis depuis quelques mois, que tente de répondre « Torture made in USA ». Ce documentaire d’investigation, qui s’appuie sur des interviews exclusives de grands témoins, comme le général Ricardo Sanchez, l’ancien chef des forces de la coalition en Irak, Larry Wilkerson, l’ancien chef de cabinet de Colin Powell, ou Matthew Waxman, l’ ancien conseiller de Condoleeza Rice à la Maison Blanche, mais aussi sur des archives filmées inédites des auditions parlementaires conduites entre 2004 et 2008, notamment par la commission des forces armées du sénat, décortique la machine qui a conduit la « plus grande démocratie du monde » à utiliser massivement et systématiquement la torture en Afghanistan, à Guantanamo et en Irak. On découvre que, dès le lendemain des attentats du 11 septembre, le vice-président Dick Cheney a piloté un programme secret, destiné à « légaliser » la torture, en totale violation des Conventions de Genève (dont on fête en 2009 le soixantième anniversaire), mais aussi de la Convention contre la torture (signée par les Etats Unis) et des lois américaines comme le War Crimes Act de 1996 qui prévoit la peine de mort ou la prison à vie pour ceux qui utilisent la torture...

14-10

La suite sur le blog de Marie-Monique Robin :http://blogs.arte.tv/LemondeselonMo...

L’interview de Marie-Monique Robin : http://www.dailymotion.com/video/xa...

Privé de télé, Torture made in USA sera gratuit sur le Web

Le site d'information Mediapart va diffuser gracieusement à partir du 19 octobre un documentaire inédit. Il restera en ligne pendant deux mois.

Le nouveau documentaire d'investigation de Marie-Monique Robin (Le Monde selon Monsanto) intitulé Torture made in USA, tombe à pic.

Alors que le président des Etats-Unis Barack Obama vient de recevoir le prix Nobel de la paix, les internautes vont pouvoir découvrir, dès le 19 octobre sur Mediapart.fr, une enquête sur l'utilisation massive et systématique de la torture par l'administration Bush, sous couvert de lutte contre le terrorisme.

Le documentaire, coproduit par Galaxie Presse et le Comité français de radiotélévision (CFRT), dure 85 minutes. Il sera diffusé gratuitement en streaming sur le site d'information pendant deux mois. Une opération qui a pu être mise en place grâce à la renégociation des droits des documents d'archives présents dans le documentaire pour une diffusion sur Internet.

Ouverture d'un espace de débat

Pour la réalisatrice, prix Albert Londres 1995, c'est une issue favorable à une errance de plus d'un an, au cours de laquelle des imbroglios de production l'ont empêchée de diffuser son documentaire sur Canal+, comme initialement prévu (voir ici le papier de Télérama et le blog de la réalisatrice).

Pour Mediapart, la diffusion de ce documentaire est un écho à sa conviction qu'« Internet peut permettre de réinventer un  journalisme de qualité, d'enquête, d'échapper aux formats convenus (..) et en appeler aux lecteurs pour débattre et confronter, indique un communiqué publié sur le site. Selon ce dernier, cette remarquable enquête journalistique ne restera pas dans des tiroirs. Elle trouvera son premier public sur le Web ».

Le documentaire va être épaulé par un espace ouvert aux réactions des internautes. Ils pourront y publier des commentaires, des articles, mais aussi envoyer des vidéos. Marie-Monique Robin et  la rédaction de Mediapart prendront part aux débats.

En mai 2007, face au refus de Canal+ de diffuser son film Madâme, consacré à Bernadette Chirac, John-Paul Lepers avait lui aussi choisi de le distribuer sur Internet, mais en vidéo à la demande payante. Les internautes avaient aussi la possibilité de commander un DVD.

Coralie Cathelinais

le 13/10/2009

http://www.01net.com/editorial/507239/prive-de-tele-torture-made-in-usa-sera-gratuit-sur-le-web/



3 Les Brèves

Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point d vue de l'auteur mais doit être vu comme information

3-1 2009, année la plus meurtrière.
Longtemps concentrée dans le sud de l'Afghanistan, l'insurrection a gagné l'ensemble du pays, notamment l'est, frontalier des "zones tribales" qualifiées de "sanctuaires d'Al-Qaïda" par Washington, et du Pakistan. Il s'agit des plus lourdes pertes pour l'Isaf depuis la mort en août 2008 de dix soldats français dans la région de Sarobi, tout près de Kaboul.

Cet incident avait été le plus meurtrier pour l'Isaf depuis le début de leur intervention en Afghanistan fin 2001.

Cette année, 394 militaires étrangers, dont 236 Américains, sont morts en Afghanistan, d'après un décompte de l'AFP établi à partir du site internet indépendant www.icasualties.org.
L'année 2009 est déjà la plus
meurtrière pour les forces internationales depuis leur arrivée en Afghanistan, où désormais près de deux soldats de l'Otan meurent chaque jour. L'insurrection n'a cessé de s'étendre et de s'intensifier depuis plus de deux ans.

Un changement de stratégie
Le président américain Barack Obama a demandé à ses généraux d'établir une nouvelle stratégie. En septembre, le général Stanley McChrystal, commandant des forces américaines et étrangères dans le pays, a remis à ses supérieurs ses recommandations pour les mois à venir: jusqu'à 40.000 militaires supplémentaires qui, selon un responsable militaire américain, seraient essentiellement déployés dans le nord et l'ouest, jusque-là négligés et où la rébellion sévit dorénavant.

4/10

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique/20091004.OBS3455/huit_soldats_americains_tues_en_afghanistan.html


3-3 Les attaques les plus meurtrières contre l'OTAN.

28 juin 2005
Seize Américains meurent dans le crash d'un hélicoptère de transport.

8 avril 2007
Six Canadiens sont tués par l'explosion d'une bombe sous leur véhicule.

31 mai
Cinq
soldats américains, un Canadien et un Britannique meurent dans un hélicoptère touché par une roquette.

13 juillet 2008
Neuf soldats américains perdent la vie au cours de violents affrontements.

18 août
Dix soldats français sont tués dans une embuscade.

17 septembre 2009
Six militaires italiens tués à Kaboul.

3 octobre
Huit soldats américains tués dans l'est du pays.)

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/10/05/a-washington-le-debat-sur-l-afghanistan-s-intensifie_1249395_3216.html#ens_id=1191850


3-4 Des hélicoptères inconnus parachutent des résistants dans le nord de l'Afghanistan.

Le président afghan, Hamid Karzaï, a indiqué que des hommes armés avaient été parachutés par des hélicoptères inconnus dans les provinces du nord relativement paisibles de son pays, a rapporté lundi un journal local.
"Le président Karzaï a affirmé samedi que plusieurs hélicoptères non identifiés avaient transporté de nuit, durant ces cinq derniers mois, des hommes armés dans les provinces du nord de Baghlan, de Kunduz et de Samangan", a indiqué le quotidien local Outlook.
"Aujourd'hui encore nous recevons des rapports selon lesquels ce processus se poursuit", a indiqué le président.
"Une investigation complète a été lancée en vue de déterminer à quel pays les hélicoptères appartiennent; pourquoi les hommes armés se sont infiltrés dans les régions; et si cela est lié à l'instabilité croissante dans le nord", a précisé le président, sans donner d'éléments de preuve aux journalistes, selon le journal.
M. Karzaï a fait cette révélation dans un contexte marqué par l'escalade insurrectionnelle liées aux résistants dans le nord de l'Afghanistan ces derniers mois.
Quelques 4.000 militants provenant de Tchétchénie (Russie), du Pakistan et de pays du Moyen-Orient se sont infiltrés en Afghanistan afin de mener des actions, a indiqué samedi le ministre afghan de la Défense, Abdul Rahim Wardak, au parlement.
Certains groupes ont distribué des armes à des hommes irresponsables dans la région du nord du pays pour saboter la paix, a indiqué plus tôt le gouverneur de la province de Balkh.
14/10

Source: xinhua

http://french.people.com.cn/International/6781331.html


3-5 Des dizaines de militaires et policiers afghans ont été tués et que 35 autres avaient été capturés.

Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point d vue de l'auteur mais doit être vu comme information

Les autorités afghanes disent avoir perdu le contact avec des dizaines de policiers après cette engagement de plus de douze heures dans le district de Kamdesh de la province orientale du Nouristan.

Le chef adjoint de la police du Nouristan, Mohammad Farooq, a déclaré que des centaines de résistants, dont des "étrangers" venus du Pakistan, avaient participé à l'assaut et a précisé être sans nouvelles de la centaine de policiers composant la force de police du district de Kamdesh.

Un porte-parole des résistants Zabihullah Mujahid, a revendiqué cette action et précisé que des dizaines de militaires et policiers afghans avaient été tués et que 35 autres avaient été capturés, dont le sort serait décidé ultérieurement par les instances locales du mouvement.

L'Isaf a dépêché en appui aux forces au sol des chasseurs F-16 et des hélicoptères de combat Apache, mais le commandant de la zone, le colonel américain Randy George a reconnu que l'engagement avait été rude et qu'il avait eu lieu dans un "secteur difficile".

Celui-ci devait être abandonné, aux termes de la nouvelle stratégie de repli sur les zones peuplées prônée par le général américain Stanley McCrystal, chef des forces internationales en Afghanistan. Randy a assuré que l'attaque de samedi ne remettait pas en cause cette décision.

L'Otan a assuré avoir infligé de lourdes pertes aux assaillants, sans les chiffrer.

Selon Mujahid, sept résistants ont été tués lors du raid de soutien de l'aviation de l'Otan.

La guerre d'Afghanistan est entrée dans sa phase la plus violente depuis huit ans, l'insurrection concentrée traditionnellement dans l'Est et le Sud, s'étant étendue au reste du pays.

4 octobre,

Version française Marc Delteil

http://fr.news.yahoo.com/4/20091004/twl-afghanistan-usa-41953f5_2.html


3-6 Lourdes pertes américaines à la frontière pakistano-afghane.

Selon l'Otan, huit soldats américains ont été tués.

Il s'agit des pertes les plus lourdes subies depuis un an par les forces américaines en une seule attaque, d'autant qu'un autre membre de l'US Army a succombé, également samedi, à ses blessures, toujours dans l'est du pays, a annoncé l'Otan.

Depuis le début de l'année, officiellement près de 400 militaires de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l'Otan ont été tués, soit plus que durant les cinq ans qui ont suivi l'invasion de l'Afghanistan.

Selon l'Otan, 10 militaires afghans ont péri aux côtés des huit soldats américains.

4 octobre,

Version française Marc Delteil

http://fr.news.yahoo.com/4/20091004/twl-afghanistan-usa-41953f5_2.html

http://fr.news.yahoo.com/3/20091006/twl-afghanistan-situation-fcd69a8.html


3-7 Les troupes américaines se retirent du secteur de Kamdesh en Afghanistan.

Les troupes américaines se sont retirées d'une base de l'est de l'Afghanistan après d'importants combats la semaine dernière, annonce vendredi la coalition.

La base de Kamdesh a été presque entièrement brûlée.

Les résistants se sont félicités de cette victoire et ont hissé leur drapeau au-dessus de la ville.

La coalition a affirmé que ce retrait avait été prévu bien avant les combats du 3 octobre dans le cadre d'une stratégie élaborée par le chef des forces en Afghanistan, le général Stanley McChrystal. Ce dernier ferme les bases isolées pour pouvoir se concentrer sur les zones plus peuplées…

Les affrontements se sont soldés par la mort de huit Américains, trois Afghans et une centaine d'insurgés, selon l'OTAN.

Le porte-parole des talibans Zabiullah Mujahid a confirmé par téléphone que les Américains avaient bombardé la base avant leur départ. "Cela signifie qu'ils ne reviendront pas", a-t-il observé. "C'est une nouvelle victoire. Nous contrôlons un nouveau district dans l'est de l'Afghanistan".

AP

09-10

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/asiepacifique/20091009.FAP7362/asiepacifique/http://fr.news.yahoo.com/3/20091009/twl-afghanistan-usa-situation-224d7fb.html


3-8 Alessandra Rizzo : L'Italie dément avoir payé des talibans en Afghanistan.

Le gouvernement italien a démenti jeudi des informations du "Times" de Londres selon lesquelles ses services secrets avaient payé plusieurs milliers de dollars à des chefs talibans pour maintenir la sécurité dans une région afghane qui était contrôlée par des Italiens.

Le "Times" affirme que l'Italie n'a pas prévenu ses alliés, induisant en erreur les Français, qui ont pris la relève dans le district de Surobi (à l'est de Kaboul) mi-2008, pensant que cette zone n'était pas dangereuse. Peu après, dix soldats français avaient été tués dans une embuscade. Le "Times" cite des sources militaires occidentales, dont de hauts responsables de l'OTAN.

Le porte-parole de l'OTAN, James Appathurai, a refusé de commenter ces informations.

A Paris, le contre-amiral Christophe Prazuck, porte-parole de l'état-major des armées, a affirmé qu'entre les Français, les Italiens et les Turcs, qui surveillent la région de Kaboul, il y avait une relation "de confiance" et de "transparence".

"Le gouvernement Berlusconi n'a jamais autorisé, ni permis aucune forme de paiement à des membres de l'insurrection talibane", souligne un communiqué des services du président du Conseil italien Silvio Berlusconi, qualifiant ces informations de "complètement infondées" et précisant que les autorités n'étaient pas au courant d'un tel paiement effectué par le gouvernement précédent.

Berlusconi a remporté les élections en avril 2008, remplaçant un gouvernement de centre-gauche dirigé par Romano Prodi.

Selon le communiqué, pendant le premier semestre 2008, le contingent italien a subi plusieurs attaques, notamment dans le district de Surobi où un soldat a été tué en février 2008.

Le ministre de la Défense Ignazio La Russa a affirmé que le journal britannique avait "recueilli des bêtises".

A l'été 2008, "j'étais ministre depuis peu de temps, je n'ai jamais reçu des informations des services secrets faisant état de paiement aux chefs des talibans", a-t-il précisé.

La Russa a affirmé que l'attitude bienveillante envers les Italiens servant en Afghanistan était due au "comportement de notre armée, qui est très différente de celle d'autres contingents".

"Ils ont toujours montré qu'ils étaient proches des gens et ils obtiennent la même chose en retour", a-t-il observé, faisant référence aux soldats italiens. "Relier tout cela à la mort de soldats français (...) semble être une absurdité pour moi".

L'Italie dispose d'environ 2.800 soldats basés à Herat et à Kaboul, la capitale.

Alessandra Rizzo

15-10

The Associated Press

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/capress/091015/monde/20091015_italie_afghanistan_franc_2


3-9 Les Russes sauvent un GI blessé, Washington reconnaissant ...

L'administration américaine a exprimé sa reconnaissance à la Russie pour le sauvetage d'un soldat américain blessé en Afghanistan, a appris vendredi RIA Novosti auprès du Département de l'Information et de la Presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

"La Maison Blanche a chargé le département d'Etat de transmettre, par le biais de l'ambassade russe à Washington, sa reconnaissance à l'administration russe en la personne des pilotes de la société de transport russe Vertikal-T qui, au risque de leur vie, ont sauvé un militaire américain blessé près de Kandahar, en Afghanistan", rapporte la diplomatie russe.

Selon le MID, l'administration US "apprécie hautement le professionnalisme et l'abnégation des pilotes russes venus au secours d'un soldat américain blessé".

Un hélicoptère Mi-26 de la société de transport russe Vertikal-T a évacué mercredi dernier un hélicoptère Chinook CH-47 américain endommagé par des tirs, qui avait effectué un atterrissage forcé près de Kandahar.

Le Mi-26, le plus puissant hélicoptère au monde, a transporté le CH-47 attaché par un câble, sur une distance de 110 km.

16 octobre - RIA Novosti.

http://fr.rian.ru/world/20091016/123552908.html

Ndlr : La publication de l'analyse ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur, mais doit être vu comme information

PS : La publication de l'article doit être vu comme information.


3-10 USA/Afghanistan: début des vols via la Russie dans quelques semaines.
Les Etats-Unis commenceront les vols réguliers avec des cargaisons vers l'Afghanistan via l'espace aérien russe dans quelques semaines, a déclaré jeudi aux journalistes Alexander Vershbow, sous-secrétaire américain à la Défense en charge de la sécurité internationale et ex-ambassadeur US à Moscou.
L'accord russo-américain sur le transit de cargaisons militaires et de personnel a été signé en juillet par les présidents Obama et Medvedev.
Des médias ont annoncé ces derniers jours que la coopération des deux pays en matière de transit afghan aurait marqué le pas, en raison de problèmes financiers.
"Les vols réguliers commenceront dans quelques semaines. C'est une bonne nouvelle, il n'y a pas de nouveaux problèmes", a expliqué le diplomate.
La veille, le porte-parole adjoint du Département d'Etat, Philip Crowley, a annoncé que les projets américains restaient en vigueur.

8/10

http://fr.rian.ru/world/20091008/123415233.html


3-11 Le père d'un soldat tué en Irak refuse de serrer la main "tachée de sang" de Blair.
C'était lors d'une réception donnée en souvenir des soldats morts. : "Je ne vous serre pas la main; elle est tachée de sang" a jeté PeterBrierley dont le fils de 28 ans a été tué en Irak.
Cela fait penser au "ne me touche pas, tu me salis"
C'est Blair qui s'est cassé, les services de sécurité l'ont accompagné
Il n' y a pas eu apparemment le "casse toi pov' con".

10-10
Source: http://www.informationclearinghouse.info/article23677.htm


3-12 Gregory Katz, : Afghanistan: le chef du contingent canadien juge la situation "désespérée".

La situation militaire en Afghanistan est "grave et désespérée" et constitue une "urgence majeure", a estimé le chef du contingent canadien déployé dans ce pays, le général Jonathan Vance, dans une interview diffusée mercredi par le réseau publique CBC.

Le haut gradé a confié que l'un des aspects les plus difficiles de sa mission était d'assurer une bonne communication avec les Afghans, mais aussi d'informer les Canadiens. Un récent sondage indiquait que 52% des Canadiens désapprouvent la mission militaire canadienne en Afghanistan, au cours de laquelle 131 soldats sont morts, contre 33% qui y sont favorables.

"Il ne s'agit pas de vernir quoi que ce soit, ni de faire croire que la mission se déroule mieux qu'en réalité: la situation est grave et désespérée, c'est une urgence majeure", a lancé M. Vance à la fin d'une interview d'environ 20 minutes.

"J'essaie de tout mettre en contexte de telle sorte que les gens, qu'ils approuvent ou non notre présence là-bas, puissent au moins comprendre", a poursuivi le général, qui dirige les quelque 2.800 soldats canadiens déployés dans la région de Kandahar (sud-est), foyer du mouvement taliban.

Entamée en 2002, la mission canadienne doit s'achever en 2011, conformément à un vote du parlement canadien. Le porte-parole du Premier ministre Stephen Harper a toutefois avoué récemment que des militaires resteraient en Afghanistan au terme du mandat, mais uniquement une poignée qui sera cantonnée à des opérations de formation ou de reconstruction.

Gregory Katz,

La Presse Canadienne

15-10

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/afp/091015/monde/canada_afghanistan_arm__e_conflit_otan_1


3-13 Le Parti Socialiste dénonce le projet de charter discrétionnaire.

Communiqué de Presse de Sandrine Mazetier
Secrétaire Nationale à l’Immigration

La mobilisation des associations, au début de la semaine, a contraint le Ministère à reculer sur son projet de charter prévu mardi pour l’Afghanistan. Le Parti Socialiste, et notamment des militants de la Fédération du Nord, était présent lors du rassemblement à l’aéroport de Lille-Lesquin pour empêcher la mise en œuvre de ce projet scandaleux.Pourtant, malgré la situation de l’Afghanistan, pays en guerre Eric Besson n’abandonne pas et a réaffirmé son projet d’expulsion des réfugiés afghans. Afin d’éviter les mobilisations, le Ministre est prêt à faire partir ces charters de bases aériennes militaires, et en catimini.

En persévérant dans ses intentions, Eric Besson bafoue les principes élémentaires du droit d’asile en ne permettant pas à ces réfugiés de déposer une demande dans de bonnes conditions et en les renvoyant dans un pays où leur sécurité n’est pas assurée.

Le Parti Socialiste dénonce la volonté du gouvernement de renvoyer des réfugiés vers un pays en guerre et demande le respect absolu du droit d’asile.

9/10

http://presse.parti-socialiste.fr/2009/10/09/le-parti-socialiste-denonce-le-projet-de-charter-discretionnaire/


3-14 Berlusconi prône « une stratégie de transition » pour réduire la présence occidentale en Afghanistan.
Il faut « une stratégie de transition » pour réduire progressivement la présence occidentale en Afghanistan, a déclaré hier le président du Conseil italien Silvio Berlusconi dont le gouvernement organisera lundi des funérailles pour les six soldats italiens tués à Kaboul. « Il faut que nous mettions au point une stratégie de transition pour transférer davantage de responsabilités au nouveau gouvernement » de Hamid Karzaï, a indiqué M. Berlusconi lors d'une visite au siège de l'état-major de l'armée italienne à Rome. De son côté, le ministre italien de la Défense Ignazio La Russa a exclu « toute décision unilatérale » de l'Italie.

19/10
http://www.lorientlejour.com/category/International/article/631811/Rome_prone_%3C%3C+une_strategie_de_transition+%3E%3E_pour_reduire_la_presence_occidentale_en_Afghanistan.html


3-15 Guantanamo : Les Brèves

Ndlr : La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage certaines analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information

1 Les détenus de Guantanamo peuvent rentrer en Algérie.
Tayeb Belaïz a souligné, toujours en marge des travaux de l’APN, que rien n’interdisait aux détenus algériens à Guantanamo de rentrer en Algérie.
Le ministre a précisé que « l’Algérie n’est soumise à aucune condition » concernant le retour au pays des détenus algériens à Guantanamo.
Rappelant qu’une commission nationale s’était déplacée à la prison de Guantanamo et avait confirmé l’identité de 27 prisonniers algériens, le ministre a indiqué que les détenus faisant l’objet de poursuites judiciaires seront traités selon le dispositif juridique en vigueur, alors que ceux qui ne sont pas poursuivis par la justice pourront retourner auprès de leur famille.
1/10
Par N. A.

http://www.elwatan.com/Les-detenus-de-Guantanamo-peuvent



4-1 Provinces Afghanes

Carte cliquer dans l'image : http://en.wikipedia.org/wiki/Image:AfghanistanNumbered.png 

AfghanistanNumbered.png‎ (181KB, MIME type: image/png 


Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières,les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

  • " Déclaration Universelle des Droits de l'Homme  - Article 19

Les commentaires sont fermés.