Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/11/2009

n°297 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire d'Afghanistan & la victoire de la résistance Afghane - du 18-10 au 09-11- :-Début -Faire joujou avec l'Afghanistan. ?

n°297 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire  d'Afghanistan &  la victoire de la résistance Afghane  -  du 18-10 au 09-11- :-Début -Faire joujou avec l'Afghanistan. ?


Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de la Lutte pour la libération du territoire  d'Afghanistan n° 297 - du 18-10 au 09-11

C.De Broeder & M.Lemaire             



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 


Sommaire.

Tiré à part :

FN Five-seveN.

1 Lutte pour la libération du territoire

Suite

2 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos  

2-1 Vidéo: Une guerre contre nous tous.

2-2 Hollywood et les Arabes

3 Les Brèves

3-1 Faire joujou avec l'Afghanistan.

3-2 "Se servir de l'argent comme une arme", conseillent les Américains.

3-3 Le frère de Karzaï payé depuis huit ans par la CIA…

3-4 Le faux scandale des résistants soudoyés par les armées.

3-5 L'Italie est accusé d'avoir donné des dizaines de milliers de dollars de pots-de-vin aux Résistants ...

3-6 Mission canadienne en Afghanistan - L'armée et le gouvernement nient avoir payé les ‘Résistants’.

3-7 Les soldats canadiens se préparent à combattre des résistants plus actifs.

3-8 Le  général Rick Hillier : l'Otan en Afghanistan à l'état de cadavre.

3-9 Achat de missiles américains Javelin pour taper – avec précision - dans le tas… de maisons et de mosquées.

3-10 De nouveaux soldats français en Afghanistan, M le Président ?

(Fin)

3-11 L'expert de l'ONU, Philip Alston, met en cause l'utilisation de drones d'attaque.

3-12 Jacques Fontenoy : En attendant, la population civile subit les violences des troupes d’occupation.

3-13 Pourquoi Karzaï n’est pas la solution.

3-14 Pierre Rousselin : La légitimité de Karzaï en question.

3-16 Pour Info … Abdullah Abdullah: des soutiens, mais peu de charisme…

3-17 Spéculations selon lesquelles les Nations unies va quitter l'Afghanistan.

3-18 Un Marine, faux grand blessé de guerre, condamné à de la prison.

3-19 Révélations explosives d'un diplomate…

3-20 Guantanamo : Les Brèves

1 USA: Le juge Royce Lamberth maintient la censure sur les témoignages de détenus de la CIA.

2 Janko, 31 ans, de Guantanamo à Melsbroek.

3 Le rapporteur de l'ONU critique la situation de Guantanamo.

 


L'Afghanistan en chiffre du 18-10 au 09/11/09

 

 

 

tués

blessés

 

 

 

Usboys / Autres boys

 44

43

 

 

 

Policiers, armée et collaborateurs

12

 31

 

 

 

Peuple Afghan

 64

 6 + x

 



Tiré à part :

FN Five-seveN.

L'arme qui a permis au major-psychiatre Nidal Hasan de tuer jeudi 13 militaires sur la base de l'armée américaine de Fort Hood, au Texas, est un pistolet semi-automatique FN 5,7 mm fabriqué à Herstal, rapportent les médias américains. Lors de son introduction il y a cinq ans sur le marché américain, des voix s'étaient déjà élevées pour interdire cette arme. Les syndicats des policiers et plusieurs politiciens voulaient interdire la vente du FN Five-seveN.
Sur le site web de la FN Herstal, on pouvait lire que les projectiles tirés par ce pistolet sont capables de transpercer un gilet pare-balles à une distance de 200 mètres.

La FN a entre-temps adapté son site internet. Aux Etats-Unis, on l'a rapidement surnommée "cop killer gun" ou "pistolet tueur de policiers".
Le pistolet est l'arme préférée des cartels mexicains de la drogue.
Selon des employés de magasins d'armes américains, les militaires qui ont un casier judiciaire vierge peuvent se procurer ce genre d'arme sans trop de problèmes.

La fusillade sur une base militaire américaine risque de porter un sévère coup au moral d'une armée épuisée par des déploiements à répétition depuis des années en Irak et en Afghanistan, et confrontée à un taux record de suicides et de dépressions.

Sombre ironie du sort: le commandant Nidal Malik Hasan était sur le point d'être envoyé en Irak.

Un cousin du tireur a assuré à la télévision qu'il se plaignait de harcèlement du fait de son origine moyen-orientale et musulmane

(belga/cb)

07/11/09 12h17

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1026459/2009/11/07/Le-tueur-de-Fort-Hood-a-utilise-une-puissante-arme-belge.dhtml 

visionner : 6-2 Hollywood et les Arabes



1 Lutte pour la libération du territoire

Détails.

Pertes déclarée des occupants.

US & Isaf

18-10

Un soldat américain de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a été tué par l'explosion d'une bombe dans le sud du pays, a annoncé l'Isaf dimanche dans un communiqué, tandis que 14 résistants ont été tués dans l'ouest et le sud, selon les autorités locales.

AFP

18-10

Sept soldats américains avaient déjà péri de cette façon (une bombe) jeudi et vendredi dans le sud et l'est, les régions les plus violentes du pays.

Ces bilans ne pouvaient être confirmés de source indépendante.

AFP

22-10

Un soldat britannique servant dans la police militaire royale a été tué dans une explosion jeudi matin lors d'une patrouille dans le secteur de Gereshk dans la province d'Helmand dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé le ministère britannique de la Défense. http://fr.news.yahoo.com/3/20091022/twl-gb-afghanistan-deces-soldat-fcd69a8_2.html

22-10

Un avion militaire s'est écrasé jeudi dans les montagnes du nord de l'Afghanistan, a-t-on appris auprès d'un haut responsable du renseignement afghan.

L'appareil s'est écrasé et l'accident aurait fait des victimes, annonce un haut responsable du renseignement.

L'appareil s'est écrasé dans les montagnes de l'Hindu Kush, dans la province de Baghlan.

 

http://fr.news.yahoo.com/

22-10

Un hélicoptère militaire s'est écrasé dans le nord de l'Afghanistan, annonce un haut responsable du renseignement.

L'appareil s'est écrasé dans les montagnes de l'Hindu Kush, dans la province de Baghlan.

Le général Majid, qui dirige les services de renseignement de cette province du Nord, a précisé  ignorer à ce stade s'il s'agissait d'un appareil de l'armée afghane ou d'une des armées étrangères présentes en Afghanistan.

Abdul Majid Azimi n'a donné aucune précision sur le nombre éventuel de victimes ou l'origine du crash.

(AFP)

Dans la matinée, deux autres appareils s'étaient écrasés au sud du pays, tuant quatre soldats américains. L'armée évoque une collision entre les deux hélicoptères.

(AFP)

23-10

«Vendredi peu après midi heure locale, un soldat danois a été la cible de tirs et a été tué, pendant qu'il faisait une patrouille à pied avec son unité près d'un marché dans la zone verte près du camp (militaire) de Sandford», écrit l'état-major dans un communiqué.

Le soldat a été évacué par hélicoptère et déclaré mort à son arrivée à l'hôpital de campagne, précise l'état-major. La zone verte est une bande située le long de la rivière Helmand où sont installées de nombreuses bases des forces internationales et afghanes.

24-10

Deux soldats américains ont été tués par l'explosion d'un IED (Improvised explosive device, bombe artisanale dans le jargon militaire, NDLR) dans le sud de l'Afghanistan" vendredi 24 octobre, a indiqué la Force internationale (Isaf) dans un communiqué.

(Nouvelobs.com)

24/10

26-10

Dans l'incident le plus meurtrier, survenu à l'ouest du pays, 10 personnes ont trouvé la mort, dont 7 soldats américains et 3 civils également américains, selon un communiqué de l'Otan.

Vingt-six ont également été blessées: 14 soldats afghans, 11 soldats américains et un civil américain, a ajouté l'Otan.  
L'hélicoptère "s'est écrasé pour des raisons non confirmées dans l'ouest de l'Afghanistan", mais la cause du crash "ne serait pas due à une action ennemie", selon le communiqué.
Cet hélicoptère s'est écrasé "pour des raisons non confirmées" après une opération conjointe des forces afghanes et internationales, qui avaient "fouillé un bâtiment suspecté d'abriter des résistants", selon le communiqué.

"Pendant l'opération, des résistants ont attaqué la force conjointe et plus d'une douzaine de combattants aurait été tués", a expliqué l'Isaf.

Le communiqué ne précise pas la nationalité des soldats étrangers impliqués dans l'opération.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=108552&language=fr

28-10

Un soldat canadien a été tué, mercredi, et deux autres ont été blessés lors d'une explosion d'un engin improvisé dans le district de Panjwaii, à 20 km au sud-ouest de Kandahar, en Afghanistan.

Le lieutenant Justin Boyes, âgé de 26 ans, faisait partie du 3e Bataillon du Princess Patricia's Canadian Light Infantry, basé à Edmonton. Il venait tout juste d'en joindre les rangs, après avoir été réserviste pendant six ans, et en était à sa deuxième mission dans ce pays où il était arrivé il y a dix jours seulement.

Le lieutenant Boyes supervisait une patrouille à pied d'agents en formation de la police nationale afghane lorsque l'engin a explosé.

La Presse Canadienne

31-10

Le sapeur Steven Marshall, 24 ans, a été tué par une bombe artisanale, vendredi, lors d'une patrouille à pied dans le district de Panjwayi, à 10 kilomètres au sud-est de Kandahar.

Aucun autre militaire canadien n'a été blessé au cours de cet incident.

Le sapeur Marshall appartenait au 1er Régiment de Génie de combat, du Princess Patricias Canadian Light Infantry, basé à Edmonton. Il était arrivé en Afghanistan il y a moins d'une semaine.

La Presse Canadienne

31-10

Un soldat britannique a été tué dans une explosion dans la province d'Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé le ministère de la Défense (MoD) aujourd'hui. Le soldat du génie a trouvé la mort près de Sangin a précisé le ministère.   
http://www.lefigaro.fr/flash

01-11

Un soldat français a été grièvement blessé dimanche matin près de Kaboul, "Il a été blessé suite à l'explosion d'un piège lié à un IED ("Improvised Explosive Device" trouvé ce matin en Kapisa", a annoncé l'armée française.

Le soldat français souffre de fractures à un bras et souffre d'"effets de blast", conséquences physiques et psychiques de l'explosion.

http://fr.news.yahoo.com

01-11

Deux soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS), un Américain et un Britannique, ont été tués ce week-end dans des attaques à la bombe en Afghanistan, selon l'armée américaine et le ministère britannique de la Défense.
Les militaires sont morts hier dans deux attaques séparées alors qu'ils participaient à des patrouilles.

http://www.lefigaro.fr/

04-11

Un policier afghan a tué cinq soldats britanniques en plus d'en blesser au moins cinq autres grièvement.

Deux policiers afghans ont également été blessés dans l'échange de tirs qui a suivi. Le tireur a ouvert le feu dans un poste de contrôle de la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, pour ensuite prendre la fuite.

Il se peut que les résistants aient utilisé un policier afghan ou alors qu'ils aient infiltré les forces de l'ordre. Nous devrons faire la lumière là-dessus.

Radio-Canada.ca avec Associated Press et BBC

http://www.lematin.ch/

 06-11

Deux soldats américains ont été tués dans le sud de l'Afghanistan, a rapporté l'OTAN vendredi en annonçant par ailleurs que deux militaires de la coalition étaient portés disparus dans l'ouest du pays.

06-11

Dans un communiqué, l'Alliance atlantique a précisé que les deux soldats américains étaient morts jeudi dans l'explosion d'une bombe en bordure de route dans le sud du pays. Aucun autre détail n'est fourni. Ces décès portent à trois le nombre des soldats américains tués en Afghanistan depuis début novembre.

 AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20091106/twl-afghanistan-usa-otan-violences-224d7fb_3.html

06-11

2 militaires qui effectuaient une mission de réapprovisionnement sont portés disparus depuis mercredi dans l'ouest du pays, a annoncé l'OTAN sans préciser leur nationalité et indiquer la province où ils se trouvaient..

Les soldats de l'OTAN opérant dans l'ouest de l'Afghanistan viennent essentiellement d'Italie, d'Espagne, des Etats-Unis et de Lituanie.

 AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20091106/twl-afghanistan-usa-otan-violences-224d7fb_3.html

06-11

Plus de 25 soldats de l'Otan et de l'armée afghane ont été blessés alors qu'ils étaient à la recherche de deux militaires américains portés disparus dans l'ouest de l'Afghanistan, a fait savoir vendredi la Force internationale (Isaf).

De son côté, le chef de la police de la province de Badghis, Abdul Jabar, a affirmé que des avions de l'Otan avaient pris pour cible les soldats qui recherchaient les deux Américains, et que certains militaires américains avaient péri dans ces "tirs amis".

Les deux militaires disparus s'occupaient du transport de ravitaillement. Les résistants affirment détenir les corps de deux soldats étrangers qui se sont,  noyés dans une rivière.

Reuters

http://fr.news.yahoo.com/4/20091106/twl-afghanistan-isaf2-41953f5_1.html

07-11

Sept soldats et policiers afghans ont été tués vendredi dans un bombardement de l'Otan, dans l'ouest de l'Afghanistan, a annoncé samedi le ministère de la Défense afghan dans un communiqué.

"Sept membres des forces de sécurité afghanes ont été tués et un certain nombre blessés dans une frappe aérienne de la force de l'Otan, le 6 novembre, dans la province de Badghis", a indiqué le ministère.

"Les forces internationales ont aussi subi des pertes. Une enquête a été ouverte par les forces afghanes et de l'Otan et les résultats en seront prochainement annoncés", a-t-il ajouté.

Le communiqué ne précise pas les circonstances de l'incident.

Vendredi, le chef adjoint de la police de Badghis, Abdul Jabar Saleh, avait lui aussi fait état d'un "bombardement par erreur des lignes de défense de l'Otan et des forces afghanes", qui participaient aux opérations de recherche de deux soldats américains portés disparus.

Le policier avait fait état d'un bilan de deux soldats et trois policiers afghans tués, et de sept soldats de l'Otan tués ou blessés.

Au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan, on indique samedi que cinq soldats américains ont été blessés vendredi, alors qu'ils recherchaient deux soldats américains portés disparus.

(AFP / 07 novembre 2009 12h03)

http://www.romandie.com/ats/news/091107110343.fywrf53c.asp



Détails

Province de Badghis

 18-10

"Six résistants ont été tués, dont un commandant local, dans le district de Bala Murghab", et quatre ont été blessés, a déclaré à l'AFP Khair Mohammad Khawri, un haut gradé de l'armée afghane.

Ces bilans ne pouvaient être confirmés de source indépendante.

AFP

29-10

"Dans une opération conjointe des forces afghanes et internationales lancée lundi dans la vallée de Bom du district de Qadis dans la province de Badghis, dans le nord-ouest de l'Afghanistan, 25 résistants ont été tués jusqu'à mercredi soir", a précisé le journal, citant le colonel Zainudin, commandant de l'armée nationale afghane dans la province.
Six soldats afghans ont été blessés lors de l'opération, a ajouté le journal.
La vallée de Bom est considérée comme un bastion des résistants dans la province de Badghis, où un hélicoptère de l'OTAN s'est écrasé il y a quelques jours, les résistants ayant revendiqué l’attaque

29/10

Source: xinhua


Province de Ghanzi (centre de l’Afghanista

29-10

Six résistants aurait été tués dans un affrontement avec la police dans la province afghane de Ghazni (sud), a rapporté jeudi une chaîne privée, Tolo.
Un agent de la police a été blessé durant les échanges de coups de feu, selon la même source.

Source: xinhua

http://french.people.com.cn/International/6798225.html 


Province d'Helmand  (sud de l'Afghanistan). 

Korkhashien.

05-11

Des villageois du sud de l'Afghanistan ont affirmé jeudi que neuf civils avaient été tués par une frappe aérienne de l'OTAN dans la nuit.

Le porte-parole du gouvernement provincial de Helmand, Daoud Ahmadi, a confirmé que le village de Korkhashien, au sud de Lashkar Gah, avait été visé par une frappe aérienne.

Les villageois ont transporté les cadavres jusqu'aux bureaux du gouverneur à Lashkar Gah. Des images de l'Associated Press Television News (APTN) montrent des enfants parmi les morts.

Un des habitants de Korkhashien, Abdul Rashin, a raconté que les civils avaient été tués alors qu'ils travaillaient dans des champs.

L'OTAN n'a pas commenté cette information dans l'immédiat.

AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20091105/twl-afghanistan-violences-fcd69a8_2.html

 

Province de Kandahar (sud)  

Kandahar. 

Un convoi militaire américain a ouvert le feu samedi sur un véhicule à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, tuant quatre passagers civils, dont un enfant et deux femmes, et blessant deux autres, ont annoncé la police et les autorités provinciales.

Selon un responsable de la police de Kandahar, Shah Agha, le convoi américain était composé de membres des forces spéciales.

En juillet, le nouveau commandant en chef des forces alliées en Afghanistan, le général américain Stanley McChrystal, avait publié une directive soulignant l'importance qu'il y avait d'épargner au maximum les victimes civiles

24/10

http://fr.news.yahoo.com/


Enlèvement

Un otage grec en Afghanistan

Traduit par Laurelou Piguet

Extrait

Les résistants ont enlevé un membre éminent de la communauté des Kalas, un peuple d’origine grecque, dans le Nord-Ouest du Pakistan. Depuis, Thanasis Lerounis a été transféré dans une région afghane isolée.

Ses ravisseurs demandent au gouvernement pakistanais la libération de trois de leurs dirigeants. Les proches de Thanasis Lerounis ont demandé à Athènes d’intervenir.

Cela fait maintenant plus de 40 jours que l’homme est détenu.

23/10

http://balkans.courriers.info/article13831.html



1-2 L'Afghanistan en chiffre 

Guerre appelée "Enduring Freedom déclenchée en octobre 2001 devenue en mai 2007 : "Force combinée 82"


Civils tués                                                          :    13.236 (Voir Dufour-n°196)

Civils blessés                                                    : ? +  2.765(chiffres trop bas) 


Résistants  tués :                                               : ?  +  4.551

Résistant blessés                                               :?  +  1.723  (chiffres trop bas)

Résistances arrêtés :                                               23.000 prisonniers


Militaires occupants et milice privés occupante tués   :  1.991

Militaires et milice privés occupante blessés           :? + 13.765


Suicides                                                                : 1421 + ?   (voir article)

300.000  souffrent de troubles psychologiques ou de dépression majeure (Afghanistan & Irak) 


 CIA tués :                                                         :          4


Soldats /policiers gouvernementaux tués             : ? + 5.401

Soldats gouvernementaux blessés                     : ?  + 5799 (chiffre trop bas)


Collabo   tués                                                      :  1.614

Collabo   blessés                                               :?  114(chiffre trop bas)

Collaborateurs disparus                                       : ?  +25 


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux


07-10

Selon un rapport de l'ONU rendu public en septembre, le mois d'août a été le plus meurtrier pour les civils en 2009. Au total, 1.500 ont trouvé la mort entre janvier et août, contre 1.145 au cours de la même période en 2008.

AP

26-10

Selon icasualties, environ 60% des soldats étrangers tués cette année l'ont été par des bombes artisanales, arme de prédilection des résistants.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=108552&language=fr


                                      The War in Afghanistan Costs

 

 


Cost of U.S. War and Occupation of Afghanistan

                                                                                                                                   

$231,087,910,585

08-11 - 10h31

 

http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home
For more details, click here.



Armée canadienne : Hausse des suicides

Quinze soldats canadiens se sont suicidés en 2008, soit quatre de plus qu'en 2007, indiquent des chiffres publiés par le ministère canadien de la Défense.

Cela équivaut à un taux de 23 suicides pour 100 000 soldats, ce qui est plus élevé que le taux moyen de 17,9 pour 100 000 observé pour les années 2005 à 2008.

Ces années équivalent à celles où l'armée canadienne a participé en Afghanistan à ses combats les plus féroces depuis la guerre de Corée, de 1950 à 1953.

À titre de comparaison, l'armée américaine a recensé 128 suicides parmi les militaires l'an dernier, pour un taux de suicide de 20,2 pour 100 000 soldats.

La question du suicide a ressurgi cette année, à l'occasion de la mort de la major Michelle Mendes. La jeune femme de 30 ans, qui travaillait pour le renseignement militaire, a été retrouvée sans vie le 23 avril à Kandahar. Sa mort a toutes les apparences d'un suicide, mais l'armée se borne à dire que sa mort n'est pas due à une action ennemie.

Interrogé par La Presse Canadienne, le médecin en chef des Forces canadiennes, Hans Jung, soutient que les Canadiens vivent mieux avec le stress de la guerre que les Américains.

Il croit que cela est attribuable entre autres au fait que leur tour de garde est plus court. Un soldat canadien assigné au combat revient au pays après 6 mois; un soldat américain y demeure pour une période variant de 9 à 15 mois.

La politique américaine dite du stop-loss, en vertu de laquelle un soldat est contraint de demeurer au sein de l'armée même s'il aurait normalement eu le droit de la quitter, contribue aussi à cette différence, estime le Dr Jung.

Le député libéral ontarien Dan McTeague déplore toutefois que l'armée canadienne ne tienne pas compte des suicides commis par les réservistes de l'armée, dont la contribution à la mission en Afghanistan est « indispensable ».

Selon Statistique Canada, le taux de suicide au sein de la population canadienne atteignait 11,6 par 100 000 personnes en 2005. Ce taux est généralement plus élevé pour les tranches d'âge dans lesquelles se retrouvent les soldats, particulièrement chez les hommes qui constituent l'essentiel de l'effectif militaire. Chez les jeunes hommes de 20 à 24 ans, par exemple, le taux de suicide s'établissait à 20,1 pour 100 000.

28/10

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2009/10/28/001-armee_suicide.shtml?ref=rss


Les commentaires sont fermés.