Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/11/2009

n°118 - Journal du Liban- 31-10 au 16-11 : -Suite - : Où l’on parle d’une nouvelle attaque israélienne contre le Liban…

n°118 - Journal du Liban- 31-10 au 16-11 : -Suite  - : Où l’on parle d’une nouvelle attaque israélienne contre le Liban…



Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Sa diffusion est un acte de résistance.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre

Les médias occidentaux dans leurs larges majorités ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et ferment les oreilles aux autres sources


Journal du Liban

   n° 118                                        31-10 au 16-11

                                     C.De broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse: fa032881@skynet.be


Sommaire de la lutte pour la libération du territoire.

1 Lutte pour la libération du territoire

Politique Libanaise –(Suite) 

b)   Israélienne  

3 Politique internationale

a) Pays Arabes & voisins

4 Institutions internationales

5 Autres Pays

6 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

6-1 Dignes des films hollywoodiens

6-2 Vidéo : Mazin Qumsiyeh : L’odeur de la misère et un sentiment d’espoir.

6-3 Vidéo : Khaled Amayreh : Des criminels de guerre impardonnables - AshkeNazi menace Gaza d’un autre « petit holocauste »

6-4 "Il faut que les peuples du monde entier viennent soutenir notre peuple pour qu'il puisse aller sur ses champs, vivre libre et en paix, sur

6-5 Le Hezbollah critique Arabsat et Nilesat de cesser de diffuser al-Alam.

Brèves

7-1 Larijani : L'extrémisme US derrière le terrorisme.

7-2 Nada RAAD : "Israël" veut imposer ses diktats sur le nouveau commandant attendu de la FINUL.

7-3 Aoun : "Les armes de la résistance sont une nécessité". 

7-4 Nawaf Moussaoui, député du Hezbollah accuse Israël de ne pas seulement espionner le Liban mais également ses propres alliés.

7-5 La mission d’information US rencontre le Hezbollah.

7-6 G. Houbballah : Al-Manar révèle la présence de produits israéliens sur le marché libanais.

 


 2a-5 Les grandes manœuvres

Joumblatt se dit toujours attaché à l’accord d’armistice.
En dépit du retournement politique qu'il a opéré il y a quelques mois, le chef du PSP, Walid Joumblatt, continue de prôner l'application de l'accord d'armistice de 1949 avec Israël, dont l'effet est de geler le front du Liban-Sud.
S'exprimant dans le cadre de son intervention hebdomadaire dans l'organe de son parti, al-Anba', M. Joumblatt estime que « la persistance des agressions israéliennes (...) démontre le bien-fondé de la position libanaise attachée à l'accord d'armistice, lequel est d'ailleurs prévu par Taëf ».
Le chef du PSP ajoute qu'il serait possible de « maintenir l'arsenal de la résistance, en tant que facteur fondamental de dissuasion face à toute agression israélienne, tout en continuant à discuter des moyens d'intégrer cet arsenal dans le cadre officiel libanais, à l'ombre d'une stratégie défensive débouchant sur l'unification de tous les efforts politiques, militaires et militants face à l'ennemi israélien ».
« La discussion autour de cette stratégie suppose que l'on mette en place un climat de confiance sur le plan intérieur afin de parvenir ensemble aux objectifs communs sur lesquels nous sommes tous d'accord, à savoir la protection du Liban », écrit-il.
Saluant l'armée libanaise, « qui consent des efforts géants tant sur le plan de la sécurité intérieure que pour faire face à Israël et assurer la sécurité au Liban-Sud », M. Joumblatt s'interroge sur les raisons qui poussent « certains pays arabes et amis à s'abstenir d'aider l'armée et de lui fournir des armements lui permettant de défendre le Liban ».
« Comment certains États peuvent-ils affirmer soutenir les institutions officielles libanaises et, dans le même temps, s'abstenir de fournir à l'armée les moyens de se développer et de renforcer ses capacités défensives et logistiques ? », demande-t-il encore.
Se félicitant du rapprochement interarabe « minimal » favorisé, selon lui, par le sommet de Damas entre le président syrien Bachar el-Assad et le roi Abdallah d'Arabie saoudite, le chef du PSP se prononce pour un axe syro-saoudo-égyptien en mesure de « promouvoir ce qui reste de l'initiative arabe de paix et de réactiver les mécanismes d'action arabe commune sur les plans politique, militaire, économique et social ».
Enfin, sur la question gouvernementale, M. Joumblatt estime qu'il est « temps d'aller au-delà des questions de pure forme et de mettre sur pied le cabinet dans un esprit d'entente et loin des conditions et des exigences rédhibitoires ».
« La formation du gouvernement est un droit pour les Libanais et un devoir pour leurs responsables politiques. Tout retard dans ce domaine place le pays face à des périls politiques et sécuritaires aux conséquences plus graves que ne peut supporter n'importe quel camp responsable de ce retard », ajoute-t-il.

3 novembre 2009
http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/636661/Joumblatt_se_dit_toujours_attache__a_l%27accord_d%27armistice.html

 

Moussaoui : « La Résistance demeurera tant que l’entité sioniste existe »
Le député Nawwaf Moussaoui a affirmé hier que « la Résistance demeurera aussi longtemps qu'il le faut tant que l'entité sioniste existe, grâce à la volonté de ses fils et à leur détermination ». M. Moussaoui s'exprimait dans le cadre des cérémonies organisées au Liban-Sud par le Hezbollah pour rendre hommage à Ahmad Kassir, le premier martyr du parti face à Israël.
« Ceux qui font mine d'ignorer la réalité au Liban sont en train de se marginaliser et ne peuvent marginaliser personne », a indiqué M. Moussaoui.
« Les menaces israéliennes (...) font désormais partie du passé. Après que nous eumes montré l'exemple en repoussant l'agression israélienne et en faisant échec à ses objectifs en 2006, Israël hésite plus que jamais à se lancer dans une nouvelle agression », a-t-il ajouté.
Le député du Hezbollah a par ailleurs estimé que la formation du cabinet constitue « une occasion de mettre fin à toutes les tensions et d'initier une phase de travail en commun entre toutes les forces politiques », précisant qu'il « n'y aurait pas de problème au niveau de la déclaration ministérielle, à en croire l'autre camp ».
De son côté, le député Ali Fayyad, qui s'exprimait également dans le cadre d'une cérémonie à la mémoire d'Ahmad Kassir, a mis en exergue « le droit souverain du Hezbollah de décupler la puissance de la Résistance et de développer les capacités défensives du peuple libanais ». « Cela est indiscutable, et nul n'a le droit d'en discuter. La résistance constitue un droit naturel comme le droit à la légitime défense (...) », a-t-il ajouté.

jeudi 12 novembre 2009
http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/63768...



b) Israélienne

2b-4 Les grandes manœuvres 

Pour Israël, la Syrie est devenue « l’usine et le dépôt principal des moyens de guerre du Hezbollah » …

Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.
Le chef des services de renseignements de l'armée israélienne, le général Amos Yedlin, a indiqué hier que l'Iran continue en secret de nourrir la force du Hezbollah en le finançant, en entraînant ses membres et en le fournissant en armes. « Le Hezbollah poursuit son armement et est en train de rassembler de nombreux outils de guerre en provenance d'Iran et de Syrie », a ainsi fait savoir M. Yedlin.
Ces propos du général israélien ont été retransmis par la radio israélienne à l'occasion d'une présentation faite devant la commission parlementaire des Affaires étrangères. Il a ajouté que l'arsenal est en train d'être stocké à l'intérieur des maisons privées situées au sud du Litani, « contrairement aux dispositions de la résolution 1701 ». Amos Yedlin a affirmé que « la Syrie est devenue l'usine et le dépôt principal des moyens de guerre du Hezbollah (...) grâce à un financement en provenance d'Iran ». M. Yedlin a d'autre part souligné que « la Syrie joue un double jeu et s'emploie à montrer un visage positif à l'égard de l'Occident tandis qu'elle nourrit l'arsenal militaire de l'axe du mal ».

4 novembre

http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/636798/Pour_Israel%2C_la_Syrie_est_devenue_%3C%3C+l%27usine_et_le_depot_principal_des_moyens_de_guerre_du_Hezbollah+%3E%3E_.html



3 Politique Internationale des territoires occupés

 3 Politique internationale

a) Pays Arabes & voisins

Egypte

Plainte déposée contre Nasrallah en Égypte dans l’affaire de la cellule du Hezbollah.
La Cour suprême égyptienne pour la Sûreté de l'État a accepté hier une plainte déposée par deux avocats égyptiens réclamant d'enjoindre le nom du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, à la liste des accusés dans l'affaire de la cellule du Hezbollah, découverte en Égypte il y a quelques mois.
Les deux avocats, Abdel Menhem el-Damanhouri et Tarek Matouli, qui se sont portés partie civile dans cette affaire, ont indiqué que « Hassan Nasrallah est considéré comme le premier inculpé dans ce dossier et le commanditaire principal des activités de la cellule qui planifiait des opérations terroristes contre l'Égypte ».
À noter que la Cour suprême égyptienne pour la Sûreté de l'État avait reporté le procès des 26 personnes accusées dans cette affaire au 21 novembre pour entendre les requêtes des avocats.

12 novembre 2009
http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/637684/Plainte_deposee_contre_Nasrallah_en_Egypte_dans_l%27affaire_de_la_cellule_du_Hezbollah.html



b) Usa (le parrain)

Les grandes manœuvres

Le Hezbollah à Bagdad.

NB…Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.
L'armée américaine a annoncé hier l'arrestation par les forces de sécurité irakiennes de deux personnes soupçonnées de financer les opérations militaires du Hezbollah. L'armée US a indiqué dans un communiqué que « les deux hommes ont été interpellés lundi dernier lors d'une perquisition effectuée au domicile d'un suspect dans le nord de Bagdad

Les forces irakiennes ont effectué des fouilles sous la direction de conseillers militaires américains dans un bâtiment soupçonné d'abriter des membres du Hezbollah. Des preuves trouvées sur
place ont permis d'arrêter deux personnes soupçonnées d'avoir acheté des armes de manière illégale et financé des opérations militaires menées par le Hezbollah.

4 novembre

http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/636798/Pour_Israel%2C_la_Syrie_est_devenue_%3C%3C+l%27usine_et_le_depot_principal_des_moyens_de_guerre_du_Hezbollah+%3E%3E_.html



c) Europe

1 France

09-11

Kouchner, a exhorté le nouveau gouvernement à mettre en œuvre les réformes économiques réclamées par les bailleurs de fonds du pays et la résolution 1701 des Nations unies, qui a mis un terme à la guerre entre Israël et le Hezbollah, en 2006.

http://www.aloufok.net/spip.php?article1056

09-11

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a salué la formation de ce gouvernement et promis à Hariri le soutien de l'ancienne puissance de tutelle.

"La formation d'un nouveau gouvernement était nécessaire pour relever les défis importants auxquels le Liban est confronté", écrit-il dans un communiqué en évoquant notamment "la stabilité et la sécurité du pays".

http://fr.news.yahoo.com/4/20091109/twl-liban-gouvernement-38cfb6d_1.html



d) Les institutions

ONU

JPOST.FR : Ban Ki-moon exige (…)  le désarmement du Hezbollah.
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté le nouveau gouvernement d'union nationale du Liban à appliquer la résolution 1701 du Conseil de sécurité qui préconise le désarmement du Hezbollah.
"Le Secrétaire général espère que les dirigeants politiques libanais continueront à travailler ensemble dans un esprit d'unité, de dialogue et de coopération", a-t-il dit dans un communiqué.
Il a également appelé le nouveau gouvernement à relever les défis visant à consolider la souveraineté du Liban et la qualité institutionnelle de l'Etat libanais.

JPOST.FR
10.11.09
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1257770029749&a...

 

La paix entre Israël et le Liban est fragile

 Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime dans un rapport publié vendredi que la paix reste fragile entre Israël et le Liban, alors qu'un certain nombre d'incidents et de violations graves de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité ont été observés ces derniers mois.

« Globalement, la situation dans la zone d'opérations de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) est restée généralement stable pendant la période considérée et l'état de cessation des hostilités entre Israël et le Liban a persisté », estime M. Ban dans ce rapport remis au Conseil de sécurité.

« Néanmoins, cette période a été marquée par un certain nombre d'incidents et de violations graves de la résolution 1701 (2006) du Conseil, aussi bien au niveau de la Ligne bleue que dans la zone comprise entre la Ligne bleue et le Litani, ce qui témoigne à nouveau de la fragilité persistante de la situation et des risques de détérioration », ajoute-t-il.

Selon lui, dans tous ces cas, la FINUL est restée en liaison étroite et a agi en coordination avec les parties au niveau militaire par des voies bilatérales, les exhortant à faire preuve de la plus grande retenue afin d'éviter une escalade de la situation, puis a porté les incidents à l'attention du mécanisme tripartite. « En outre, mon Coordonnateur spécial pour le Liban est resté en contact étroit avec les parties aux niveaux politique et diplomatique et a cherché à régler les cas de forte tension comme à assurer de manière plus générale l'application de la résolution 1701 (2006) », ajoute-t-il.

Ban Ki-moon exhorte les parties à continuer d'agir avec la plus grande retenue et à respecter l'arrêt des hostilités et la Ligne bleue. Il s'est dit particulièrement préoccupé par les tirs de roquettes du 11 septembre et du 27 octobre – les quatrième et cinquième attaques de ce genre lancées en 2009 contre Israël depuis le Liban. La découverte d'un dépôt d'armes et de munitions à Khirbat Silim est un autre élément inquiétant, de même que les incidents survenus à Tayr Falsay et dans le secteur de Houla en octobre, qui font encore l'objet d'une enquête.

Par ailleurs, M. Ban demande à Israël de cesser immédiatement tous survols du territoire libanais, qui constituent des violations de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701.  

Le Secrétaire général estime que l'absence de progrès, s'agissant de certains aspects clefs de la résolution 1701, continue d'empêcher l'instauration d'un cessez-le-feu permanent et d'une solution durable entre les parties. Il juge toutefois qu'Israël comme le Liban restent attachés à l'application intégrale de cette résolution.

Il note par ailleurs qu'au moment de la rédaction du rapport, le Premier ministre désigné Saad Hariri, menait toujours des consultations en vue de constituer un gouvernement. « Plus de quatre mois après la tenue des élections législatives, le Liban est toujours sans gouvernement. J'espère que les consultations conduites actuellement par le Premier Ministre désigné Saad Hariri aboutiront bientôt à la formation d'un gouvernement qui aura la confiance du Parlement. Je compte aussi que le nouveau gouvernement s'engagera sans équivoque à appliquer intégralement la résolution 1701 (2006) », dit-il.

6 novembre 2009 –

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=20536&Cr=Liban&Cr1=



Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

6-1 Dignes des films hollywoodiens

Comment réaliser des scénarios, certes dignes des films hollywoodiens, mais aussi efficaces pour désinformer dans un contexte provoqué par un rapport qui nous est défavorable…

C’est du moins ce que l’affaire Tayr Felsay a dévoilé.

En effet, selon la version israélienne, l’explosion qui a eu lieu la veille dans une maison d’un soi-disant membre du Hezbollah, dans le village de Tayr Felsay , au Liban-sud, cachait une opération d’évacuation de roquettes.
Pour appuyer sa version, l’entité sioniste a diffusé des images qu’un drone israélien avait prises en survolant la région ; selon elle, ces images montrent comment les roquettes ont été transférées vers un stock d'armes situé dans un village à 4 kilomètres du lieu de l'explosion.

Un drone violant l’espace aérien de notre pays…et ce n’est surtout pas la première fois que notre souveraineté est violée…

La roquette présumée captée par l’espionnage sioniste n'est en réalité que le rideau de fer du garage où s'est produite l'explosion. Des hommes mettant un rideau de fer détérioré enroulé dans un camion, en présence d'un soldat libanais et de deux soldats de la Force de l'ONU au Liban (Finul).
Voilà comment par coup de baguette magique, un nettoyage des lieux en vue d’une remise en l’état d’une demeure et de ses annexes se transforme brusquement en redéploiement de roquettes.
De plus, certaines chaînes satellitaires arabes se sont empressées de diffuser la version sioniste, passant sous silence la souveraineté du Liban quotidiennement violée par l’entité sioniste et au mépris de la résolution 1701 des Nations Unies sans cesse violée par cette entité !

Tout est bon, jusqu’à la diffusion de mensonges et la désinformation, quand il s’agit de combattre la Résistance
Pire
, l’entité sioniste prétend que cette explosion avait fait plusieurs morts et blessés.

Les médias, encore une fois, la relaient.
Pourtant, l’Armée Libanaise avait annoncé que cette explosion s'était produite dans le garage de la maison d'un citoyen à Tayr Felsay et qu’elle avait blessé une personne.
Mais que cherchent-ils alors ?
Le contexte, en ce moment, leur jouent un sale tour…
Il leur faudra réagir très vite…
Images du drone…Tayr Felsay…plusieurs morts…1701 violée par la Résistance…
Seulement voilà, le quotidien Yedioth Aharonoth affirme, dans un article de Roni Sofer, que les autorités sionistes cherchent à tirer profit de l'incident de Tayr Felsay pour faire diversion au rapport Goldstone qui est en ce moment étudié à l'ONU.
Selon Sofer, l’entité sioniste cherche à attirer l'attention de sa communauté sur la présumée violation de la résolution 1701 par la Résistance, dans le but d’amoindrir l'impact d’un rapport, celui de Goldstone, qui l’accuse d'avoir commis des crimes de guerre au cours de l'offensive « Plomb Durci » menée en début d'année contre Gaza.

2 novembre 2009


6-2 Vidéo : Mazin Qumsiyeh : L’odeur de la misère et un sentiment d’espoir.

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=12976&type=temoignage&lesujet=Réfugiés,


6-3 Vidéo : Khaled Amayreh : Des criminels de guerre impardonnables - AshkeNazi menace Gaza d’un autre « petit holocauste »

12-11-2009

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=12967&type=analyse&lesujet=Crimes%20de%20Guerre

 

6-4 "Il faut que les peuples du monde entier viennent soutenir notre peuple pour qu'il puisse aller sur ses champs, vivre libre et en paix, sur cette terre de Palestine."

Liban Résistance

VIDEO EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI APRES

http://libanresistance.blogspot.com:80/2009/11/pour-cet-hivervenez-gaza.html


6-5 Le Hezbollah critique Arabsat et Nilesat de cesser de diffuser al-Alam.

Arabsat et le bouquet égyptien Nilesat ont cessé de diffuser cette semaine al-Alam en affirmant que la chaîne n'avait pas respecté un contrat, selon la presse.

Mais le responsable du bureau de Beyrouth d'al-Alam, Atef Moussaoui, a vu dans cette décision une punition pour le soutien de la chaîne au Hezbollah.
« Al-Alam paie le prix de son soutien à la résistance au Liban et en Palestine », a déclaré M. Moussaoui dans une interview télévisée.
Au nom de la liberté d'opinion, le Hezbollah a condamné hier la décision de deux bouquets satellites arabes de cesser de diffuser la chaîne iranienne en langue arabe al-Alam, dénonçant une « violation de la liberté de parole et d'opinion ».
« Le Hezbollah condamne la décision d'Arabsat et de Nilesat de cesser de diffuser al-Alam et qui a été prise pour des raisons politiques », a estimé dans un communiqué le mouvement chiite.
« Le Hezbollah affirme sa solidarité avec la chaîne et considère ceci comme une violation de la liberté de parole et d'opinion », poursuit le communiqué.

7 novembre 2009

http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/63714...


Les commentaires sont fermés.