Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/02/2010

n° 318 Journal de la Lutte pour la libération du territoire Afghan - du 08-02 au 23-02 -: Début: - « La situation reste grave, mais elle ne se dégrade plus »…

n° 318  Journal de la Lutte pour la libération du territoire Afghan - du 08-02 au 23-02 -: Début: -  « La situation reste grave, mais elle ne se dégrade plus »…



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de la Lutte pour la libération du territoire  Afghan 

n° 318- du 08-02 au 23-02                                       C.De Broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 


Sommaire.

Tiré à part :

 « La situation reste grave, mais elle ne se dégrade plus »…

Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

Bavure ( ?) de la police afghane: sept civils tués.

Des roquettes de l'OTAN ratent leur cible (...) lors de l'offensive dans région de Marjah: 12 morts.

Les soldats de l’opération Mushtarak tue 20 civils.

33 civils tués  : Un bombardement de l'OTAN…

1 Lutte pour la libération du territoire

Détails.

L'Afghanistan en chiffre. 

Suite

2 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

2-1 Al Qaïda n’existe pas.

2-2 Les Confessions d'un assassin financier.

2-3 Frédéric Rivière : Louis Caprioli, à propos de la Conférence internationale sur la sécurité. 

2-4 Les nouveaux agents de la Guerre froide numérique.

2-5 Contact avec les ravisseurs de reporters français en Afghanistan.

2-6 Livre: l'armée soviétique en Afghanistan et ses "victoires oubliées"

3 Les Brèves 

3-1 Le président libyen Mouammar Kadhafi a invité Obama à mettre fin à la 'dictature militaire' des USA

3-2 Ramin Mehmanparast : l'Occident décide seul du sort de l'Afghanistan.

3-3 La soif de vengeance des soldats US en Afghanistan.

3-4 Rapprochement entre une tribu afghane et les Américains.

3-5  7 % des soldats subissent des traumatismes crâniens.

3-8 Simulateur virtuel : Permettre aux militaires canadiens qui rentrent de mission avec des blessures physiques ou psychologiques de faire un pas en avant.

3-9 Des tests à l'explosif sur des porcs pour sauver la vie des militaires…

Fin

3-10 L'armée de terre française mise sur le web pour recruter 14.300 jeunes en 2010…

3-11 Blackwater accusée d'escroquerie.

3-12 Guantanamo : Les Brèves

1 Obama réclame 300 millions de dollars pour fermer Guantanamo.

2 Le gouvernement britannique sommé de déclassifier le dossier d'un ancien détenu de Guantanamo.

3 Tension Chine-Suisse après la décision de Berne d'accueillir de deux détenus ouïghours de Guantanamo.

4 Des détenus de Guantanamo ici, des policiers là-bas…

5 Les cinq Français de Guantanamo seront rejugés...

6 L'Espagne prête à accueillir cinq détenus de Guantanamo.

 


L'Afghanistan en chiffre du 08-02 au 23-02  

 

 

 

tués

blessés

 

 

 

Usboys / Autres boys

 50

 16

 

 

 

Policiers, armée et collaborateurs

 38

 19

 

 

 

Peuple Afghan

119

  28 + x

 



Tiré à part :

 « La situation reste grave, mais elle ne se dégrade plus »…

Ndlr : La publication de l'analyse ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur, mais doit être vu comme information

"La situation reste grave, mais elle ne se dégrade plus", a estimé Robert Gates lundi.

Les Américains et leurs alliés reprennent quelque espoir en Afghanistan.

Pour la première fois depuis des années, les Américains et leurs alliés viennent d'enregistrer quelques avancées sur le front afghan.

Les captures d'importants chefs de la résistance et les progrès, lents mais réguliers, dans le sud de l'Afghanistan, leur redonnent quelque espoir d'endiguer la montée de la résistance, jugée incontrôlable il y a quelques mois encore.

L'objectif est d'augmenter la pression sur les résistants et leurs alliés pour les pousser à envisager un accord négocié, seul moyen de mettre un terme au conflit pour le commandant de l'ISAF, la force internationale de l'OTAN, le général Stanley McChrystal.

 Mais il faudra du temps. Les résistants n'ont plus à démontrer leur capacité de résistance et les forces internationales sont confrontées au ressentiment de la population, alimenté par les pertes civiles dues à des erreurs de frappes.

Malgré les efforts de l'OTAN, de nouvelles bavures se sont produites, comme celle de dimanche qui a fait au moins 21 morts selon les autorités afghanes.

 Le général Petraeus, en charge des guerres en Afghanistan et en Irak, a prévenu que l'offensive en cours dans la province d'Helmand n'était que le début d'une campagne qui devrait durer jusqu'à 18 mois.

Mais le succès est loin d'être assuré, d'autant plus que le gouvernement afghan reste faible et que son armée et sa police ne sont toujours pas autonomes.

En face, les résistants ont réussi à s'étendre vers le nord, obligeant les forces de l'OTAN à s'étirer et attaquant les voies d'approvisionnement depuis les anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale. Au cours des six derniers mois, ils ont même frappé le cœur de Kaboul, une capitale restée beaucoup plus sûre que Bagdad.

 S'ils perdent leurs bases dans la province d'Helmand, les résistants pourraient se regrouper plus au nord en Uruzgan, surtout si le contingent néerlandais s'en retire cette année comme attendu et qu'aucun autre pays ne le remplace immédiatement.

 L'offensive sur Marjah peut toutefois marquer un tournant si l'OTAN réussit à mettre à profit les gains militaires et établir une administration locale opérationnelle. Une fois les alentours de la ville sécurisés, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines, l'Alliance atlantique et les forces afghanes vont s'attaquer à un défi autrement plus difficile, Kandahar, la deuxième ville du pays et la capitale économique et culturelle du Sud.

 Berceau spirituel des talibans, c'était le quartier général des résistants jusqu'à sa chute fin 2001.

Mais avec seulement un millier de soldats canadiens pour protéger la ville et ses alentours, les résistants ont regagné du terrain. Ils contrôlent plusieurs villages au nord et à l'ouest de Kandahar et étendent leur influence dans nombres de faubourgs du centre urbain lui-même.

 Pour tenter d'inverser la tendance, l'OTAN compte porter ses effectifs dans le secteur à 6.000 hommes dans les prochains mois. Une grande partie viendra des renforts américains envoyés par le président Barack Obama. Des milliers d'autres devraient rejoindre une offensive largement attendue pour cet été. L'OTAN espère ramener la sécurité à Kandahar et établir un arc de stabilité allant de la province d'Helmand, au sud-ouest, jusqu'à Kaboul, au nord-ouest.

 Cela permettrait au gouvernement afghan d'étendre son influence sur des parties du pays qui échappent le plus à son contrôle, à condition de renforcer les capacités et l'efficacité du gouvernement local. Pour l'heure, les responsables locaux gagnent peu et ont encore moins à dépenser.

Des villageois expliquent ainsi qu'ils s'en remettent aux résistants pour leur capacité à résoudre les conflits locaux et maintenir l'ordre, sans la corruption et les retards qui rongent l'administration afghane.

 Guère optimiste, Gilles Dorronsoro, de la Fondation Carnegie pour la paix internationale, écrivait récemment que "même si la coalition obtient des succès tactiques limités, les résistants remplaceront rapidement les combattants perdus et peuvent facilement s'attaquer aux 'traîtres"'. Pour lui, "ces tactiques de la coalition ne sont pas nouvelles et n'ont jamais marché auparavant".

 Mais la campagne produit peut-être tout de même quelques résultats. Pour Charles Kupchan du Conseil des relations étrangères aux Etats-Unis, les progrès sur le front afghan pourraient bien convaincre le Pakistan voisin, où nombre de responsables résistants se sont réfugiés après la chute du régime fin 2001, "que les résistants afghans ne feront pas un retour significatif" et l'inciter à se retourner contre eux. De fait, plusieurs chefs résistants ont été capturés ces derniers jours au Pakistan.

Robert Reid,

23-02

The Associated Press

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/capress/100223/monde/afghanistan_usa_1

 

22-02

Le chef d'état-major inter-armées américain, l'amiral Michael Mullen, a averti que l'armée américaine risquait d'essuyer des pertes plus lourdes, alors que l'opération Mushtarak (Ensemble, en dari), menée depuis le 13 février par l'Otan à Marjah, un bastion des résistants dans la province du Helmand, fait face à une forte résistance.

"Nous devons nous armer de courage", a-t-il déclaré à la presse.

 L'opération "va plus lentement que prévu" mais en aucun cas cela ne remet en question la stratégie adoptée par le le général américain Stanley McChrystal, commandant en chef des forces de l'Otan en Afghanistan, a déclaré pour sa part le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates.

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/afp/100223/monde/afghanistan_usa_otan_attentat_conflit_1 



Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

Bavure ( ?) de la police afghane: sept civils tués.

Une patrouille de la police afghane aux frontières a ouvert le feu sur des villageois qu'elle avait pris pour des résistants, tuant sept civils, rapporte un responsable de la police afghane.

Ce groupe de villageois était en train de ramasser du bois dans la région de Shorabak, près de la frontière pakistanaise, lorsque la fusillade a eu lieu vendredi matin avant l'aube, a précisé le général Abdul Raziq, commandant de la police aux frontières du sud de l'Afghanistan.

Les six officiers impliqués ont été arrêtés et une enquête a été ouverte.

Ils patrouillaient en voiture cette région, très fréquentée des résistants et des contrebandiers, lorsqu'ils ont aperçu ce groupe de sept hommes à environ 400m. Ils ont cru qu'ils étaient sur le point de tomber dans une embuscade et ont donc tiré, a rapporté le général Raziq.

Lorsque les policiers sont allés récupérer les corps, ils ont constaté qu'aucun de ces hommes n'était armé. Lorsqu'ils ont ensuite consulté les habitants d'un village voisin, ces derniers ont confirmé que les sept hommes ne faisaient pas partie de la résistance

6 février

http://fr.news.yahoo.com/3/20100206/twl-afghanistan-deces-civils-fcd69a8_2.html

 

Des roquettes de l'OTAN ratent leur cible (...) lors de l'offensive dans région de Marjah: 12 morts.

L'OTAN a reconnu dimanche que deux roquettes tirées lors de l'offensive dans la région de Marjah (sud de l'Afghanistan) ont manqué leur cible ( ???) et tué 12 civils.

Les victimes ont été tuées dans le secteur de Nad Ali.

M. Karzaï a publié peu auparavant un communiqué annonçant que dix membres de la même famille ont été tués par la chute d'une roquette sur une maison.

14/2

http://fr.news.yahoo.com/3/20100214/twl-afghanistan-marjah-offensive-fcd69a8_6.html

http://french.peopledaily.com.cn/International/6889987.html

 

Les soldats de l’opération Mushtarak tue 20 civils.
Malgré toutes les déclarations du commandement de l'Otan et de l'ISAF sur l'adoption de mesures radicales pour éviter des victimes parmi les civils afghans, ces derniers ne cessent de mourir sous les bombes et les balles.
Rien qu'au cours de l'opération Mushtarak (Ensemble), offensive lancée contre un bastion des résistants à Marjah, dans la province du Helmand (sud), à laquelle participent 15.000 soldats de l'ISAF et afghans,
20 civils, dont six enfants, ont été tués et dix autres blessés.

Des organisations de défense des droits de l'homme assurent, elles, que ce bilan est de 21 morts au moins parmi les civils.
Selon les observateurs locaux, une telle "assistance à la sécurité en Afghanistan" ne fait que grandir les rangs de résistants auxquels se joignent des membres de familles des victimes des bombardements et attise la haine de la population afghane envers les occupants.

17/2
http://fr.rian.ru/world/20100218/186087941.html

 

33 civils tués : Un bombardement de l'OTAN…

33 civils ont été tués par un bombardement de l'OTAN dans le sud de l'Afghanistan dimanche, selon le gouvernement afghan.

Le conseil des ministres afghan a condamné fermement cette attaque "injustifiable", survenue dimanche dans la province d'Uruzgan.

Selon le gouvernement, des avions de l'OTAN ont ouvert le feu sur un convoi de trois minibus civils qui se dirigeaient vers Kandahar (sud), empruntant un des principaux axes routiers de cette région montagneuse.

 Ce raid a fait 33 morts, dont quatre femmes et un enfant, ainsi que 12 blessés.

L'Alliance atlantique a confirmé que ses appareils avaient ouvert le feu contre le convoi, qu'elle soupçonnait d'appartenir à des résistants sur le point d'attaquer une patrouille de la coalition. L'OTAN s'est par la suite rendu compte que les véhicules ne transportaient que des civils, au nombre de 42 selon le ministère afghan de l'Intérieur.

Les "bavures" récurrentes de l'OTAN remettent en cause un des objectifs de l'offensive de Marjah, gagner la confiance de la population et tenter d'isoler la résistance.

22-02

The Associated Press

22-02

Une attaque à la roquette a coûté la vie à une femme et blessé trois autres civils, dans la province afghane de Nangarhar (est), a indiqué dimanche un communiqué de presse publié par le ministère de l'Intérieur.
Des enquêtes ont été initiées pour identifier les acteurs de l'attaque, a ajouté le communiqué.
Source: xinhua



1 Lutte pour la libération du territoire &  la victoire de la résistance Afghane

Pertes déclarée des occupants.

US & Isaf

07-02

Des résistants ont attaqué dimanche un convoi des troupes de l'OTAN à Baghlan, une province du Nord de l'Afghanistan, a indiqué le chef de la police provinciale Mohammad Kabir Andarabi.
"Les soldats hongrois sont allés dans le district d'Andarab aujourd'hui mais ils ont essuyé une attaque alors qu'ils étaient de retour dans leur base située à Pul-e-Khumri, la capitale de la province de Baghlan," a appris Xinhua auprès d'Andarabi.
Entre temps, Zabir Sadiqi, qui prétend parler au nom d'Hizb-e- Islami --un groupe militant associé aux résistants, a revendiqué la responsabilité de l'attaque dans un entretien téléphonique avec les médias depuis un endroit tenu secret, a indiqué que les résistants ont infligé des pertes aux troupes de l'OTAN grâce aux tirs de roquette.

Source: xinhua

http://french.peopledaily.com.cn/International/6889989.html

07-02

Deux officiers de l'armée suédoise et un interprète afghan ont été tués dimanche lors d'une fusillade à l'ouest de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, ont annoncé les forces armées suédoises dans un communiqué.

Un troisième militaire suédois a été blessé lors de l'attaque, ajoute le communiqué.

http://www.romandie.com/infos/News2/100207173851.ddsb1xlq.asp

07-02

Deux soldats de l'Otan dont la nationalité n'a pas été révélée ont été tués dimanche par une bombe artisanale dans le sud de l'Afghanistan, ce qui porte à quatre le nombre de militaires étrangers tués le même jour, après l'annonce de la mort de deux Suédois dans le nord.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Deux-soldats-de-l-Otan-tues-en-Afghanistan_6346-1256223-fils-tous-Une_filDMA.Htm

08-02

Trois soldats britanniques ont été tués dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'armée lundi,

Deux soldats sont morts dimanche dans l'explosion d'une bombe à proximité du district de Sangin, dans la province de Helmand, a fait savoir le ministère de la Defense dans un communiqué.

Un troisième soldat a été tué dans une explosion qui s'est produite dans le district de Nad-e-Ali, également situé dans la province de Helmand, selon un communiqué diffusé lundi par le colonel David Wakefield.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100208/twl-afghanistan-gb-malouines-fcd69a8.html

09-02

Un jeune chasseur alpin du 13e BCA de Chambéry, le soldat de 1re classe Enguerrand Libaert, âgé de 20 ans, a été tué ce matin à l'entrée du bourg de Tatarkhel, dans la vallée d'Alasay, en Kapisa. Alors qu'elle assurait la protection d'un convoi logistique afghan se rendant dans un poste avancé de l'ANA (Armée nationale afghane), l'unité de protection a été prise à parti par un élément adverse. Le jeune soldat a été mortellement blessé par un tir d'ALI (arme légère d'infanterie.à

Selon les premières informations disponibles, il ne s'agirait pas d'un tir de fusil de précision Dragunov (les Français craignent que quelques-uns ne soient arrivés dans la région depuis un certain temps). Les chasseurs alpins ont été dégagés de l'embuscade organisée par les résistants, d'abord par un SoF (Show of Force) d'un chasseur F-15 américain, puis par l'arrivée de deux patrouilles mixtes composées chacune d'un hélicoptère Tigre et d'une Gazelle-canon de l'armée française. Les évaluations d'éventuelles pertes adverses ne sont pas actuellement connues. 

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-02-09/chasseurs-alpins-afghanistan-un-quarantieme-soldat-francais-tue/1648/0/422210

12-02

"Une explosion a eu lieu ce soir dans un poste avancé conjoint des forces afghanes de sécurité nationale (ANSF) et de l'Isaf dans la province de Paktiya, dans l'est de l'Afghanistan", rapporte le ministère américain de la Defense dans un communiqué.

"Plusieurs membres américains de l'Isaf (la force internationale de l'Otan en Afghanistan, ndlr) ont été blessés.

Aucun décès parmi les membres de l'Isaf ou de l'Armée afghane n'a été rapporté", poursuit le communiqué.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41672476@7-60,0.html

13-02

Un soldat canadien de 24 ans a été tué près de Kandahar en Afghanistan. Il s'agit du caporal Joshua Caleb Baker, membre du régiment Loyal Edmonton.

Le soldat est mort durant un exercice militaire de routine.

L'armée canadienne n'a pas donné de détails précis sur les circonstances de cet accident d'entraînement.Quatre autres soldats ont aussi été blessés.

Les troupes canadiennes prennent actuellement part à la plus importante offensive aérienne contre les résistants depuis le début de l'intervention multinationale.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/02/13/001-Soldat-canadien-tue.shtml

 13-02

Trois militaires américains ont été tués par l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé sans plus de détail l'état-major de l'Otan dans un communiqué.

On ignore sur ces décès sont survenus dans le cadre de l'offensive de Marjah.(…)

http://fr.news.yahoo.com/4/20100213/tts-afghanistan-offensive-ca02f96_2.html 

13-02

Dans l'après-midi, un capitaine de l'armée afghane avait annoncé à l'AFP qu'un soldat américain de l'Isaf avait été tué, et trois autres blessés, dans une attaque kamikaze contre leur convoi dans la banlieue de Kandahar, à 200 km à l'ouest de Marjah.

Afp

13-02

Un journaliste de Reuters a vu des marines engagés dans des échanges de tirs avec les combattants résistants quelques heures après le débarquement des troupes américaines en hélicoptère près de la ville.

"Ils sont à environ 300 mètres", a-t-il déclaré alors que des tirs retentissaient en arrière-plan.

Quelques instants auparavant, deux fortes explosions avaient retenti et un important panache de fumée noire s'élevait dans le ciel.

Un militaire américain a été blessé et deux avions de chasse Harrier appelés en renfort ont ouvert le feu sur des positions des résistants

http://fr.news.yahoo.com/4/20100213/tts-afghanistan-offensive-ca02f96_2.html

15-02

Un soldat de l’International Security Assistance Force (ISAF) a été tué hier dans le sud de l’Afghanistan.

C’est ce qu’a annoncé l’ISAF même à Kaboul.

Dans un communiqué, où l’on ne précise pas la nationalité de la victime, indiquant seulement que le soldat est mort lors d’un échange de tirs avec des armes automatiques.

15/2

http://www.quiadiquoi.com/afghanistan-un-soldat-de-lisaf-tue-dans-le-sud-du-pays,20102525.html

16-02

L'Alliance atlantique a annoncé la mort d'un soldat participant à l'opération, tué mardi par l'explosion d'une bombe sur une route.

AP

18-02

Le  ministère avait annoncé la mort d'un soldat du 1er Bataillon Coldstream Guards. Celui-ci a péri des suites des blessures reçues dans une explosion jeudi matin dans la région de Babaji, dans le centre du Helmand.

AFP

18-02

Six soldats étrangers, dont deux Britanniques ont été tués jeudi dans les districts de Marjah et Nad Ali, selon la source.

Trois soldats ont été tués par balles, alors que les trois autres ont sauté sur un engin explosif artisanal.

La nationalité des quatre soldats n’a pas été divulguée.

D’après les donnés de l’OTAN, neuf soldats de son contingent ont péri depuis le début de l’opération Mushtarak.

Toutefois, le "porte-parole" des Résistants Qari Yusuf Ahmadi affirme que le bilan des pertes de l’OTAN s’élève déjà à 38 militaires américains et britanniques.

http://www.armees.com/Afghanistan-les-pertes-humaines-de.html

20-02

Un militaire belge blessé en Afghanistan: il a manipulé son arme…

On ne connait ni son identité ni son grade, mais un militaire belge va être rapatrié après s'être blessé en manipulant son arme.

Ce militaire, dont ni l'identité ni le grade n'ont été révélés, était affecté à la protection de l'aéroport international de Kaboul (KAIA), une tâche assurée par un contingent de quelque 300 Belges.

 Le détachement en fin de mission, baptisé BELUISAF-21 par les militaires, est principalement fourni par le ler bataillon parachutiste de Diest, avec un renfort du 20ème bataillon logistique de Heverlee.

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/faits_divers/308531/un-militaire-belge-blesse-en-afghanistan-il-a-manipule-son-arme

21.02.

Deux militaires membres de l'Otan ont été tués lors de deux incidents séparés, samedi 20 février, a indiqué l'Alliance dimanche.

La force internationale de l'Otan (Isaf) a précisé que les militaires, dont elle n'indique pas la nationalité, ont été tués, pour l'un, dans le sud, dans l'explosion d'une bombe artisanale, pour l'autre, dans l'est du pays d'un "tir indirect", celui d'une roquette ou d'un obus. 

L'Isaf a souligné que ces soldats n'étaient pas engagés dans l'opération "Mushtarak",

Le monde

 21-2

M. McChrystal, a soutenu M. Gates, fait tout son possible pour éviter des pertes militaires américaines après « un week-end très difficile », au cours duquel neuf soldats et marines américains ont été tués dans la région de Marjah, ainsi que deux autres dans les environs de Kandahar. http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/

22/02

Deux soldats de la force de l'Otan dont les nationalités n'ont pas été révélées ont été tués par un engin explosif dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'Otan.

Ils n'ont pas péri dans le cadre de l'opération Mushtarak, précise le texte.
http://www.lefigaro.fr/

22-02

Un militaire roumain a été tué et un autre blessé mardi dans l'explosion d'une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé dans la province de Zaboul, dans le sud de l'Afghanistan, selon le ministère roumain de la Défense.

AP

23/2

"Une patrouille a été frappée par une bombe dans un district de la province de Zabul.

Cinq personnes ont été blessées. ", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Otan à Kaboul sans vouloir préciser la nationalité des soldats de l'Otan.
Le porte-parole du gouvernorat de Zabul, Mohammad Khan Rasoulyar, a affirmé à l'AFP que les soldats blessés étaient roumains. "La bombe a touché le véhicule blindé roumain sur la grande route, près de Qalat, la capitale de la province de Zabul", a dit M. Rasoulyar.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/23/01011-20100223FILWWW00400-afghanistan-5-soldats-roumains-blesses.php


Arrestation de Résistants   - Province non précisée

05-02

Les forces afghanes soutenues par la force de maintien de la paix multinationale dirigée par l' OTAN (Force internationale d'assistance à la sécurité), après quelques jours d'opération de nettoyage, ont éliminé les résistants du district de Chamtal, dans la province de Balkh, a annoncé jeudi le ministère de la Defense dans un communiqué de presse.
Les troupes ont arrêté trois résistants pendant l'opération, a-t- il souligné.
La province relativement pacifique dans le nord de l' Afghanistan (Balkh) connaissait une insurrection liée aux résistants depuis ces derniers mois.

Source: xinhua

http://french.peopledaily.com.cn/International/6889029.html

21/02

L'un des 10 dirigeants de la résistance les plus recherchés a(urait) été récemment arrêté dans le nord-ouest du Pakistan, grâce à des informations fournies par leur chef militaire dans ce pays, lui-même capturé il y a quelques jours, rapporte aujourd'hui le site internet de la chaîne Fox.
Mulvi Kabir, qui était gouverneur de la province de Nangahar (est de Kaboul) durant le régime Taliban, a été appréhendé par les forces de police pakistanaises dans la province de la Frontière-du-Nord-Ouest, ont indiqué à Fox deux sources américaines haut placées ayant requis l'anonymat.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/



Détails

Province de Baghlan, ( Nord de l'Afghanistan)

07-02

Des résistants ont attaqué dimanche un convoi des troupes de l'OTAN à Baghlan, une province du Nord de l'Afghanistan, a indiqué le chef de la police provinciale Mohammad Kabir Andarabi.
Un résistant  a été tué et deux autres blessés au cours de la fusillade, a ajouté Andarabi.

Source: xinhua

http://french.peopledaily.com.cn/International/6889989.html


Province d'Helmand  (sud de l'Afghanistan). 

05-02

Dans cette province du Helmand, l'un des bastions de la résistance que des milliers de troupes afghanes et de soldats de l'Otan préparent une vaste opération dont la date exacte n'a pas été précisée.

Elle devrait être l'une des plus importantes depuis le début de l’occupation, avec des milliers de soldats se concentrant sur une région considérée comme le dernier( ???)  bastion sous contrôle de la résistance

5/1

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gh1EyQUQx38yQs5_gn_mGa0XsK0w

13-02

Cinq résistants ont été tués aux premières heures de la vaste offensive lancée dans la nuit de vendredi à samedi par les forces afghanes et internationales à Marjah, a affirmé un officier afghan.

http://www.tdg.ch/depeches/people/offensive-afghanistan-résistants-tues-armee-afghane

04-02

Trente-deux résistants et trois soldats afghans ont été tués hier dans le sud de l'Afghanistan, ont affirmé jeudi les autorités locales.
Ces combats ont eu lieu dans la province de Helmand, un bastion des résistants où Kaboul a récemment assuré que l'Otan et les forces afghanes s'apprêtaient à lancer une vaste offensive, sans en préciser la date.
Les bilans des combats délivrés régulièrement en Afghanistan par les autorités locales ou les militaires sont impossibles à vérifier de source indépendante.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/04/01011-20100204FILWWW00498-afghanistan-32-résistants-tues-hier.php

21-02

Des unités de Marines américains et des forces afghanes ont fait mouvement dimanche dans l'ouest de Marjah, où l'OTAN reconnaît être confrontée à une "résistance déterminée" des résistants.  

Les combats se poursuivaient lundi, mais avec moins d'intensité que les jours précédents, selon un porte-parole des Marines, le capitaine Abe Sipe.

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/capress/100222/monde/afghanistan_otan_bombard_

22-02

Six policiers ont été tués et deux autres blessés samedi par les résistants dans la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé dimanche le ministère afghan de l'Intérieur dans une déclaration.

Source: xinhua

22-02

Deux civils afghans ont été tués samedi matin par une bombe en bordure de route  dans la province du Helmand (sud), a annoncé le ministère afghan de l'Intérieur dans un communiqué.

Source: xinhua

22-02

Le Comité international de la Croix-Rouge a annoncé lundi avoir évacué 28 civils de Marjah depuis le début de l'opération le 13 février. La plupart des personnes évacuées se trouvaient dans un état grave nécessitant des soins urgents, selon le CICR.

http://qc.news.yahoo.com/indepth/afghanistan/s/capress/100222/monde/afghanistan_otan_bombard_2

23-02

Trois collaborateurs civils ont été tués et au moins 14 autres blessés dans une explosion à Lashkar Gah, la capitale de la province d'Helmand où l'OTAN et les forces afghanes ont lancé une opération massive contre les résistants il y a onze jours, a annoncé mardi la police afghane.

La bombe placée sur une moto garée a été déclenchée devant un bâtiment officiel, a annoncé le chef de la police, le général Asadullah Sherzad. http://qc.news.yahoo.com/


Province d'Herat (ouest de l'Afghanistan)

02-02

Dans la nuit de lundi à mardi, des résistants ont tiré des roquettes sur une base otanienne déployée à Herat (ouest de l'Afghanistan), a annoncé un porte-parole de la Force internationale de l’OTAN (ISAF).
Selon le porte-parole, "deux roquettes ont atteint le territoire de la  base militaire Camp Arena sans faire de victimes ni causer de destructions".(…)
Des militaires italiens, américains et espagnols servent à Herat.

2/2

http://fr.rian.ru/world/20100202/185977118.html


Province de Kandahar (sud)  

07/02

Kandahar, la province où est né le mouvement taliban dans les années 1990, ainsi que la province voisine du Helmand, sont les principaux bastions des résistants.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/07/01011-20100207FILWWW00067-afghanistan-4-policiers-tues-a-kandahar.php

03-02

"Deux personnes armées non identifiées roulant à moto ont ouvert le feu ce matin sur la voiture de Hajji Mohammad, tuant son chauffeur et lui-même dans la ville de Kandahar", a fait savoir le chef de la police provinciale, Sardar Mohammad Zazaï.
Le responsable a également fait savoir qu'un ami de M. Mohammad a été blessé par balles.

Source: xinhua

http://french.peopledaily.com.cn/International/6886797.html

07/02

Quatre policiers ont été tués et deux civils blessés dans l'explosion d'une bombe au passage du véhicule des policiers, aujourd'hui à Kandahar, la principale ville du sud de l'Afghanistan, a annoncé la police.
Une "très grosse bombe", placée sous un pont, a explosé au passage du véhicule de police, a indiqué Abdul Ahmad, colonel de police, indiquant que "quatre policiers ont été tués". L'explosion qui a été déclenchée à distance, porte la marque des résistants, a indiqué le policier.
AP

http://www.operationspaix.net/Afghanistan-Pakistan,18487


Province de Koundouz,

Un chasseur de l'Otan détruit par erreur un convoi policier

Un chasseur de l'Otan a détruit jeudi par erreur un convoi policier dans la province de Koundouz dans le nord de l'Afghanistan, a annoncé aux journalistes Mohammad Omar, gouverneur de la province.
"Sept policiers ont été tués et deux autres blessés par un "tir ami", a confirmé le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur Zemaraï Bashary.
Jeudi des unités de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan et de la police nationale afghane ont lancé une opération conjointe contre les bandes de résistants opérant dans le district d'Imam Sahib. Leur colonne mixte est tombée dans une embuscade et les militaires ont appelé l'aviation au secours.
Néanmoins, un chasseur de l'Otan n'a pas tiré sa roquette sur les résistants, mais sur le pick-up Ford Ranger de police.

17/2
http://fr.rian.ru/world/20100218/186087941.html

22-02

Cinq résistants, dont le commandant Sharafudin ont été tués dans l'explosion accidentelle d'une mine vendredi dans la province de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a annoncé samedi le porte-parole de l'administration provinciale, Mahboobullah Sayedi, a déclaré Sayedi à l'agence Xinhua.
Les résistants n'ont pas commenté cet événement.

Source: xinhua


Province de Nangarhar(orientale)

22-02

14 personnes, dont un chef tribal influent, ont été tués dans une attaque kamikaze visant un rassemblement de leaders tribaux dans la province de Nangarhar, dans l'est.

 (AFP)

22-02

 Deux personnes ont été tuées et deux blessées dans l'explosion d'un rickshaw piégé au passage d'un convoi de police dans le district de Surkhroad.

 (AFP)



Le bilan des pertes britanniques en Afghanistan dépasse celui des Malouines.

Ce sont, officiellement, désormais 256 militaires britanniques qui ont été tués depuis fin 2001.

La Grande-Bretagne avait perdu 255 hommes pendant les 73 jours de la guerre des Malouines contre l'Argentine en 1982.

"Nous assistons à une période intense, dure et sanglante en Afghanistan. Mais il est impératif que nous maintenions notre résolution", a déclaré lundi le secrétaire à la Defense Bob Ainsworth.

Après les Etats-Unis, la Grande-Bretagne est le principal contributeur aux forces de l'OTAN en Afghanistan, avec environ 9.500 soldats déployés dans le pays.

L'engagement britannique en Afghanistan, décidé après le 11 septembre 2001, était au départ majoritairement soutenu par l'opinion publique.

Mais ce soutien s'est progressivement effiloché alors que le nombre des victimes augmentait, jusqu'à être aujourd'hui très faible

8/2

http://fr.news.yahoo.com/3/20100208/twl-afghanistan-gb-malouines-fcd69a8.html



Enlèvement

Paris appelle à la «discrétion».

La vidéo montre les otages expliquant qu'ils sont bien traités et en bonne santé, et en appelant à Nicolas Sarkozy pour que les négociations avec leurs ravisseurs aillent le plus vite possible.

Le ministère des Affaires étrangères en appelle dimanche à la «discrétion», à la suite d'informations relatives «au contenu d'une cassette vidéo dans laquelle apparaissent» les deux journalistes français de France 3 enlevés en décembre, en Afghanistan.

L’AFP, qui était en possession des images de la vidéo, datant a priori de trois semaines, avait choisi de ne pas les diffuser pour ne pas compromettre les chances de libération des otages.

La vidéo montre les otages expliquant qu'ils sont bien traités et en bonne santé et en appelant au président Nicolas Sarkozy pour que les négociations avec leurs ravisseurs aillent le plus vite possible.

«A la suite d'informations relatives au contenu d'une cassette vidéo dans laquelle apparaissent nos deux compatriotes de France 3 enlevés le 30 décembre en Afghanistan, le ministère des Affaires étrangères en appelle à la responsabilité de tous», prévient le Quai d'Orsay dans son communiqué.

«Les services de l'Etat pleinement mobilisés»

«Dans ce type de situation, par égard vis-à-vis des familles de nos deux compatriotes et dans l'intérêt même de leur sécurité, la discrétion s'impose», poursuit le ministère.

«Les services de l'Etat sont pleinement mobilisés depuis le 30 décembre et mettent tout en œuvre pour obtenir la libération de nos deux compatriotes. Nous sommes en liaison constante avec les familles, la rédaction de France 3 pour laquelle ils travaillent ainsi qu'avec les autorités afghanes», dit-il.

«La France condamne à nouveau l'enlèvement de nos deux compatriotes. Prendre pour cible les journalistes qui accomplissent leur indispensable mission d'information en Afghanistan est inacceptable», conclut-il.

Les deux journalistes travaillant pour le magazine Pièces à conviction de France 3 ont été enlevés, avec trois accompagnateurs afghans, le 30 décembre sur la route entre Surobi et Tagab, dans la province de Kapisa (est), sous contrôle sécuritaire des troupes françaises.

Arrivés début décembre en Afghanistan, ils avaient passé plusieurs semaines avec les troupes françaises déployées dans la province de Kapisa, où ils étaient revenus par leurs propres moyens pour tourner des séquences supplémentaires.

Fin janvier, le président français avait déclaré que la situation était «extrêmement difficile et extrêmement périlleuse». «Toute mon énergie et celle de nos soldats» sont «mobilisées pour les sortir de la situation où ils se trouvent», avait-il ajouté.

La région où les deux journalistes ont été enlevés est instable, sous l'influence du Hezb-e-Islami, groupe armé du chef de guerre historique Gulbuddin Hekmatyar, recherché par les Américains mais toujours en fuite,(…)  et allié occasionnel des résistants contre les forces américaines et de l'Otan.

http://www.liberation.fr/monde/0101619333-video-des-otages-en-afghanistan-paris-appelle-a-la-discretion?xtor=EPR-450206



1-2 L'Afghanistan en chiffre 

 Guerre appelée "Enduring Freedom déclenchée en octobre 2001 devenue en mai 2007 : "Force combinée 82"


Civils tués                                                               15.396   (Voir Dufour-n°196)

Civils blessés                                                     : ? +  2.821 (chiffres trop bas) 


Résistants  tués :                                               : ?  +  4.752

Résistant blessés                                               : ?  +  1.729  (chiffres trop bas)

Résistances arrêtés :                                               23.000 prisonniers


Militaires occupants et milice privés occupante tués  :  2139

Militaires et milice privés occupante blessés           : ? + 13.820


Suicides                                                                : 1421 + ?   (voir article)

300.000  souffrent de troubles psychologiques ou de dépression majeure (Afghanistan & Irak) 


 CIA tués :                                                         :         11


Soldats /policiers gouvernementaux tués             : ? + 5.507

Soldats gouvernementaux blessés                     : ?  + 5852 (chiffre trop bas)


Collabo   tués                                                      :  1.704

Collabo   blessés                                               :?   153 (chiffrebien  trop bas)

Collaborateurs disparus                                       : ?  +25 


Le chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & Bassirat.net.



                                      The War in Afghanistan Costs

 

Relevé le 24-02 à 12.18


 

                                                          

                                                 $ 225.726.230.590

 

 http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home


Les commentaires sont fermés.