Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2010

n°2 - Journal du Yemen - 02-01 au 16-03 : -- Début - : Après le Yémen, quel autre pays ?


n°2 -  Journal du Yemen - 02-01 au 16-03 : -- Début  - : Après le Yémen, quel autre pays ?



Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Sa diffusion est un acte de résistance.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre

Les médias occidentaux dans leurs larges majorités ont de tout temps accepté les versions de l'armée US et ferment les oreilles aux autres sources.


Journal du Yemen

n° 2                                               02-01 au 16-03-2010

                                                                C.De broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be


Sommaire de la lutte pour la libération du territoire.

Tiré à part 

Mensonges médiatique

Inquiétant Yémen

Le Yémen déclare la guerre à al-Qaïda.

Le Yémen préfère faire cavalier seul dans son combat contre Al-Qaeda.

Le renseignement américain était étroitement impliqué dans les opérations secrètes.

Alain  Chouet : Al-Qaïda n'est qu'une marque qui rapporte et rien de plus.

Le Sud annonce le lancement d’une intifada.

Paroles & action du président Obama

Obama tente de rassurer le monde musulman.

1 Lutte pour la libération du territoire

 Suite

2 Politique

a) Yemen 

b) Les Houthis  

3 Politique internationale

a) Pays Arabes & voisins

b) Etats-Unis

4 Les brèves

4-2 Le président Ali Abdallah Saleh annonce un cessez-le-feu avec les houthistes

4-3 Consolidation du cessez-le-feu.

4-4 Les prisonniers posent problème

4-5 La trêve au Nord, manifestations dans le Sud.

4-6 Yémen-sud: théâtre de manifestations antigouvernementales.

4-7 Yémen : deux chefs d'Al-Qaïda tués dans un raid aérien

4-8 Dans la centrale nucléaire, un membre d'Al-Qaïda ?

Fin

5  Dossier

Ndlr : La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage toutes les analyses des auteurs mais doit être vu comme information.

5-1 Mali Ilse Paquin : Dossiers» Terrorisme au Yémen.

5-2 Patrick Martin : Pourquoi la presse américaine est-elle silencieuse face au rôle joué par Israël dans le vol NW 253 ?

5-3 Les Etats-Unis et la guerre au Yémen.

5-4 M K Bhadrakumar : L’odyssée d’Obama au Yémen vise la  Chine.

5-5 Le Yémen, une affaire arabe.?

5-6 Kocelyn Coulon : Après le Yémen, quel autre pays ?

Annexe

Yémen

Le Pays

Géographie

 

 



Tiré à part 

Mensonges médiatique

Inquiétant Yémen

Cqfd…

Des représentants du Proche-Orient, des Etats-Unis, de l’Europe et de la Russie se sont réunis hier à Londres pour une conférence sur les moyens de lutter contre la présence d’Al-Qaida au Yémen, mise en lumière notamment par l’attentat (…)  manqué du 25 décembre sur le vol Amsterdam-Detroit.

Les services de renseignements s’inquiètent de la capacité d’Al-Qaida d’opérer quasi librement depuis le Yémen.

Après l’Afghanistan et la Somalie, ils craignent que le Yémen ne devienne une nouvelle base arrière du terrorisme islamiste.

BBR/AP

http://www.tdg.ch/actu/monde/nouvelle-strategie-afghanist...

 

Le Yémen déclare la guerre à al-Qaïda.

Le Yémen a déclaré hier la guerre à al-Qaïda et mis en garde ses ressortissants qui seraient tentés d'aider les insurgés islamistes.

Le Yémen est au centre des préoccupations internationales depuis qu'al-Qaïda dans la péninsule Arabique a revendiqué l'attentat manqué du 25 décembre contre le vol 253 de la NorthWest Airlines entre Amsterdam et Detroit.
«La guerre que les forces de l'ordre ont déclarée aux éléments d'al-Qaïda est ouverte partout où nous les trouverons», a déclaré un responsable yéménite des services de sécurité, cité par le site d'informations du ministère de la Défense, 26 Septembre.
Ce responsable met en garde les citoyens contre la tentation de cacher des éléments de l'organisation al-Qaïda et lance un appel à la population pour qu'elle coopère avec l'appareil de sécurité et lui apporte des informations.

Agence Reuters  

15 janvier 2010 

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/281124/le-yemen-declare-la-guerre-a-al-qaida

 

Le Yémen préfère faire cavalier seul dans son combat contre Al-Qaeda.

Le Yémen ne souhaite pas que les États-Unis interviennent sur son sol contre Al-Qaeda. "Une intervention directe des États-Unis pourrait renforcer le réseau d'Al-Qaeda et non l'affaiblir", a déclaré à la presse le vice-Premier ministre aux Affaires de la défense et de la sécurité, Rached al-Alimi.

Des médias américains avaient fait état d'une participation américaine aux raids lancés par les forces yéménites contre des positions d'Al-Qaeda les 17 et 24 décembre et qui s'étaient soldés par la mort de plus de 60 séparatistes dans le centre et l'est du Yémen. "Notre position politique est claire : nous allons combattre et traquer le réseau d'Al-Qaeda par nos propres moyens", a insisté Rached al-Alimi.

Cependant, "Al-Qaeda étant une organisation mondiale qui menace la stabilité internationale, il faut qu'il y ait une coopération avec tous les pays du monde, et en premier lieu les États-Unis", a-t-il ajouté.

"Ce que nous demandons aux États-Unis, c'est une assistance en matière de formation et des armes pour les unités de lutte contre le terrorisme", a-t-il dit, faisant état d'"un échange de renseignements" avec les États-Unis "ainsi qu'avec l'Arabie saoudite", pays voisin du Yémen. De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Abou Bakr Al-Kourbi, a affirmé, dans une déclaration de presse, que son pays refusait la participation de forces étrangères à la lutte contre Al-Qaeda.

07-01

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-01-07/lutte-contre-le-terrorisme-le-yemen-prefere-faire-cavalier-seul-dans-son-combat-contre-al/924/0/411275

 

Le renseignement américain étaient étroitement impliqués dans les opérations secrètes.

15-03

Les autorités yéménites sont passées à l'offensive depuis le mois de décembre contre les membres d'Al-Qaïda.

Le Washington Post avait affirmé fin janvier que des militaires et des agents du renseignement américains étaient étroitement impliqués dans les opérations secrètes menées contre Al-Qaïda au Yémen, préparant les missions et fournissant armes et munitions.

AFP / 15 mars

http://www.romandie.com/infos/News2/100314230931.0htqyk0p.asp 

 

Alain  Chouet : Al-Qaïda n'est qu'une marque qui rapporte et rien de plus.

 On s’en doutait mais il serait temps que cela soit dit ! 
Alors qui a intérêt à entretenir ce mythe ? Et surtout dans quel but ?

Alain Chouet

Salam,

Al-Qaïda n'est qu'une marque qui rapporte et rien de plus. Effectivement on s'en doutait !

 Cependant les propos de ce monsieur restent trop partiels et tendancieux, ce sont clairement des certitudes qui proviennent des rapports qu'on lui remonte et qui sont loin de dire la vérité et de comprendre les motivations des gens dans d'autres contrés avec d'autres références et d'autres cultures.

 De plus, ce monsieur veut nous faire croire que les mouvements islamiques qui optent pour la violence le font pour s'accaparer le pouvoir et les richesses du pays, mais ceci est loin d'être vrai.

A l'origine, et depuis l'époque de Nasser, ces mouvements n'ont opté pour la violence, stupide et inutile, qu'en réaction presque désespérée à la répression terrible qu'ils ont subie par des régimes absolutistes, soutenus, voire fabriqués, soit par le bloc de l'Est ou bien par l'Occident.

Mais le point qui me semble le plus important que cet ancien directeur à la sécurité extérieure, un saint-ni-touche sans aucun doute, cherche à nous faire avaler, c'est que le danger qu'il faut combattre se trouve en vérité dans le mouvement des Frères Musulmans, qui est le mouvement principal qui a pignon sur rue et qui s'oppose politiquement aux régimes arabes pourris, notamment en Egypte et en Jordanie, et dont est issu le mouvement de résistance islamique en Palestine.

On peut être pour ou contre les points de vue des Frères Musulmans, mais c'est un mouvement populaire qui se renouvelle et se modernise avec des jeunes gens de haut niveau et devient donc l'ennemi à abattre.

Cela pourrait même dépasser le cadre des pays arabes et musulmans pour atteindre des organisations musulmanes en France, comme l'UOIF par exemple, et en Occident d'une manière générale, sous prétexte des liens qu'ils pourraient avoir avec les Frères Musulmans.

Il y a donc les musulmans « modérés » bien gentils qu'il faut encourager partout, et les exemples ne manquent pas, et des musulmans « extrémistes » qui semblent faire peur et qu'ils faut combattre !
 http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video3893.html

 

Yémen   : Le Sud annonce le lancement d’une intifada
Les habitants du sud du Yémen vont lancer à partir du 20 février une « révolte des pierres » (intifada) pour obtenir la sécession du Sud, a déclaré hier à l'AFP un des dirigeants du mouvement. « Le 20 février va marquer le début d'une nouvelle étape. Nous allons organiser des manifestations et appeler à la désobéissance civile (...) pour obtenir notre indépendance », a affirmé le dirigeant sudiste islamiste Tarek al-Fadhli, joint au téléphone par l'AFP depuis Dubaï. L'ex-jihadiste, dont les partisans sont armés, a cependant assuré que cette « intifada » demeurerait « pacifique », ajoutant : « Nous ne voulons pas avoir
recours à la violence. »
Tarek al-Fadhli, fils de l'ancien sultan d'Abyane (450 km au sud de Sanaa) du temps du protectorat britannique, s'est rallié au mouvement séparatiste qui s'est développé ces derniers mois dans le sud du Yémen.
Interrogé au sujet de l'apparition de certains groupes prônant la lutte armée contre les forces nordistes déployées dans le sud du Yémen, M. Fadhli a affirmé qu'il n'était pas lié à ces activistes et qu'il dénonçait leur action « qui porte préjudice à notre cause ».
Il a par ailleurs affirmé qu'il n'y avait « aucun lien entre le mouvement sudiste et el-Qaëda, comme le régime de Sanaa veut le faire croire ».
Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a violemment attaqué les séparatistes du Sud, les qualifiant de « traîtres ».
« La honte est sur ces agents qui, à l'intérieur ou à l'extérieur du pays, appellent à la sécession», avait-il dit dans un discours mardi à l'Académie de la police à Sanaa.
Les manifestations réclamant la sécession du sud du Yémen, qui était avant 1990 un État indépendant, se sont multipliées au cours des derniers mois.
Les habitants du Sud estiment faire l'objet de discriminations de la part des Nordistes et ne pas bénéficier d'une aide économique suffisante.

18 février

http://www.lorientlejour.com/category/M.O+et+Monde/article/647419/_Le_Sud_annonce_le__lancement_d%27une_intifada.html



Paroles & action du président Obama

Obama tente de rassurer le monde musulman.
À l'occasion du Forum Islam-États-Unis ce week-end à Doha, Barack Obama a adressé un message vidéo pour défendre sa politique à l'égard du monde musulman.

Le président a nommé un émissaire spécial auprès de l'OCI.

Huit mois après le discours du Caire, dans lequel il avait appelé à un «nouveau départ » dans les relations entre les États-Unis et le monde musulman, Barack Obama poursuit sa politique d'ouverture à un moment où les défis sont plus importants que jamais. Le président américain vient de nommer un émissaire à l'Organisation de la conférence islamique (OCI) et défendu son action dans une vidéo retransmise à l'ouverture du septième Forum mondial Islam-États-Unis ce week-end à Doha. La secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, devait y prononcer dimanche un discours avant de se rendre lundi en Arabie saoudite pour chercher des appuis sur le dossier iranien.

Dans son message, Barack Obama a pris soin des détails. Il commence par un «Salam Aleikoum» et précise que son émissaire à l'OCI, Rashad Hussain, avocat et l'un de ses proches collaborateurs à la Maison-Blanche, est un «Hafiz» du Coran, terme arabe désignant ceux qui ont appris par cœur le texte saint.

Depuis le discours du Caire, force est cependant de constater que le monde n'a guère changé. L'envoi de nouvelles troupes en Afghanistan et la menace de sanctions contre l'Iran sont mal perçus par une partie du monde musulman, qui y voit la poursuite de la politique de George Bush. Dans son message, Barack Obama a pris la mesure de ces inquiétudes. «Les États-Unis et les musulmans ont souvent été entraînés dans un cycle de méfiance et d'incompréhension qui peut mener au conflit plutôt qu'à la coopération», a-t-il reconnu, admettant que «beaucoup reste à faire». À propos de l'Afghanistan, parallèlement à une opération militaire d'envergure, le président a expliqué que les États-Unis essaient «d'établir des partenariats afin d'isoler les extrémistes violents».

15/02

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/15/01003-20100215ARTFIG00409-barack-obama-tente-de-rassurer-le-monde-musulman-.php



1 Au jour le jour

12-02

Un haut responsable militaire yéménite a affirmé avoir échappé vendredi à une tentative d'assassinat menée par les séparatistes dans le nord du Yémen et fait état d'attaques meurtrières en violation du cessez-le-feu entré en vigueur jeudi soir.

"J'ai échappé à une tentative d'assassinat menée par des séparatistes houthis qui ont ouvert le feu sur mon véhicule", a déclaré à l'AFP le général Mohammad Abdallah Al-Qoussi, qui dirige les opérations de l'armée dans la province de Saada.

"Les séparatistes ont violé le cessez-le-feu en lançant également des attaques contre des postes de l'armée dans la région d'Al-Iqab (province de Saada) faisant des morts et des blessés parmi les soldats", a-t-il ajouté.

12 février

http://www.romandie.com/ats/news/100212124130.s8m770bk.asp

15/02
Treize militaires yéménites ont trouvé la mort hier Dimanche dans la chute, suite à "une panne technique", d'un hélicoptère dans la zone montagneuse de Kahlan à l'est de Saada, chef-lieu de la province du même nom, fief de la rébellion chiite, a annoncé le ministère de la Défense.
L'accident, survenu au troisième jour d'un cessez-le-feu dans la guerre dans le nord du Yémen, a eu lieu peu après le décollage de l'hélicoptère de la région où il a évacué sept soldats blessés pour les hospitaliser à Sanaa, a ajouté un porte-parole du minsitère. 

Les sept soldats blessés ainsi que quatre militaires qui se trouvaient à bord de l'hélicoptère, dont le pilote, ont péri dans la chute de l'appareil, a précisé le porte-parole, cité par l'agence officielle Saba. 
L'appareil s'est écrasé sur un véhicule militaire qui circulait dans le secteur, tuant deux de ses occupants et blessant un troisième, a encore dit le porte-parole. 

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=124617&language=fr

01-03

Un activiste yéménite, sa femme, son fils et sa fille ainsi que deux policiers ont été tués lors d'un assaut armé contre sa maison dans la ville sudiste de Zinjibar, selon des sources officielles et des animateurs du mouvement séparatiste.

"Ali Saleh al-Yafiy, recherché pour ses liens avec Al-Qaïda, a été tué ainsi que d'autres de ses partisans", dans un assaut, a annoncé le ministère de la Défense dans un bref communiqué.

Des sources du mouvement séparatiste dans le Sud ont précisé à l'AFP que sa femme, son fils et sa fille avaient également péri dans l'assaut.

Yafiy est l'un des animateurs des mouvements de protestations dans le sud du pays.

Les autorités Yeminite affirment que les séparatistes ont des liens avec Al-Qaïda, ce qui ne peut être confirmé de sources indépendantes.

http://www.romandie.com/infos/News2/100301092508.4043sfrw.asp

01-03

Deux policiers yéménites ont été tués et un troisième blessé dans des affrontements armés avec des militants séparatistes dans la ville sudiste de Zinjibar, annonce un responsable provincial.
Selon plusieurs sources, des accrochages ont eu lieu ce Lundi à Abyan, dans le sud du Yémen, entre la police et le mouvement « Hirak du Sud » qui revendique l’indépendance de l’ex-Yémen du Sud. Les accrochages ont fait au moins trois morts, dont deux policiers.
La télévision « Al Arabiya » souligne qu’un responsable d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique, qui prend du Yémen sont principal fief, serait également mort. Ce qui tend à confirmer les soupçons sur une alliance entre Al-Qaïda et les indépendantistes du Sud, comme ce fut le cas avec la rébellion de Saada.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=126897&language=fr

01-03

Le gouverneur de la province de Abyane, dont Zinjibar est le chef-lieu, a indiqué à l'AFP que "deux policiers ont été tués et un troisième a été blessé durant un affrontement

partisans de Ali Saleh al-Yafiy.

Selon ces témoins, au moins cinq des hommes du chef sudiste Ali Saleh al-Yafiy. ont été blessés dans les affrontements pendant lesquels les deux parties ont utilisé des fusils d'assaut et de lance-roquettes.

http://www.romandie.com/infos/News2/100301092508.4043sfrw.asp

01-03

Un activiste a été tué dans la nuit de dimanche à lundi dans la ville de Gilbawazir, dans la province du Hadramout (sud-est), pendant la dispersion d'une manifestation, selon des sources locales.

La marche a pris une tournure violente avec des échanges de tirs entre manifestants et policiers.

http://www.romandie.com/infos/News2/100301092508.4043sfrw.asp

01-03

La partie sud du Yémen est agitée depuis des mois par des manifestations et des actes de violences sur fond de mécontentement populaire.

Les manifestations réclamant la sécession du Sud, qui était avant 1990 un Etat indépendant, se sont multipliées ces derniers mois. Les habitants du Sud s'estiment l'objet de discriminations et disent ne pas bénéficier d'une aide économique suffisante.

http://www.romandie.com/infos/News2/100301092508.4043sfrw.asp

4/03

Onze membres recherchés d'Al-Qaïda, qui planifiaient des attentats(...), ont été arrêtés à Sanaa lors d'une opération des forces de sécurité qui a coûté la vie au père de l'un des suspects appréhendés, ont annoncé jeudi des sources officielles.
 Selon un communiqué mis en ligne sur son site internet, le ministère de la Défense a indiqué que le père de l'un des hommes recherchés a ouvert le feu en direction des forces de sécurité qui ont donné l'assaut mercredi à son domicile où étaient réfugiés les personnes recherchées.
L'un des membres des forces de sécurité a été blessé et l'unité a riposté aux tirs tuant le père, a précisé le communiqué.
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=127506&language=fr

 04-03

Dans le sud du pays, un manifestant et deux policiers ont été tués jeudi lors d'affrontements qui ont émaillé des manifestations en faveur de la sécession du sud du Yémen, selon des sources des services de sécurité.
 La police a ouvert le feu en direction d'activistes séparatistes qui tentaient de hisser le drapeau de l'ex-Yémen du sud sur le siège de la préfecture de la ville de Radfan, dans la province de Lahj, faisant un mort et trois blessés, a-t-on précisé.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=127506&language=fr
04-03

 Dans la ville de Mayfaa, dans le province de Chabwa, des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de police, selon d'autres sources de sécurité. Deux policiers ont été tués lorsque le véhicule à bord duquel ils fuyaient les manifestants s'est renversé, ont-elles ajouté.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=127506&language=fr
04-03

Des manifestations ont eu lieu dans d'autres villes du sud comme tous les jeudis, proclamé par le mouvement sécessionniste sudiste "Journée du prisonnier", pour réclamer la libération des activistes séparatistes arrêtés ces derniers mois.
Les manifestations réclamant la sécession du Sud, un Etat indépendant jusqu'en 1990, se sont multipliées ces derniers mois.
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=127506&language=fr

07/03

"Le dossier des disparus recherchés par le royaume est clos" après "la restitution des corps des militaires morts dans les combats" contre les séparatistes, a annoncé le ministre adjoint de la Défense, le prince Khaled Ben Sultan Ben Abdel Aziz, cité par le quotidien Asharq Al-Awsat.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=127985&language=fr

07/03

Le prince Khaled, qui inspectait samedi les troupes saoudiennes à la frontière, a indiqué attendre que "les forces armées yéménites se déploient à la frontière pour y assurer la sécurité" et empêcher de nouvelles incursions d'éléments armés, selon le quotidien Al-Hayat.
Les opérations de déminage en cours dans les zones frontalières qui étaient sous le contrôle des séparatistes doivent être "achevées dans un mois", a-t-il ajouté, mettant en garde les séparatistes contre "une violente riposte" de son armée s'ils entraient en territoire saoudien.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=12...

09/03
Un policier a été tué dans une attaque armée dans la province d'Abyane, dans le sud du Yémen, théâtre de troubles à l'initiative d'un mouvement séparatiste, a annoncé mardi le ministère de la Défense.
L'incident a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi lorsque le policier, Abdallah Hammoud Zine, en faction devant un bureau local de l'éducation à Khanfar, a été attaqué par cinq hommes armés. Il a tué sur le coup, a indiqué le ministère sur son site internet.  

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=128368&language=fr

14-03

Deux chefs d'Al-Qaïda ont été tués dans un raid de l'aviation du Yémen sur une "cellule terroriste" dans le sud-est du pays, a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi le ministère de la Défense.

"Nos forces aériennes ont effectué un raid contre des éléments terroristes qui planifiaient des attentats contre des installations vitales" et "deux chefs d'Al-Qaïda ont été tués", a précisé un communiqué mis en ligne sur le site du ministère de la Défense.

Le communiqué n'a pas précisé la nature de ces "installations vitales", mais le raid a visé la région de Moudia (480 km au sud-est de Sanaa), dans la province d'Abyane, proche de la province pétrolière de Chabwa

AFP

15-03

Le Yémen a mené lundi pour la deuxième journée consécutive des raids aériens contre des caches de l'organisation Al-Qaïda, a annoncé un responsable yéménite.

Saleh al-Shamsi, gouverneur adjoint de la province d'Abyan, dans le sud du pays, a précisé que l'armée avait frappé à trois reprises lundi, mais il ignorait les cibles.

Dimanche deux membres d'Al-Qaïda ont été tués dans une opération similaire, et plusieurs autres personnes blessées. Le ministère de la Defense avait annoncé dimanche une frappe préventive pour empêcher une attaque imminente d'Al-Qaïda contre un site stratégique. (…)

AP


Les commentaires sont fermés.