Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/05/2010

n° 66 - Les dossiers des ‘Guerres de l'Otan’ - 06-05 - : Début - : Le Kirghizistan et la bataille pour l’Asie centrale

n° 66 - Les dossiers des ‘Guerres de l'Otan’ - 06-05 - : Début  - : Le Kirghizistan et la bataille pour l’Asie centrale



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources. .

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Les dossiers des ‘Guerres de l'Otan’. n° 66- 06-05

C.De Broeder & M.Lemaire



 "Le'Dossier des guerre de l'Otan" est  visible :

a)   sur mes blog : 

http://www.dhblogs.be/categories/International.html

http://www.lalibreblogs.be/categories/International.html

b) sur le site de Robert Bibeau :  : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire.

Tiré à part :

1 Brèves  

 

1-1 Manlio Dinucci & Tommaso di Francesco : Sommet sur la sécurité nucléaire ou sur le commerce nucléaire ?

1-2 Ukraine: l'adhésion à l'OTAN n'est pas pour demain.

1-3 Voix de la Russie : Russie-OTAN : rapprochement à distance.

1-4 Les ministres des pays de l'OTAN lancent la politique « Acheter afghan ».

1-5 Le secrétaire général en appelle à une plus grande synergie entre l'OTAN et l'UE dans le domaine de la formation de la police.

1-6 L’OTAN et la Russie intensifient leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme aérien.

1-7 La Bosnie se rapproche de l’OTAN.

Suite

2 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

2-1 Fabrizio Calvi et Frédéric Laurent : L'orchestre noir.

2-2 John Laughland : La technique des coups d’État colorés.

Fin

3 Annexe

3-1 Manlio Dinucci & Tommaso di Francesco : Sommet sur la sécurité nucléaire ou sur le commerce nucléaire ?

3-2 Rick Rozoff : Le Kirghizistan et la bataille pour l’Asie centrale

3-3 David Lindorff : Plaidoyer pour la destitution de Barack Obama.

 



1 Brèves :

Ndlr : La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage toutes les analyses des auteurs mais doit être vu comme information.

1-1 L’Eurocorps, officiellement au service de l’OTAN.

J’avais, au moment du TCE et de ses suites, souligné que dans les traités en préparation, la défense européenne était explicitement subordonnée à l’OTAN (lire ici et là).

Evidemment les commentaires de certains partisans de l’Union n’avaient pas manqué de me conseiller des soins psychiatriques.

Voilà que je tombe par hasard sur le site de l’Eurocorps (qui a notamment absorbé la brigade franco-allemande pour soi-disant devenir un embryon d’armée européenne - parce que l’Europe c’est la paix mais on ne sait jamais...)

Mâtin, quelle enseigne :

"L’Eurocorps, une force pour l’Union européenne et l’Alliance atlantique".  

Pendant qu’on vend au bon peuple une "Europe contrepoids", l’affirmation de valeurs européennes etc, en pratique on construit, avec discrétion, une force auxiliaire au service des Etats-Unis...

samedi 24 avril 2010

Source : Edgar, La lettre Volée

http://www.comite-valmy.org:80/spip.php?breve323

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7838912/leurope...


1-2 Ukraine: l'adhésion à l'OTAN n'est pas pour demain.

L'accord signé entre Moscou et Kiev sur la prolongation du stationnement de la flotte russe de la mer Noire en Crimée témoigne que l'Ukraine n'a pas l'intention d'adhérer à l'OTAN dans l'immédiat, a déclaré mardi le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine lors d'un duplex. "L'accord sur Sébastopol, c'est une constatation du fait qu'à moyen et même à long terme, l'Ukraine n'a pas l'intention d'adhérer à l'OTAN", a annoncé le diplomate russe. Il a précisé que "l'opinion publique ukrainienne n'a pas l'intention d'adhérer à l'Alliance atlantique et c'est justement cette opinion qui a permis à Viktor Ianoukovitch d'occuper le fauteuil de président de la république". En évoquant la Géorgie, M. Rogozine a jugé que ses perspectives d'adhérer à l'OTAN étaient faibles.

4.05.2010

http://french.ruvr.ru/2010/05/04/7284565.html


1-3 Voix de la Russie : Russie-OTAN : rapprochement à distance.

Fondé il y a 8 ans, le Conseil Russie-OTAN a été conçu comme un instrument de rapprochement et de coopération de l'alliance militaire avec son adversaire principal pendant la guerre froide.

Or, la structure ne s'est pas toujours avérée efficace et ceci - non pas par la faute de la partie russe. Quoi qu'il en soit, elle assume toujours ces fonctions à distance.

J'ai en vue la récente séance du Conseil à Bruxelles. L'ancien commandant de l'Etat-major général russe Youri Balouevski, vice-secrétaire du Conseil de sécurité russe, aurait dû expliquer aux délégués des 28 pays de l'alliance le contenu de la nouvelle Doctrine militaire du pays. Or, les problèmes dans les transports aériens l'ayant empêché de se rendre personnellement au quartier général de l'OTAN, il a été décidé d'engager un duplex télévisé.

La partie russe s'est proposée de  formuler nettement sa conception de sécurité européenne et atlantique. Le président de Russie a signé le 5 février 2010 la nouvelle Doctrine militaire ayant suscité le 6 février la protestation du secrétaire général de l'alliance. Ayant réaffirmé sa disposition au partenariat avec Moscou, Anders Fogh Rasmussen a qualifié de « rhétorique démodée » de l'époque de la guerre froide les clauses de la Doctrine russe sur l'élargissement de l'OTAN.  Cependant, les pays ni les territoires de l'adversaire conventionnel ne sont pas précisés dans le texte de la Doctrine. Elle met l'accent sur les positions liées à l'étape actuelle des rapports Russie-OTAN. Le déploiement des systèmes de défense stratégique antimissile troublant le rapport des forces dans la sphère nucléaire, la militarisation de l'Espace, le déploiement des systèmes non nucléaires d'armes à précision sont considérés comme des menaces. La Russie estime nécessaire de prévenir un conflit nucléaire comme, d'ailleurs, tout autre conflit. C'est ce qu'a essayé d'expliquer à ses vis-à-vis Youri Balouevski. C'est un facteur positif contribuant à rapprocher les positions de la Russie et de l'OTAN, estime le professeur de l'Institut d'analyse politique et militaire Anatoli Tsyganok.

 A mon avis, les rapports Russie-OTAN évoluent dans un sens positif, affirme le professeur. Auparavant ils n'avaient existé que sur le papier alors maintenant les parties s'entretiennent en toute sincérité. Après la guerre entre la Géorgie et l'Ossétie lorsque les unités russes ont arrêté l'agression géorgienne l'Occident a  compris qu'il fallait s'entendre avec la Russie. Certes, il existe des craintes réciproques au sein de l'OTAN et en Russie. Or, il est nécessaire de promouvoir la coopération.

La séance du Conseil Russie-OTAN tenue malgré les obstacles confirme qu'il est possible de rapprocher les positions à distance à condition, bien sûr, d'une bonne volonté des parties.

Voix de la Russie 

21.04.2010

http://french.ruvr.ru/2010/04/21/6723477.html


1-4 Les ministres des pays de l'OTAN lancent la politique « Acheter afghan ».

La réunion que les ministres des Affaires étrangères des pays de l'OTAN ont tenue à Tallinn les 22 et 23 avril a marqué le lancement de la politique « Acheter afghan » de l'OTAN, dont l'objectif est de permettre à la FIAS de l'OTAN de renforcer son soutien de l'économie locale afghane.

Cette politique, qui n'a pas de précédent dans l'histoire des opérations de l'Alliance, a pour but de faciliter l'acquisition de biens et de services à l'échelon local par l'intermédiaire de l'application en Afghanistan de procédures simplifiées de mise en concurrence et d'adjudication. Ceci permettra à des entreprises afghanes certifiées et jugées compétentes de se porter candidates à l’octroi d’un marché principal dans tous les contrats de la FIAS de l'OTAN.

Engager les dépenses avant tout en Afghanistan, tel est le message essentiel de la politique « Acheter afghan » de l'OTAN ; cela ne nécessite pas d'accroître les financements, mais il s'agit d'une réorientation des ressources communes de la FIAS de l'OTAN vers le secteur privé afghan.

« Cette politique constitue un investissement à long terme en Afghanistan », a déclaré l'ambassadeur Dirk Brengelmann, secrétaire général adjoint de l'OTAN pour les Affaires politiques. « Son lancement aujourd'hui nous permet de commencer à certifier les entreprises afghanes avec lesquelles nous allons travailler».

Certes, il faudra du temps avant que les effets de la politique ne commencent à se faire sentir sur l'économie, mais des répercussions importantes sont néanmoins attendues, par exemple création d'emplois, renforcement des capacités d'enseignement professionnel, développement d'infrastructures et aide aux systèmes bancaire et financier afghans. « L'étude de deux années que nous avons réalisée montre qu'une augmentation de 10% des acquisitions à l'échelon local entraînerait une croissance du PIB d'au moins 5% », a déclaré l'ambassadeur Brengelmann.

23 avr. 2010

http://www.nato.int/cps/fr/natolive/news_62903.htm?


1-5 Le secrétaire général en appelle à une plus grande synergie entre l'OTAN et l'UE dans le domaine de la formation de la police.

Mme Catherine Ashton et le secrétaire général de l'OTAN au siège de l'OTAN, mars 2010

Le secrétaire général de l'OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, a participé à la réunion du Conseil Affaires étrangères de l'UE qui s'est tenue à Luxembourg ce lundi 26 avril 2010.

Au cours d'une séance consacrée à l'Afghanistan, présidée par la haute représentante de l'UE, Mme Catherine Ashton, et à laquelle ont participé tant les ministres des Affaires étrangères que les ministres de la Défense, le secrétaire général a présenté la façon dont il conçoit la coopération entre l'OTAN et l'UE sur le terrain en Afghanistan. Il a souligné l'importance des efforts accomplis par les deux organisations afin de faire avancer le développement de tous les organes des institutions de sécurité afghanes.

En ce qui concerne plus particulièrement la formation de la police, M. Rasmussen en a appelé à une plus grande synergie et à une répartition des tâches plus efficace, ainsi qu'à un alignement plus étroit des projets concrets dans le domaine de la formation de la police, notamment en ayant davantage recours aux centres de formation régionaux de la police et en accroissant le soutien apporté à la Police d'ordre public afghane.

Le secrétaire général a déclaré que globalement, une contribution accrue de l'UE à la formation de la police aiderait l'Alliance à atteindre les objectifs ambitieux de la mission OTAN de formation en Afghanistan (NTM-A). Elle permettrait à la communauté internationale de se rapprocher de l'objectif ultime qu'elle s'est fixé, à savoir donner les moyens à l'Afghanistan d'assurer sa propre sécurité.

30-Apr-2010

http://www.nato.int/cps/fr/natolive/news_62920.htm?


1-6 L’OTAN et la Russie intensifient leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme aérien.

L’OTAN et la Russie ont entamé la phase d’expérimentation d’un dispositif commun de coordination de la circulation aérienne. Ce sera la première mise en service d’un système OTAN-Russie de ce type. Ce système, qui est essentiellement destiné à la lutte contre le terrorisme, affichera une image radar commune de la circulation aérienne et il signalera rapidement les activités aériennes suspectes, comme les appareils se comportant de manière imprévisible. Le système contribuera à assurer rapidement une bonne coordination dans l’espace aérien européen, car il accroît la visibilité et la transparence.

Le nouveau système comporte deux centres de coordination - l’un à Varsovie, l’autre à Moscou - ainsi que des stations de coordination régionales à Kaliningrad, Rostov-sur-le-Don, Mourmansk (Russie), Varsovie (Pologne), Bodø (Norvège) et Ankara (Turquie). Des formations et des exercices de mise en service sont déjà organisés dans ces pays.

La mise au point d’un système commun de coordination de la circulation aérienne est l’un des résultats concrets de l’initiative du Conseil OTAN-Russie sur l'espace aérien en coopération.

Des membres du Conseil OTAN-Russie, dont le Canada, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, la Pologne, la Russie, la Turquie, le Royaume-Uni et les États-Unis, ont fourni à ce jour une contribution totale de plus de 10 millions d’euros pour le financement du projet de l’initiative sur l'espace aérien en coopération (CAI).

La CAI est l’un des domaines prioritaires inscrits au programme de travail du Conseil OTAN-Russie (COR) pour 2010. Outre ses objectifs pratiques comme l’amélioration de la sûreté et de la sécurité aériennes, le projet CAI du COR contribue largement à l’instauration de la confiance mutuelle entre l’OTAN et la Russie. Il est prévu que le système CAI, auquel d’autres pays peuvent participer, sera opérationnel en 2011.

29 avr.

http://www.nato.int/cps/fr/SID-D5A5194C-E05FACDE/natolive/news_62962.htm?mode=pressrelease

 


1-7 La Bosnie se rapproche de l’OTAN.

Les ministres des pays de l’OTAN ont approuvé le 22 avril un plan d’action pour l’adhésion (MAP) pour la Bosnie, mais sous certaines conditions claires quant à son application, a déclaré le porte-parole de l’OTAN à l’issue des débats entre les ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN, à Tallinn (Estonie). Il a précisé que l’OTAN n’accepterait le premier plan annuel de réforme de la Bosnie dans le cadre du programme que lorsque les propriétés de la défense, comme les bases militaires, auront été enregistrées comme appartenant à l’Etat et à l’usage du ministère de la Défense. Un MAP est un processus en plusieurs étapes de dialogue politique et de réforme militaire en vue de mettre un pays en conformité avec les normes de l’OTAN. Il peut prendre plusieurs années et ne garantit pas une adhésion. La Bosnie a posé sa candidature au MAP en octobre mais l’Alliance l’a déclinée en décembre pour réformes insuffisantes.

 23 avril

http://www.europolitique.info/la-bosnie-se-rapproche-de-l-otan-artb269920-72.html


Les commentaires sont fermés.