Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/08/2010

n°51- journal d'Iran - 21-07 au 10-08 - : Début - : Des ex-CIA mettent en garde Obama: Israël pourrait bombarder l’Iran ce Mois -ci !

n°51- journal d'Iran - 21-07 au 10-08 - : Début  - : Des ex-CIA mettent en garde Obama: Israël pourrait bombarder l’Iran ce Mois -ci !



journal d'Iran   n°51 du 21-07 au 10-08

C.De Broeder & M.Lemaire



 Le "Journal d'Iran" est  visible  sur les blogs : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site de Eva Resis      :  no-war.over-blog.com

c) Et sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire :

Tiré à Part

Sondage : Le monde arabe est désabusé vis-à-vis d’Obama

Préparatifs de la 3e guerre mondiale. Scénario. Dénoncer les mensonges

Ahmadinejad appelle Obama au dialogue

Des ex-CIA mettent en garde Obama: Israël pourrait bombarder l’Iran ce Mois -ci !(…)  

Si Wall Street le dit…

Une Attaque US contre l'Iran est inévitable, selon l’ancien patron de la CIA.  

Suite

Politique internationale

1 Politique d'Iran

Suite

2 Politique des Usa

3 Politique d'Israël

4 Les organisations mondiales

5 Les Voisins

6 Dans le monde

 



Tiré à Part

Sondage : Le monde arabe est désabusé vis-à-vis d’Obama

Comme chaque année, l’institut de sondage Zogby a réalisé une étude sur la perception de la politique des Etats-Unis dans le monde arabe (voir document joint au bas de cette page).
Les résultats 2010 font notamment apparaître que :
 Les arabes, qui avaient été séduits par Barack Obama et son discours du Caire, sont aujourd’hui désabusés. Ils considèrent que si la nouvelle administration états-unienne est moins islamophobe, elle n’a pas vraiment changé sa politique régionale.

Washington continue à soutenir aveuglément Israël et à occuper l’Irak.
 Les arabes considèrent que la Shoah est instrumentée pour créer une sympathie à l’égard d’Israël au détriment des arabes. Ils ressentent donc avec inquiétude l’abondance de programmes télé et de films à ce sujet.
 Une majorité d’arabes ont été convaincus par les médias que l’Iran poursuit un programme nucléaire militaire secret. Cependant, comme ils sont une encore plus grande majorité à penser que Téhéran a le droit de se doter de la bombe et que cela rééquilibrerait le Proche-Orient, il est possible qu’ils expriment là un souhait plus qu’une conviction définitive.
 La France reste la super-puissance la plus appréciée des arabes.
 Les trois leaders politiques les plus populaires dans le monde arabe ne sont pas arabes, mais turc (Recep Erdogan), vénézuélien (Hugo Chavez) et iranien (Mahmoud Ahmadinejad).

Les trois leaders arabes vivants les plus populaires chez les arabes sont le Libanais Hassan Nasrallah, le Syrien Bashar el-Assad et l’Emirati Sheikh ben Rachid Al Maktoum.
Samedi 7 Août 2010

7 Août 2010

http://www.voltairenet.org

 

Préparatifs de la 3e guerre mondiale. Scénario. Dénoncer les mensonges

Introduction par Eva R-sistons

Je travaille par recoupements.

Je sais quelles sont les sources fiables. M. Chossudovsky est crédible.

La guerre se prépare effectivement, conséquence logique du capitalisme assassin.

Une partie de l'humanité doit être éliminée.

Les Musulmans sont d'abord visés, car ils refusent ce Nouvel Ordre Mondial militaro-financier mortifère préparé par les Occidentaux; Ils sont un obstacle à la domination complète du monde par les Anglo-Saxons et leurs alliés.

Et le sous-sol de leurs pays suscite la convoitise des adorateurs du Veau d'Or camouflés en bons démocrates défenseurs des droits de l'homme, et en ardents défenseurs de la paix (!)

Les Nations arabes et Israël vont se détruire mutuellement. C'est le projet des Maîtres du Monde qui détiennent les clefs du pouvoir en haut lieu. Ce sont des fous, des psychopathes ! 

"Dans le même temps,  les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu'à un état d'épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique." (Blog Conscience du peuple)

Il est temps d'informer, de réagir, de dénoncer tous ces mensonges, ces projets fous. Il y va de l'avenir même de l'humanité. Nous devons faire obstacle à ces plans monstrueux avant que l'irréparable ne soit accompli.

Eva R-sistons à l'intolérable

 

Ahmadinejad appelle Obama au dialogue

Ahmadinejad renouvele son offre de dialogue à son homologue américain, Obama.

C'est par ces phrases qu'il a manifesté, encore une fois, son souhait de se mettre autour d'une même table avec le chef de la Maison Blanche: "Nous sommes prêts à dialoguer au plus haut niveau." "J'ai cherché à reprendre langue avec Bush, dans le cadre d'un débat télévisé, et c'est lui qui l'a refusé". "

A la fin été, je me rendrais à NewYork; j'invite, dès maintenant et solennellement, M Omaba à un face à face ". "Obama y sera battu 6 à 0". "Les amis d'Obama nous envoient des messages comme quoi le président serait sous d'intenses pressions, eh bien, M Obama, si vous voulez réhabiliter l'image de l'Amérique et entrer, à jamais, dans l'histoire, dénoncez ces groupes de pressions sur les antennes des médias". "Les Iraniens sont prêts à échanger le combustible et un dialogue, à ce sujet, leur paraît, parfaitement, faisable, d'ici deux à trois semaines."

 05/08/2010

IRIB

http://french.irib.ir/index.php/info/politique/item/99577-ahmadinejad-appelle-obama-au-dialogue

http://www.lepoint.fr/monde/ahmadinejad-propose-un-debat-televise-a-obama-02-08-2010-1221244_24.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20100802

 

Des ex-CIA mettent en garde Obama: Israël pourrait bombarder l’Iran ce Mois -ci !(…)

 « Veteran Professionnals for Sanity », un groupe d’anciens officiers des services secrets et de l’armée, ont mis en garde le président Obama dans un mémo qu’ « Israël » prépare une attaque contre l’Iran ce mois ci, et qu’Obama doit dénoncer publiquement une telle attaque pour éviter une guerre plus étendue et la destruction éventuelle d’ « Israël ».
Le mémo des VIPS affirme que Netanyahou projette une attaque surprise contre l’Iran rendant intenable la position des Etats-Unis et les obligeant à fournir un soutien total à une campagne militaire. 
« Nous vous écrivons pour vous mettre en garde sur la probabilité qu’Israël attaque l’Iran dés ce mois ci. Cela conduira probablement à une guerre plus étendue » déclare le mémo des VIPS adressé au président.           
Les experts du renseignement explique que la tactique d’ « Israël » c’est de lancer une guerre par surprise et puis faire en sorte que cela soit politiquement intenable pour Obama afin qu’il offre le soutien total de l’armée US pour la campagne.        
Le mémo met l’accent sur l’attitude de Netanyahou persuadé que le  gouvernement US est à la disposition d’ « Israël » pour satisfaire ses demandes faisant référence à des commentaires qu’il avait fait il y a 9 ans à la télévision israélienne. 
« L’Amérique est quelque chose qui peut être facilement activé.

Activé dans la bonne direction…

Ils ne se mettront pas en travers de notre chemin… 80% des américains nous soutiennent. C’est absurde » a dit Netanyahou. 
« Nous espérons que vos conseillers vous ont dit que l’objectif premier  d’Israël c’est un changement de régime et non pas les armes nucléaires iraniennes, » selon ce que déclare le mémo ajoutant : « une déclaration  publique forte de votre part, mettant personnellement en garde Israël de ne pas attaquer l’Iran empêchera probablement une telle action d’Israël. » 
Les membres du VIPS ont donc lancé un appel à Obama disant que lui seul peut  actuellement empêcher une attaque contre l’Iran qui pourrait se produire dés ce mois-ci.
Ils font également remarquer que les dirigeants de l'entité israélienne, ont utilisé dans le passé l'argument selon lequel les Etats arabes menacent de déclencher une guerre contre l’entité sioniste, justifiant ainsi la guerre israélienne de 1967 et l'occupation des terres arabes. 
Ils confirment que d’après les calculs israéliens,  les chances d’une guerre sont de plus en plus réelles à cause d’une éventuelle reprise des pourparlers entre l'Iran et la communauté internationale le mois prochain sur un accord d'échange en uranium.
Dans leur mémo, ils précisent que dés  le début des négociations en Septembre, considérés par les dirigeants de l'entité israélienne comme une fausse-manœuvre, "Israël" estime avoir une opportunité pour lancer une attaque pour empêcher à un tel accord.  
Les membres des VIPs demandent à Obama de ne point faire confiance à Netanyahou  car il peut affecter les performances de l'administration américaine avec le soutien du Congrès. C’est pourquoi ils exigent d’Obama de clarifier aux  Israéliens que les Etats-Unis sont opposés à une attaque surprise contre l'Iran, soulignant qu’une telle position émanant du président américain pourrait dissuader l’entité sioniste d’attaquer l’Iran !  
Enfin le mémo conclu,   qu'il n'y a aucune garantie que la guerre aboutissent à de bons résultats, même avec l'intervention des États-Unis. Selon le texte «si les États-Unis ont de nombreuses victimes, les Américains se rendront compte que ces pertes sont dues à des allégations israéliennes exagérées concernant la menace nucléaire iranienne, et alors il n’est pas surprenant qu’Israël perd une grande partie de son statut aux États-Unis."
La lettre est signée par :
Phil Giraldi, ancien de la CIA (20 ans), Larry Johnson, ancien de la CIA;  (24 ans), W. Patrick Lang, Col., USA, Special Forces (ret.); Directeur of HUMINT Collection, Defense Intelligence Agency (30 ans),  Ray McGovern, US Army Intelligence Officer, CIA (30 ans), Coleen Rowley,  FBI (24 ans), et Ann Wright, Col., US Army Reserve (ret.), (29 ans); Foreign Service Officer, Department of State (16 ans).

06/08/2010       

http://alqods-palestine.blogspot.com:80/

 

Si Wall Street le dit…

De graves répercussions : Wall Street Journal a mis en garde, contre un troisième échec sécuritaire cette fois-ci contre l'Iran.

Citant les échecs sécuritaires de Washington, durant ces dernières décennies, dont notamment les deux guerres en Afghanistan et en Irak,  le quotidien américain Wall Street Journal a mis en garde, lundi, contre un troisième échec sécuritaire cette fois-ci contre l'Iran.

Le Wall Street Journal a rappelé, dans ce contexte, que les Etats-Unis ont subi deux échecs cuisants:

- Washington a déclenché une guerre contre l'Afghanistan suite aux attentats de septembre en 2001.

- Il a également envahi l'Irak après la publication d'informations sur la détention par l'Irak des armes de destruction massive.

"Raison pour laquelle, les institutions sécuritaires américaines doivent rester sur le qui-vive afin de ne pas enliser le pays dans un nouveau bourbier", conclut le quotidien, avant d'affirmer qu'un nouvel échec face à l'Iran sera beaucoup plus dur que les autres.

Al-Manar -

22 Juillet 2010

http://french.irib.ir/index.php/analyses/articles/item/98843-léchec-us-en-matière-de-sécurité-face-à-liran-aura-de-graves-répercussions

 

Cristóbal Alamo Pérez : Les États-Unis, toujours en crise, font retentir les trompètes de la guerre.

Les trompètes de la guerre se font entendre au Moyen-Orient  alors que la crise économique continue ses dégâts aux États-Unis, tel a été le thème de l´émission informative de la télévision Cubaine La table ronde de mardi dernier.

Le journaliste Oliver Zamora a souligné qu´après l´approbation des sanctions par le Conseil de Sécurité, les États-Unis et ses alliés européens ont ajouté de nouvelles mesures à la liste pour tenter d´asphyxier l´Iran ou pour le faire réagir à des provocations d´une manière qui puissent justifier une action militaire.

Zamora a expliqué qu´au Moyen-Orient, il y a cinq nations, dont Israël, qui possèdent des armes nucléaires, ce qui rend plus dangereux tout conflit. Il a également considéré que le véritable motif de la guerre en germes dans cette zone est, en réalité, la situation géographique du pays perse, car il est situé sur la route terrestre et maritime d´une grande partie du pétrole mondial et que, de plus, son territoire abritent de grandes richesses naturelles.

Le directeur du Centre d´Études Hémisphériques et des États-Unis a analysé qu´après les événements du 11 septembre 2001, et en raison de la proximité des élections législatives nord-américaines, l´Iran se trouve sous la menace d´un conflit armé.

Le groupe de ¨tanks pensants¨ des États-Unis considère cette action comme nécessaire pour améliorer les positions du gouvernement. Dans le cas de l´Afghanistan, on observe également une recrudescence des actions militaires, la négation de la déroute et l´affirmation de la possibilité d´atteindre les objectifs de l´invasion.

Olivier Zamora a expliqué que la réforme financière nord-américaine, en réalité, a pour objectif de mettre en norme le fonctionnement des institutions pour porter remède au niveau élevé de corruption, mais sans qu´il y ait une transformation des structures ou que soient instaurés de impôts nouveaux sur les banques qui sont les vrais responsables de la situation actuelle.

La crise, a-t-il expliqué, provoque la faillite de plusieurs états nord-américains, et il a donné l´exemple  de la Californie, l´État qui manie le budget le plus élevé de l´Union, qui a décidé de réduire drastiquement ses dépenses, et tout spécialement dans le domaine des dépenses sociales.

La relation existante entre guerre et économie, a-t-il expliqué, démontre que les situations de conflit armé sont considérées comme bénéfiques car elles permettent de réduire le chômage, sans que l´on se préoccupe des pertes humaines et des dommages causés au pays attaqué.

Aux États-Unis, le chômage persiste et influe négativement sur la récupération économique. Les experts opinent qu´il faudrait créer 300 000 nouveaux emplois dans les deux prochaines années pour revenir à la situation de 2008, a ajouté la journaliste Barbara Betancourt.

Cristóbal Alamo Pérez 

8 juillet  (AIN)  -

Agence Cubaine D´Information :

http://www.mondialisation.ca:80/index.php?context=va&aid=20066

 

Une Attaque US contre l'Iran est inévitable, selon l’ancien patron de la CIA.  

Une attaque militaire américaine contre l'Iran est "inévitable", c'est ce qu'a révélé, dimanche, l'ancien patron de la CIA Michael Hayden, lors d'une interview avec la chaine de télévision CNN . 
 Une hypothèse qui selon lui aurait fait son chemin dans la tête de l'état-major américain compte tenu des tensions irano-américaines et de la poursuite du programme nucléaire iranien 
 Michael Hayden, qui a indiqué que lorsqu'il était en poste sous la présidence de George W. Bush, l'hypothèse d'une attaque contre les installations nucléaires de Téhéran, était "en bas de la liste", s'est montré très pessimiste quant à l'évolution de la situation, estimant qu'une telle action "était (aujourd'hui) inévitable ". 
Selon l'ancien directeur de la CIA, les Etats-Unis attendent le moment où l'Iran sera "presque en mesure" de fabriquer la bombe pour passer à l'offensive.  Une méthode permettant de laisser la voie ouverte à la diplomatie le plus longtemps possible, mais qui exclut par principe la possibilité de voir Téhéran se doter de l'arme nucléaire. "Une attaque est probable", a-t-il poursuivi. 
Le gouvernement iranien assure que son programme nucléaire est uniquement conçu à des fins civiles, tout en critiquant le double langage des pays occidentaux, qui selon Téhéran, ne font rien à l'égard d'"Israël" qui détient au moins 200 têtes nucléaires.

26/07/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=147802&language=fr

http://www.partiantisioniste.com/


Les commentaires sont fermés.