Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/08/2010

n°494 - Journal d'Irak - 31-07 au 25-08-10 - : Fin :- : Irak: Mission accomplie ?


n°494  - Journal d'Irak -   31-07  au 25-08-10  - : Fin   :- : Irak: Mission accomplie ?


Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix. Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions des armées occupantes et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!



Journal d'Irak

 n°494                 du 31-07                   au 25-08-10

C.De Broeder & M.Lemaire



Le " Journal d’Irak  " est visible  ...

a) sur mes  blog :  http://www.dhblogs.be/categories/International.html

                           http://www.lalibreblogs.be/categories/International.html

b) sur le site http://turkmenfriendship.blogspot.com/2007/10/journal-dir...

c) sur le site de Eva Resis  :  no-war.over-blog.com

d) Et Sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire :

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1  Vidéo : Sans blessures apparentes.

5-2 Vidéos : Focus : Entretien avec Thierry Meyssan.

5-3 Nasrallah, Ahmadinjad, Chavez et Erdogan sont les favoris dans le monde arabe  

5-4 Eva r-sistons : La guerre est la pire des solutions

6 Les brèves

6-2 Nasrallah, Ahmadinjad, Chavez et Erdogan sont les favoris dans le monde arabe  

6-3 Tarek Aziz : Obama "laisse l'Irak aux loups" …

6-4 Les Etats-Unis, responsables de l'impasse politique en Irak.

6-5 Des dizaines de manifestants pour critiquer l'état des services publics et la pénurie d'électricité",

6-6 Report à octobre d'un appel d'offres pour trois champs gaziers.

6-7 Yildrim : le PKK est manipulé par le Gladio.

6-8 Les Irakiens portent plainte contre les crimes commis à Abou Ghraïb.

 



5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information

5-1  Vidéo : Sans blessures apparentes.

Qu’en est-il des troubles post-traumatiques de guerre ?

Voici des paroles d’adultes bouleversantes.

Les enfants-soldats ? S’ils ne sont pas évoqués ici, et d’après ces témoignages, on peut concevoir le terrible traumatisme qui les habitera toute leur vie.

Voici le film "Sans blessures apparentes", documentaire de 63 minutes, tiré du livre du grand reporter Jean-Paul Mari qui fut dépêché à Bagdad en avril 2003.

Ce film a été diffusé sur Fr2 dans l’émission "Infrarouge". Il a reçu le Grand Prix FIGRA et le Prix du Public 2010.

Attention, cette vidéo est déconseillée aux personnes sensibles.

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xdte3u_sans-blessures-apparentes-1_webcam?start=60#from=embed

 

5-2 Vidéos : Focus : Entretien avec Thierry Meyssan.

Partie 1 : Le mossad et le 11 septembre, la politique russe et l’affrontement Medvedev/Poutine, l’Iran, la situation libanaise, l’évolution du Moyen-Orient.

VIDEO1http://www.dailymotion.com/video/xefog5_entretien-avec-thierry-meyssan-part_news?start=3#from=embed

 

Partie 2 : La France et le Moyen-Orient, le patriotisme, la théorie du pétrole abiotique et le cas BP aux USA, la campagne d’E&R « Pour un Chavez français ! », Chavez et le pétrole fournit aux USA, les élections présidentielles françaises de 2012.

VIDEO 2

http://www.dailymotion.com/video/xeg6vu_entretien-avec-thierry-meyssan-part_news?start=2#from=embed

 

Partie 3 : Les armes climatiques et sismiques, Israël et le projet de reconstruire le temple de Salomon à la place de la Mosquée Al-Aqsa, l’Afrique du Sud, Medvedev contre Poutine.

 VIDEO 3

http://www.dailymotion.com/video/xeg7v4_entretien-avec-thierry-meyssan-part_news?start=12#from=embed

Thierry Meyssan, journaliste français, à Beyrouth le 27 juillet 2010.


5-3 Nasrallah, Ahmadinjad, Chavez et Erdogan sont les favoris dans le monde arabe  

Selon un sondage, intitulé "Vu du Moyen-Orient : enquête sur l'opinion publique en 2010", la popularité du secrétaire général du Hezbolah sayyed Hassan Nasrallah, du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, du président Hugo Chavez , du président iranien Mahmoud  Ahmadinejad est en hausse dans le monde arabe, alors que celle du président américain Barack Obama est en baisse !  
En effet, le sondage observe un changement significatif de l'image du président américain dans le monde arabe, avec un taux de désapprobation passant de 23% l'année dernière à 62% cette année.
Par contre, les hommes politiques les plus appréciés dans le monde arabe sont : en première place  le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan , en deuxième place  par le président vénézuélien Hugo Chavez , en troisième place  le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, puis en quatrième place  le secrétaire général du Hezbollah sayyed Hassan Nasrallah et en cinquième place le président syrien Bachar al-Assad ! .
Par ailleurs, l'Afghanistan reste un problème important, mais l'enquête internationale menée par l'Université de Maryland-Zogby montre que la déception sur le conflit israélo-palestinien est la cause la plus profonde qui a influencé l'évaluation du monde arabe sur M. Obama.  
"Il n'y a pas de doute dans ma pensée que le changement d'attitude à l'égard de l'administration Obama dans le monde arabe (...) est dû à la déception sur cette question centrale", a affirmé Shibley Telhami, chercheur associé à l'Institution Brookings et ancien conseiller de la mission américaine à l'ONU.
  Le sondage a été réalisé auprès d'environ 4.000 personnes en Egypte, en Arabie saoudite, au Maroc, en Jordanie, au Liban et aux Emirats arabes unis, entre le 29 juin et le 20 juillet derniers.
61% des personnes interrogées ont cité le conflit israélo-palestinien comme une déception importante et 27% ont cité l'Irak.  
L'année dernière, plus de la moitié des personnes interrogées se déclaraient confiantes dans la politique américaine au Moyen-Orient. Cette année, le taux a baissé à 15%, et 63% des personnes interrogées se sont déclarées déçues par les politiques américaines.  
L'Irak est la seconde cause de frustration des Arabes vis-à-vis de M. Obama. Si les Arabes étaient en faveur du président américain qui avait promis de retirer les troupes américaines du pays, les Arabes sont déçus cette année par les élections en Irak, ce qui a causé la chute de la popularité du président américain.
Le gouvernement américain est critiqué pour l'absence d'un gouvernement en Irak et la frustration de la population quand on voit le fait que les candidats ayant gagné la majorité des sièges au Parlement n'ont pas été capables de s'unir pour établir un gouvernement en Irak, a expliqué Telhami, principal enquêteur dans le sondage.

06/08/2010

 http://www.almanar.com.lb


5-4 Eva r-sistons : La guerre est la pire des solutions

La guerre est la pire des solutions, elle aggrave les problèmes au lieu de les résoudre.

Elle sème partout ruines, désolation, morts, handicaps, blessures intérieures, stress, douleurs...

Et avec les moyens actuels, elle est redoutablement dangereuse. Désormais, on parle d'ailleurs ouvertement d'utiliser les armes nucléaires - banalisées !

Nous sommes prévenus: L'OTAN, que j'appelle l'Organisation Terroriste (terrorisme d'Etat) Anti-Nations (portant atteinte aux souverainetés) appelle à la guerre préventive, permanente, totale, nucléaire. Elle a enrôlé sous sa bannière les Etats européens, acceptant servilement que leur but originel, une Union au service de la paix, devienne désormais une fédération au service des guerres de l'Empire usraélien (Pays anglo-saxons et Israël), au service, donc, de ses ambitions hégémoniques: Dominer la planète, prendre le contrôle de ses ressources - des ressources arrachées aux peuples pour engraisser les Grandes Banques et les Multinationales. C'est un scandale intolérable !

Ces Etats prédateurs, sans foi ni lois, véritablement hors-la-loi et terroristes, ont des porte-paroles zélés: Les Médias. Jour après jour, ils manipulent les consciences pour faire accepter ce dont les peuples ne veulent pas: Les guerres impérialistes, le choc de civilisations (qui a pris le relais de la guerre froide, l'antagonisme USA-URSS étant remplacé par le choc de civilisations, judéo-chrétiens contre Musulmans qui, pour leur malheur, ont souvent un sous-sol fort riche aiguisant les appétits), ou encore le choc Empire-Etats non alignés comme l'Iran, la Russie, la Chine, le Vénézuela.... Ainsi, Marie Drucker ou Benoît Duquesne font-ils, en France, l'éloge des guerres, ils appellent ouvertement à "mourir pour la patrie" - en réalité, pour les multinationales apatrides. 

Les Médias, outrepassant honteusement leur rôle d'information, désignent quotidiennement les adversaires: L'Iran, la Chine, la Russie, le Vénézuela, Cuba, etc.

La désinformation et la propagande sont la règle. Le Nouvel ordre Mondial en gestation, basé sur l'exploitation, l'appauvrissement, destine les humains à deux rôles principaux: L'asservissement ou la guerre. Citoyens, servez vos nouveaux maîtres en tant que chair à canons ou comme esclaves, pour des salaires dérisoires (si vous avez la chance d'avoir encore un emploi), soyez flexibles, pressurables et délocalisables à volonté. Et lorsqu'épuisés vous arriverez, de plus en plus tard, à la Retraite, celle-ci sera remplacée par l'euthanasie - déjà annoncée par Jacques Attali, le plus célèbre apôtre du Nouvel Ordre Mondial (nom donné au Totalitarisme orchestré, en coulisses, par la Haute Finance).

Orwell avait vu juste, et le film Soleil Vert est d'actualité.  

Il faut rappeler que les Médias, en France, sont principalement la propriété des Industriels de l'Armement, cas unique et intolérable.

Dans son document intitulé "Etes-vous prêts à mourir pour la Patrie ?", Marie Drucker, autre scandale, fait la promotion des guerres en les présentant comme un instrument de libération des femmes: Accomplissant les travaux des hommes enrôlés, il leur est possible, ensuite, de demander une plus grande égalité de droits. Elle oublie simplement de dire que les femmes travaillent à leur malheur, en remplaçant leur mari, fils, frères, cousins, amis... appelés à mourir "pour la patrie".

Elle ajoute, cyniquement:

"Si les femmes arrêtaient de travailler pendant au moins vingt mn à la place des hommes sur le champ de bataille, les guerres s'arrêteraient", en encourageant celles-ci à accomplir leur devoir, à l'arrière.  

Je retourne cette phrase en incitant les femmes mes soeurs à cesser de remplacer les hommes, à cesser de travailler à leur place. Alors, les guerres s'arrêteraient, et avec elles, les pires souffrances de l'humanité.  

Notre société est mortifère; Les valeurs sont inversées. Ainsi, la mort devient l'idéal suprême, comme la soumission. C'est intolérable.   

Courageusement, la tête haute et en ayant le sentiment du devoir accompli, en défiant les Assassins des peuples - Grands de l'Industrie ou de la Finance, Anglo-Saxons souvent chrétiens 

néo-conservateurs, ou Israéliens néo-sionistes -, je plaide dans ce blog pour la Vie, la Paix, la communion des civilisations, la Justice, la Fraternité universelle. Ces valeurs devraient être celles de tous, mais des cerveaux névrotiques, psychotiques, d'une avidité maladive, sans scrupules, d'une cupidité effrayante, changent les règles de l'humanité à leur profit.

Tous unis, nous devons dire non à cette société folle, mortifère, destructrice de vies et de valeurs, nous devons nous opposer aux guerres et cela passe par l'information de nos concitoyens.

C'est ce que je tente de faire dans ce blog dédié à la Vie, à l'humanité, à la paix.  

Pour les questions pratiques en cas de guerre, je vous renvoie à mon blog sos-crise, pour la désinformation à mon blog la dénonçant, et d'une façon générale, vous pouvez lire avec profit mon principal blog, le plus connu, r-sistons à l'intolérable.
Eva r-sistons aux guerres et aux médias qui en font l'apologie ou qui désinforment. 

 

Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tous temps accepté les versions de l'armée US et ferment les oreilles aux autres sources

Eva r-sistons



6 Les brèves

Ndlr : la publication de l’article ne signifie nullement que la rédaction partage l’analyses ou le point de vue de l’auteur, mais doit être vu comme information.

6-1 Obama n’a pas changé la politique US au Proche-Orient.

Comme chaque année, l’institut de sondage Zogby a réalisé une étude sur la perception de la politique des Etats-Unis dans le monde arabe (voir document joint au bas de cette page).
Les résultats 2010 font notamment apparaître que :
 Les arabes, qui avaient été séduits par Barack Obama et son discours du Caire, sont aujourd’hui désabusés. Ils considèrent que si la nouvelle administration états-unienne est moins islamophobe, elle n’a pas vraiment changé sa politique régionale. Washington continue à soutenir aveuglément Israël et à occuper l’Irak.
 Les arabes considèrent que
la Shoah est instrumentée pour créer une sympathie à l’égard d’Israël au détriment des arabes. Ils ressentent donc avec inquiétude l’abondance de programmes télé et de films à ce sujet.
 Une majorité d’arabes ont été convaincus par les médias que l’Iran poursuit un programme nucléaire militaire secret. Cependant, comme ils sont une encore plus grande majorité à penser que Téhéran a le droit de se doter de la bombe et que cela rééquilibrerait le Proche-Orient, il est possible qu’ils expriment là un souhait plus qu’une conviction définitive.
 
La France reste la super-puissance la plus appréciée des arabes.
 Les trois leaders politiques les plus populaires dans le monde arabe ne sont pas arabes, mais turc (Recep Erdogan), vénézuélien (Hugo Chavez) et iranien (Mahmoud Ahmadinejad). Les trois leaders arabes vivants les plus populaires chez les arabes sont le Libanais Hassan Nasrallah, le Syrien Bashar el-Assad et l’Emirati Sheikh ben Rachid Al Maktoum.

http://www.voltairenet.org


6-2 Nasrallah, Ahmadinjad, Chavez et Erdogan sont les favoris dans le monde arabe  

Selon un sondage, intitulé "Vu du Moyen-Orient : enquête sur l'opinion publique en 2010", la popularité du secrétaire général du Hezbolah sayyed Hassan Nasrallah, du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, du président Hugo Chavez , du président iranien Mahmoud  Ahmadinejad est en hausse dans le monde arabe, alors que celle du président américain Barack Obama est en baisse !  
En effet, le sondage observe un changement significatif de l'image du président américain dans le monde arabe, avec un taux de désapprobation passant de 23% l'année dernière à 62% cette année.
Par contre, les hommes politiques les plus appréciés dans le monde arabe sont : en première place  le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan , en deuxième place  par le président vénézuélien Hugo Chavez , en troisième place  le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, puis en quatrième place  le secrétaire général du Hezbollah sayyed Hassan Nasrallah et en cinquième place le président syrien Bachar al-Assad ! .
Par ailleurs, l'Afghanistan reste un problème important, mais l'enquête internationale menée par l'Université de Maryland-Zogby montre que la déception sur le conflit israélo-palestinien est la cause la plus profonde qui a influencé l'évaluation du monde arabe sur M. Obama.  
"Il n'y a pas de doute dans ma pensée que le changement d'attitude à l'égard de l'administration Obama dans le monde arabe (...) est dû à la déception sur cette question centrale", a affirmé Shibley Telhami, chercheur associé à l'Institution Brookings et ancien conseiller de la mission américaine à l'ONU.
  Le sondage a été réalisé auprès d'environ 4.000 personnes en Egypte, en Arabie saoudite, au Maroc, en Jordanie, au Liban et aux Emirats arabes unis, entre le 29 juin et le 20 juillet derniers.
61% des personnes interrogées ont cité le conflit israélo-palestinien comme une déception importante et 27% ont cité l'Irak.  
L'année dernière, plus de la moitié des personnes interrogées se déclaraient confiantes dans la politique américaine au Moyen-Orient. Cette année, le taux a baissé à 15%, et 63% des personnes interrogées se sont déclarées déçues par les politiques américaines.  
L'Irak est la seconde cause de frustration des Arabes vis-à-vis de M. Obama. Si les Arabes étaient en faveur du président américain qui avait promis de retirer les troupes américaines du pays, les Arabes sont déçus cette année par les élections en Irak, ce qui a causé la chute de la popularité du président américain.
Le gouvernement américain est critiqué pour l'absence d'un gouvernement en Irak et la frustration de la population quand on voit le fait que les candidats ayant gagné la majorité des sièges au Parlement n'ont pas été capables de s'unir pour établir un gouvernement en Irak, a expliqué Telhami, principal enquêteur dans le sondage.

06/08/2010

 http://www.almanar.com.lb


6-3 Tarek Aziz : Obama "laisse l'Irak aux loups" …

L'ancien chef de la diplomatie de Saddam Hussein, Tarek Aziz, a appelé les Etats-Unis à prolonger (…) leur présence en Irak, affirmant dans un entretien publié vendredi par le journal britannique "The Guardian" que Barack Obama laissait le pays "aux loups"."

Je pensais qu'il allait corriger certaines des erreurs de Bush", a souligné Tarek Aziz, interrogé depuis sa cellule dans un prison irakienne. "Mais Obama est hypocrite. Il ne peut pas nous laisser comme ça. Il laisse l'Irak aux loups."

Dans l'entretien, Tarek Aziz critique le retrait prévu des forces américaines du pays, affirmant que les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont ruiné le pays et qu'ils ont le devoir de s'assurer que l'Irak soit de nouveau sur pied avant de partir.

Tarek Aziz, 74 ans, a été condamné à 15 ans de prison pour crimes contre l'humanité. (...)

Vendredi 6 août

http://fr.news.yahoo.com/3/20100806/twl-gb-irak-usa-aziz-1def439_4.html

 


6-4 Les Etats-Unis, responsables de l'impasse politique en Irak.

L'un des dirigeants de l'Alliance nationale irakienne (ANI) a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine de l'impasse politique dans laquelle se trouve l'Irak.
Item fulltext
 "Les pressions américaines dans le sens de la formation d'une coalition entre la liste de Nouri Al Maliki et celle d'Iyad Alaoui ont conduit le pays dans l'impasse et bloqué de facto toute sortie de la crise, a affirmé Hadi Al Amari, en allusion à la visite de Jeffrey Feltman en Irak.

Au cours de ces discussions, Feltman a demandé à ses interlocuteurs de favoriser la formation d'une liste unique composé d'Etat de droit de Maliki, d'Al Irakiya d'Alaoui et des Kurdes.

17/08/2010

IRIB-

http://french.irib.ir/index.php/info/moyen-orient/item/100183-les-etats-unis-responsables-de-limpasse-politique-en-irak


6-5 Des dizaines de manifestants pour critiquer l'état des services publics et la pénurie d'électricité",

22-08

Dix policiers et six manifestants ont été blessés hier soir lors d'un violent rassemblement à Nassiriya, dans le sud de l'Irak, contre l'inaction des autorités face à la pénurie d'électricité, a-t-on appris de source policière et hospitalière.
"Vers 21h30, des dizaines de manifestants s'étaient rassemblés dans le centre-ville pour critiquer l'état des services publics et la pénurie d'électricité", a déclaré le lieutenant-colonel de la police de cette agglomération. "Les manifestants armés de bâtons ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre qui ont répliqué avec des canons à eau. Dix policiers ont été blessés", a-t-il ajouté,.

Il y a un manque de 61% dans la fourniture d'électricité par rapport à la demande, selon un rapport de l'ONU. Résultat, il n'y a en moyenne en été que deux heures d'électricité par jour. Depuis 2006, 22,7 milliards de dollars ont été attribués au ministère de l'Electricité, dont 42% pour les frais de fonctionnement, notamment pour les salaires. En outre, 5,3 milliards de dollars ont été donnés par le gouvernement américain depuis 2003 pour 550 projets électriques.

AFP


6-6 Report à octobre d'un appel d'offres pour trois champs gaziers.

L'Irak a décidé de repousser d'un mois l'appel d'offres prévu le 1er septembre pour l'attribution de trois champs gaziers d'une capacité d'environ 11.000 milliards de pieds cubes (317 milliards de m3), a indiqué lundi à l'AFP le porte-parole du ministère irakien du Pétrole.

"Une présentation des champs gaziers à lieu dimanche et lundi à Istanbul pour répondre aux questions des compagnies en lice et l'appel d'offres devrait avoir lieu en octobre", a indiqué Assem Jihad, sans pouvoir préciser la date.

"Il s'agit de donner plus de temps à ces compagnies pour étudier le dossier", a-t-il ajouté.

Le 6 mai, le ministre irakien du Pétrole Hussein Chahristani avait annoncé cet appel d'offres en précisant que les 45 compagnies internationales qui avaient participé aux deux premières enchères sur les champs pétroliers pourront de nouveau concourir et il s'agira comme pour le pétrole de contrats de services.

La production actuelle de gaz n'est que de 150.000 m3.

L'Irak avait décidé de lancer cet appel d'offres "pour pouvoir alimenter ses stations électriques et pour valoriser cette énergie afin de l'exporter par des gazoducs vers l'Union européenne et les pays voisins", avait annoncé le ministre.

Le pays manque cruellement d'électricité sept ans après l'invasion conduite par les Etats-Unis. Ce rationnement de deux à quatre heures par jour a conduit à des émeutes cet été dans plusieurs villes d'Irak en raison de la chaleur qui règne dans le pays.

L'Irak s'est lancé dans un vaste programme de construction de centrales électriques fonctionnant avec des turbines au gaz, afin de faire passer la consommation électrique par personne de 1.100 kilowatts/heure actuellement à 3.700 KW/h en 2014, selon le ministère du Plan. Le gouvernement a signé des contrats d'un montant de 5 milliards de dollars avec General Electric et Siemens.

Le champ d'Akkaz, découvert en 1992 dans la province occidentale d'Al-Anbar, s'étend sur 50 km de long et 18 km de large. Sa capacité estimée est de 5.600 milliards de pieds cubes (158 milliards de m3) et six puits ont déjà été forés.

Le champ de Mansouriya, dans la province de Diyala, se trouve à 100 km au nord-est de Bagdad. Découvert en 1979, il compte quatre puits et sa capacité est de 4.500 milliards de pieds cubes (127,4 milliards de m3).

Le troisième est celui de Siba, dans la province de Bassora, près de la frontière avec l'Iran et le Koweït. Ce champ de 25 km sur 6 km a été decouvert en 1968 et n'a jamais été développé. Sa capacité est de 1.100 milliards de pieds cubes (31,1 milliards de m3).

Akkaz et Mansouriya avaient déjà été soumis à un appel d'offres dans le cadre d'une mise aux enchères de champs pétroliers, mais les concessions n'avaient pas été accordées.

L'Irak a signé l'année dernière des accords avec des majors pour développer dix champs pétroliers et porter sa capacité de production à 12 millions de barils par jour (mb/j) en 2017 contre 2,5 mb/j actuellement.

AFP

 02 août 2010

http://www.romandie.com/ats/news/100802073909.bpow3v2m.asp


6-7 Yildrim : le PKK est manipulé par le Gladio.

Hüseyin Yildirim, son numéro 2 du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), était connu pour ses liens étroits avec l’Union soviétique. Il est intervenu dans les médias pour déplorer la position du Parti de la paix et de la démocratie (BDP), principale formation politique kurde légale, de ne participer au référendum du 12 septembre. A ses yeux, la réforme constitutionnelle proposée par le gouvernement Erdogan, bien qu’insuffisante, est positive. Elle permet d’en finir avec une constitution rédigée lors du coup d’Etat militaire de 1980.

Pour Hüseyin Yildirim, l’erreur du BDP s’explique par l’influence du PKK, qui ne serait plus le défenseur du peuple kurde, mais un instrument manipulé par les militaires turcs et l’OTAN.

Dans un entretien, le 28 juillet 2010, il a affirmé que le PKK est contrôlé par son chef historique Abdullah Öcalan depuis sa prison, et qu’Öcalan est contrôlé par l’Etat profond, le Gladio.

Selon Yildirim, Öcalan aurait conclu un accord avec les services secrets de l’OTAN après son enlèvement à Nairobi en 1999. Les combattants du PKK auraient été transférés dans la zone de non-survol irakienne contrôlée par les Etats-Unis et le Royaume-Uni et 500 hommes seulement seraient restés en Turquie. Ils seraient depuis lors utilisés pour alimenter la stratégie de la tension et justifier des pouvoirs exorbitants de l’armée.
Toujours selon Yildirim, Semdin Sakik et Selim Çürükkaya, actuels dirigeants officiels du PKK, seraient des agents du Gladio.

Abdullah Öcalan est le seul prisonnier détenu sur l’île d’Imrali, sur une base militaire avec un millier d’hommes pour le garder. Il a été condamné à mort et sa peine a été commuée en prison à vie. Selon les sources, il est soumis à un régime sévère, ou au contraire il dispose de facilités pour continuer à diriger son organisation.

http://www.voltairenet.org:80/article166532.html


6-8 Les Irakiens portent plainte contre les crimes commis à Abou Ghraïb.

Soixante douze citoyens irakiens détenus dans la prison d'Abou Ghraïb, à l'époque de la guerre  américaine contre l'Irak, vont porter plainte contre "L-3 Communications", une entreprise américaine spécialisée dans le domaine militaire, a rapporté Farsnews.

Un tribunal fédéral américain a décidé que la plainte de ces citoyens irakiens contre cette entreprise, pour crimes et autres actes illégaux, en violation avec les lois de la guerre, était recevable.

 31/07/2010

IRIB.

http://french.irib.ir/index.php/info/moyen-orient/item/99341-les-irakiens-portent-plainte-contre-les-crimes-commis-a-abou-ghraib



Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières,les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

" Déclaration Universelle des Droits de l'Homme  - Article 19


Les commentaires sont fermés.