Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/11/2010

n°10 - Journal du Yémen - 19-09 au 03-11-2010 – Début - : Yémen : ce n'est pas Al-Qaeda que les USA combattent mais la démocratie.

n°10 - Journal du Yémen - 19-09 au 03-11-2010 – Début  - : Yémen : ce n'est pas Al-Qaeda que les USA combattent mais la démocratie.


Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Sa diffusion est un acte de résistance.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre

Les médias occidentaux dans leurs larges majorités ont de tout temps accepté les versions de l'armée US et ferment les oreilles aux autres sources.



    Journal du Yémen

                    n°10                                            de 19-09 au 03-11-2010

C.De broeder & M.Lemaire



Vous retrouverez ce journal 

a) sur mes blog : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

b) sur le site de Robert Bibeau :  : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

c) sur le site de Eva Resis      :  no-war.over-blog.com

 http://no-war.over-blog.com/  

d) sur le site : www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire de la lutte pour la libération du territoire.

Tiré à part :

Le Yémen source "de dangers"

Paroles & action du président Obama

Fausses Alertes Terroristes.

1 Lutte pour la libération du territoire

2 Politique

a) Yémen du Nord

b) Yémen du Sud

c Usa

3 Politique internationale

a) Pays Arabes & voisins

Fin

4 Brèves

4-1 Colis piégés- Le Yémen sous pression pour lutter contre Al-Qaeda.

5 Dossier

5-1 Les Etats-Unis ont-ils utilisé des sous-munitions au Yémen. ? oui.

5-2 Christian Merville : Le nouvel Afghanistan.

6 Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage

6-1 Al Qaïda Magreb : La ménace pour qui ?

7 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

7-1 Grégoire Lalieu, Michel Collon -Yémen : ce n’est pas Al-Quaïda que les USA combattent mais la démocratie.

 



Tiré à part :

Le Yémen source "de dangers"

nb : Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.

Le Yémen serait source "de très grands dangers" pour la sécurité du monde si l'Etat s'effondre dans ce pays, a déclaré un ministre britannique après une réunion de donateurs à New York. "La raison profonde" pour laquelle le Yémen doit être aidé "est la protection de la stabilité de l'Etat", a affirmé Alan Duncan, le ministre du développement international.
"Il y aura de très grands dangers pour le pays, pour la région et pour le monde si jamais l'Etat s'effondre", a-t-il ajouté, évoquant "un pays qui n'a plus de pétrole, plus d'eau et plus de temps".

Le forum des "Amis du Yémen", qui se tient en marge des travaux de l'assemblée générale de l'ONU, a fait le point sur les actions des donateurs en faveur du Yémen et du soutien à apporter au programme de réformes politiques, économiques et sécuritaires dans ce pays.

24-09

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/24/97001-20100924FILWWW00549-le-yemen-source-de-dangers-gb.php



Paroles & action du président Obama

Fausses Alertes Terroristes.

L’Etat De Terreur Permanent Mis en Scène Par Obama  - Ses Larbins Européens  - Leurs Medias - Objectif : « Drôner » le Yémen

Obama et ses vassaux européens reprennent à leur compte l’état de terreur permanent instauré par G.W. Bush après le 11 Septembre avec toujours les mêmes mises en scène éculées cette fois de « colis piégés » leurs effets d’annonces médiatiques instantanées passées en boucle avec les mêmes objectifs à l’intérieur de gains politiques opportunistes et à l’extérieur d’intensification guerrière cette fois contre le Yémen avec toujours en vue une attaque contre l’Iran. 

Parce qu’ils ne peuvent pas au nom de la « démocratie » - qu’ils piétinent à longueur d’années - imposer leur dictature mondiale en décrétant l’état d’urgence comme le font certaines dictatures locales, ils instaurent un état de terreur permanent afin de museler et asservir les peuples .
L’affaire des colis piégés trouvés dans des avions à destination des US tombent à pic à la veille des élections de mi mandat alors qu’Obama dans sa « guerre contre le terrorisme » rebaptisée « guerre sans fin « projette d’intensifier les interventions des forces armées US au Yémen.
Ces derniers 48h la presse hystérique a bâti ses Unes sur de soit disant colis contenant des explosifs transportés par deux avions ayant atterri à l’aéroport international de Philadelphie USA et un avion ayant atterri à l’aéroport international Newark Liberty dans le New Jersey. Mais comme plus tôt en Grande Bretagne ou un incident similaire s’est produit, toutes ces alertes se sont révélées être fausses aucune bombe n’a été trouvée contrairement aux élucubrations fantaisistes des médias américains et européens sous emprise américaine. Aucun explosif n’a été trouvé dans aucun de ces avions. Pourtant responsables politiques, Obama en tête, et leurs médias se sont précipités pour inventer un « complot au colis piégés » contre les US en provenance du Yémen qui - pure coïncidence - est la nouvelle cible du complexe militaro industriel US et de son nègre de service à
la Maison Blanche.
Hamed Farg, le chef de l’autorité civile de l’aviation yéménite a dit au Yémen Post qu’aucun avion cargo US que ce soit d’UPS, de Fed Ex, DHL ou toute autre Cie américaine n’avait décollé à destination des US ces dernières 48 heures.
Mohammed al-Shaibah, directeur du fret aérien de Yemenia Airways a lui aussi affirmé au Yémen Post qu‘aucun avion de fret d’UPS n’avait quitté le territoire yéménite ces dernières 48 heures. « Ces accusations sont fausses et sans fondement » a-t-il dit ajoutant « qu’aucun envoi de colis d’UPS ou de DHL du Yémen à destination de Chicago n’avait eu lieu ces dernières 48 heures. » « Tous les colis sont vérifiés avec soin au Yémen, et il n’y a aucune preuve montrant que le colis provenait du Yémen ».
De même, l’autorité de l’aviation civile des EAU a rejeté les affirmations qu’un vol des EAU décollant de Dubaï à destination des US contenait des « colis » suspects en provenance du Yémen.
Des avions de combat ont été dépêchés vendredi pour accompagner un avion des EAU jusqu’à l’aéroport international JFK à New York suite à une alerte de sécurité. Les autorités des EAU ont rejeté le fait que le vol 201 représentait une menace sécuritaire. Elles ont affirmé que ce vol ne transportait aucun fret «suspect» en provenance du Yémen comme l’avait affirmé l’agence NORAD de sécurité conjointe US-Canada.
« L’avion des EAU qui est arrivé aujourd’hui aux US en provenance de Dubaï ne contenait aucun colis venant du Yémen » a affirmé l’agence officielle d’information des Emirats WAM.
C’est
la NORAD qui a déclenché toute cette hystérie médiatique de fausses alertes aux colis piégés après que la Maison Blanche ait été prévenue par les services de renseignements saoudiens que ces deux avions transportaient des « colis en provenance du Yémen avec des explosifs ».
Après qu’ Obama ait donné son feu vert à des ventes d’armement pour un montant de 60 milliards de $ - un chiffre record dans l’histoire des ventes d’armes US - l’Arabie Saoudite semble donc avoir voulu renvoyer l’ascenseur pour le sauver, lui et son parti Démocrate, d’une déroute électorale à la mi mandat.
Comment un tel complot au « colis piégés » peut faire courir des risques aux US alors qu’aucun explosif n’a été détecté ? Que répondent à cela les politiciens et médias manipulateurs d’opinion ?
Obama et ses complices européens, ont adopté la même tactique politicienne que G.W Bush comme l’a d’ailleurs admis l’ancien chef de la sécurité intérieure US, Tom Ridge. Ce dernier a avoué que sous l’administration Bush des fausses alertes terroristes étaient lancées pour obtenir des avancées politiques. Obama fait donc sienne la politique des néo cons quelques jours avant les élections de mi mandat où sont parti Démocrate risque de perdre plusieurs sièges au profit des nouveaux venus extrémistes américains du Tea Party parti qui surfe sur la vague de mécontentement populaire provoquée par la récession économique aux US et son cortège de faillites destruction d’emplois et appauvrissement de la classe moyenne hyper endettée.
L’ancien conseiller de Bill Clinton, Robert Shapiro, avait déjà prévenu en Juillet qu’Obama s’appuierait sur une « surprise d’Octobre » sous forme de menace terroriste pour sauver sa présidence.
« Malheureusement les Américains ne croient pas dans les capacités de dirigeant du président Obama. Il doit trouver quelque chose avant Novembre pour prouver qu’il est un dirigeant qui peut inspirer la confiance et, mis à part un évènement type 11 Septembre ou un attentat type Oklahoma City, je ne vois pas comment il pourrait y parvenir ».
Objectif : « Drôner » le Yémen
La presse américaine dont le NYT qui titre le 29/10/2010 « Yémen Emerges as Base for Qaeda Attacks on US « ( le Yémen surgit comme base d’attaques d’ al Qaeda contre les US) s’est de suite emparée de l’affaire des fausses alertes pour accuser le Yémen d’être un nid de terroristes d’où sont programmées des attaques contre les US.
On avait déjà entendu cela de la part de ces médias propagandistes belliqueux pour l’Afghanistan et pour l’Irak, mensonge répété également par la suite pour le Yémen.
Ainsi l’année dernière en fin d’année le 25 Décembre plus précisément un Nigérien soit disant entraîné au Yémen avait essayé de faire exploser une bombe dans un vol commercial à destination de Détroit, USA. Cette histoire vite reléguée dans les oubliettes des effets d’annonce médiatique, est ressortie dans ces médias propagandistes américains suite à ces fausses alertes.
Ainsi Le NYT fait état d’inquiétudes de
la CIA concernant le Yémen malgré une coopération en matière de «contre terrorisme » entre les US et le gouvernement yéménite. Le NYT accuse même des citoyens américains d’origine yéménite et retournés dans leur pays d’origine d’être les instigateurs d’une soit disant vague de recrutement pour Al Qaeda Yémen.
Pourtant certains responsables des renseignements US et des analystes américains affirment eux que la branche d’al Qaeda au Yémen - qui s’appelle elle-même Al Qaeda dans
la Péninsule Arabique - ne considère pas les US comme une cible principale mais vise plutôt l’Arabie Saoudite et prétend vouloir renverser les gouvernements saoudien et yéménite. Ce qui offre un nouvel éclairage sur la «coopération» saoudienne dans la propagation de fausses alertes aux « colis piégés » en provenance du Yémen.
L’Arabie Saoudite est intervenue il y a quelques mois contre des rebelles yéménites du Nord Ouest mais après avoir essuyé de lourdes pertes à cesser depuis ces interventions militaires sur le territoire yéménite.
L’administration Obama qui cherche à intensifier ses opérations militaires cette fois directement sur le territoire du Yémen est intervenue pour faire pression sur le dictateur et président à vie du Yémen, Ali Abdullah Saleh, lui montrant des rapports des services secrets US « prouvant » que lui et sa famille - dont de nombreux membres occupent des postes gouvernementaux clé - étaient visés par Al Qaeda. Ils ont exigé de Saleh qu’il redouble d’effort pour combattre Al Qaeda mais aussi lui ont demandé que les US soient autorisés à lancer des attaques aériennes directement du territoire yéménite. Pour le convaincre, les US ont accru leur aide militaire et économique au Yémen.
Ce pays de 23 millions d’habitants est en proie à un grave problème de pénurie d’eau qui vient s’ajouter à l’extrême pauvreté dans laquelle vit une majorité de sa population. Ses quelques réserves de pétrole sont entrain de s’épuiser le gouvernement de Saleh ne contrôle en fait que quelques grandes villes dont la capitale Sanaa et des rebellions secouent sporadiquement le Nord Ouest et le Sud du pays.
Un rapide coup d’œil sur la carte du Yémen montre ses positions stratégiques dans le «Grand Moyen Orient » redessiné par les USA surtout celles liées à la route d’acheminement du pétrole des pays du Golfe via
la Mer D’Arabie le Golfe D’Aden vers l’Europe et sa proximité de l’Iran que les US continuent de vouloir militairement encercler en prévision d’une attaque. Pour se faire une ou plusieurs bases militaires au Yémen seraient les bienvenues car pas question d’attaquer l’Iran du Qatar ou l’armée US possède son centre de commandement le Qatar venant de réaffirmer son opposition ni non plus de l’Arabie Saoudite la coopération saoudienne ayant elle aussi ses limites.
PS : Les "colis piégés" étaient selon Obama destinés à des synagogues de Chicago le fief d'Obama - où il doit passer la nuit de samedi à dimanche - qui compte sur l'électorat juif américain pour voter Démocrate.
Obama a sauvé des synagogues alors cela mérite bien quelques dizaines de milliers de votes juifs non !
Encore une mise en scène américano sioniste grotesque!

http://www.planetenonviolence.org/Fausses-Alertes-Terroristes-L-Etat-De-Terreur-Permanent-Mis-en-Scene-Par-Obama-Ses-Larbins-Europeens-Leurs-Medias_a2305.html



Résistance

Lutte pour la libération du territoire

Qassem al-Rimi, annonce la création d'une armée.

Le chef militaire de la branche yéménite Qassem al-Rimi, a annoncé la mise en place d'une armée, baptisée  "Armée Aden-Abyane", pour libérer le Yémen "des croisés et de leurs agents apostats", dans un enregistrement sonore mis en ligne lundi.
"Nous nous apprêtons à mettre en place les premiers jalons de l'Armée Aden-Abyane pour défendre la nation et sa religion et libérer ses terres des croisés et de leurs agents apostats", affirme le chef militaire d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa). 
"Cette armée est dans ses premières étapes", a-t-il ajouté, appelant à "l'aide" les jihadistes au Yémen, un pays à structure tribale où la population est fortement armée. 
Son message a été mis en ligne sur le site Al-Malaham, lié à l'Aqpa. Son authenticité n'a pu être établie dans l'immédiat. 
L'Armée Aden-Abyane, du nom de deux provinces du sud du Yémen où l'Aqpa est de plus en plus active, semble s'inspirer de l'éphémère mouvement "Armée islamique d'Aden-Abyane", qui s'est éteint après l'exécution de son chef, Abou al-Hassan al-Mihdar, à la suite d'une prise d'otages d'occidentaux en 1998.  
Qassem al-Rimi, a indiqué que son groupe avait, ces derniers mois, pris pour cible les forces de sécurité et les services de la police dans le sud et l'est du Yémen, en ayant notamment recours à des "francs-tireurs et des explosifs". 
Cette tactique "a réussi, ce qui nous encourage à l'adopter prochainement" dans les opérations de l'Aqpa, a ajouté Rimi, avant d'avertir: "Nous avons jusqu'à présent gardé en main les principaux atouts du groupe, que nous serions amenés à utiliser selon l'évolution de la situation".
Pour le moment, "nous évitons la confrontation directe" avec l'armée du président Ali Abdallah Saleh dans les villes, "mais nous avons une présence dans plusieurs zones montagneuses, désertiques et côtières", avec l'intention de mener "une guerre d'usure pour élargir le front avec l'ennemi dans le but de l'affaiblir". 
"Nous avons un organigramme où ne sont admis que les élites, qui seront à l'avant-garde du projet de califat" islamique, a-t-il indiqué.

12/10/2010

http://www.almanar.com.lb


1 Au jour le jour

Exode de milliers de civils
20/09

Plusieurs milliers d'habitants de Houta, dans la province de Chabwa dans le sud-est du Yémen, ont fui la ville en raison de violents combats opposant l'armée à des militants présumés d'Al-Qaïda, a indiqué ce matin un responsable gouvernemental.
"Selon nos estimations, plus de huit mille personnes ont quitté la ville", a indiqué ce responsable s'exprimant sous le couvert de l'anonymat alors que des habitants qui ont fui la cité ont fait état de la poursuite des combats qui ont éclaté à la fin de la semaine dernière.
Des sources locales ont indiqué qu'il y avait eu 24 morts ou blessés, dont trois tués dans les rangs des hommes armés, et un au sein de de l'armée.

http://www.lefigaro.fr/f

 

Al Qaïda hors de Hawta ?

Un dirigeant affirme que l'armée a réussi à déloger des combattants de Hawta dans la province de Chabwa (sud-est), après cinq jours de combats.
Les soldats — appuyés par des chars et de l'artillerie lourde — assiégeaient depuis lundi la ville de Hawta.

Entre 80 à 100 combattants présumés d'al-Qaida s'étaient retranchés à Houta et dans les zones montagneuses qui la surplombent, avait indiqué un responsable local.
Le général Ahmed al-Maqdashi, qui est responsable de la sécurité dans ce secteur, affirme que les militants se sont enfuis dans les montagnes vendredi. L'armée se serait lancée à leur poursuite.
Des leaders tribaux affirment plutôt avoir négocié la fin du siège et convaincu les combattants de quitter pacifiquement. Ils disent que l'armée a pu reprendre la ville sans violence.

24 septembre  

http://www.journalmetro.com/monde/article/644442--le-yement-dit-avoir-expulse-al-qaida

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/25/97001-20100925FILWWW00330-yemen-une-ville-reprise-a-al-qaida.php

 

Un Suédois enlevé dans le sud

29/10

Un Suédois travaillant dans une cimenterie dans la province instable d'Abyane, dans le sud du Yémen, a été enlevé dans la nuit par des éléments tribaux.
Selon ce responsable qui a requis l'anonymat, quatre hommes armés ont enlevé le Suédois, directeur technique d'une cimenterie à Zinjibar (chef-lieu de la province d'Abyane), après qu'il eut quitté son lieu de travail et qu'il se rendait à Aden, principale ville du sud du Yémen.
Selon lui, les ravisseurs font partie de la tribu des Maraqicha qui entend ainsi faire pression sur le gouvernement pour obtenir la libération d'un membre de la tribu, emprisonné à Sanaa et condamné à mort.

AFP

 

06-10

Un membre du personnel de l'ambassade britannique a été blessé après d’une attaque à la roquette.

Selon la police, un tir de roquette a visé la voiture blindée Toyota 4x4 de l'ambassade qui transportait cinq membres du personnel de la chancellerie et qui se rendait à l'ambassade par la rue Khawlane.
Le numéro deux de l'ambassade, la diplomate Fiona Gibb, était à bord, mais n'a pas été blessé, ont indiqué des sources diplomatiques à Londres.

Un membre de l'ambassade a été légèrement blessé, a annoncé le Foreign Office.

Deux passants, une femme et un enfant, ont également été blessés, alors que la voiture a été endommagée et que ses vitres ont été brisées, selon la police.
Dans le même temps, un Français travaillant pour le groupe énergétique autrichien OMV a été tué et un employé britannique gravement blessé par un garde de sécurité qui a tiré sur eux dans l'enceinte du siège de la compagnie à Haddah, près de Sanaa, selon un communiqué du groupe. D'après le ministère de l'Intérieur, l'agresseur, Hicham Mohammed Ahmed Assem, a été arrêté. "Le garde a ouvert le feu sur le directeur, selon une source de sécurité.

http://www.lepoint.fr



2  Politique

a) Yemen

Ali Abdallah Saleh

11-02

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a annoncé  le cessez-le-feu et le chef de la résistance Abdel Malek al-Houthi a ordonné à ses hommes de le respecter.

http://www.romandie.com/ats/news/100212124130.s8m770bk.asp


2a-1 Sur le terrain

Interdiction de vols de l'Allemagne: "punition collective", selon Sanaa

Le Yémen a regretté mardi la décision de l'Allemagne d'interdire tous les vols en provenance du Yémen, vols de passagers ou de fret, y voyant une "punition collective", c’est ce qu’a déclaré un porte-parole officiel à Sanaa.
"Le Yémen exprime ses regrets et son étonnement de la décision de l'Allemagne, avec laquelle il entretient de bonnes relations d'amitié et de coopération, d'interdire tous les vols" depuis les aéroports yéménites, a indiqué le porte-parole.    
"Les partenaires du Yémen auraient pu se tenir à ses côtes pour renforcer ses efforts pour vaincre le terrorisme au lieu de recourir à des décisions qui ne peuvent être assimilées qu'à des punitions collectives", a déploré le porte-parole, cité par l'agence officielle Saba.   
"Ce genre de décision précipitée et exagérée ne peut que nuire aux efforts du Yémen dans sa lutte contre le terrorisme et ne peut que servir les intérêts des terroristes qui cherchent à nuire au Yémen et à ses relations avec ses amis et ses partenaires régionaux et internationaux", a ajouté le porte-parole yéménite.
Le gouvernement allemand a décidé lundi d'étendre aux vols passagers l'interdiction des vols de fret en provenance du Yémen, après la découverte de colis piégés venant de ce pays et destinés aux Etats-Unis.

02/11/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=160635&language=fr

 

Le Yémen sous surveillance.

nb : Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.

Le Yemen sous surveillance, explications de Dominique Thomas, spécialiste des mouvements islamistes à l’école des hautes études en sciences social avec Grégory Philipps 

Après la découverte vendredi de colis piégés à destination des Etats-Unis et en provenance du Yemen, la recherche des suspects se poursuit dans ce pays.

Une femme a été arrêtée.

Les transporteurs américains UPS et FedEx ont mis fin vendredi soir à leurs services à partir du Yémen. La France et l’Allemagne ont suspendu le transport de fret aérien en provenance du Yémen.

Les forces de sécurité ont établi hier soir des barrages de contrôle dans la plupart des quartiers de Sanaa, vérifiant l’identité des passagers des voitures.

La fouille des passagers et de leurs bagages personnels a été renforcée à l’aéroport international de Sanaa.

La jeune femme interpelée est “suspectée d’avoir envoyé des bombes dans des colis”, son numéro de téléphone portable figurait sur les bordereaux des paquets.

Des centaines d’étudiants yéménites ont manifesté ce dimanche à Sanaa pour réclamer la libération de cette personne qui serait une étudiante en cinquième année d’ingénierie, selon l’organisation yéménite de défense des droits de l’Homme Hood. "Où est la justice, où est la sécurité ? Libérez Hanane", scandaient les étudiants, dont des jeunes filles entièrement voilées.

31-10

http://www.france-info.com/monde-afrique-2010-10-31-

 

Colis piégés : Une Yéménite libérée, un Saoudien soupçonné…

nb - Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.

Les autorités yéménites ont libéré dimanche soir une femme de 22 ans qui avait été arrêtée avec sa mère et soupçonnée d'avoir envoyé les colis piégés retrouvés vendredi dans des avions au Royaume-Uni et à Dubaï.

L'étudiante aurait toutefois l'obligation de se rapporter aux autorités si celles-ci le demandent.

Hanan al-Samawi, qui étudiait en ingénierie informatique à l'Université de Sanaa, avait été interpellée samedi, de même que sa mère. Les enquêteurs affirmaient avoir remonté la piste de la jeune femme grâce au numéro de téléphone qu'elle aurait communiqué à une société de transports.

Cette arrestation a provoqué des manifestations étudiantes à Sanaa. L'association étudiante de l'université, qui demandait sa libération, affirmait qu'elle n'était pas connue pour avoir des activités militantes politiques ou religieuses.

Abdel-Rahman Barman, avocat de l'organisation nationale yéménite pour la défense des droits et de la liberté, croit qu'un malfaiteur aurait en fait usurpé son identité. « J'ai peur que cette fille soit une victime parce qu'il est insensé de penser qu'un individu s'apprêtant à commettre ce genre d'opération laisse une photo de sa carte d'identité ainsi que son numéro de téléphone », a-t-il dit.

Nouveau suspect

Les services de renseignement américains ont identifié un autre suspect dans cette affaire de colis piégés. L'artificier qui les a conçus serait le même que celui qui a fabriqué l'engin explosif de l'attentat raté de Noël dernier contre un avion de Northwest Airlines à destination des États-Unis.

Ibrahim Hassim al-Asiri, 28 ans, est considéré comme un proche d'Aqpa, la branche yéménite d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique. Selon le Washington Post, les autorités américaines le soupçonnent d'être l'auteur de la bombe à la penthrite placée sur Farouk Abdulmutallab, le jeune Nigérian qui avait échoué à faire sauter un avion faisant la liaison Amsterdam-Détroit en décembre 2009.

Installé au Yémen, le Saoudien figure sur la liste des hommes les plus recherchés par son pays d'origine.

Les deux colis piégés saisis au Royaume-Uni et à Dubaï et à destination des États-Unis contenaient suffisamment de penthrite pour faire s'écraser un avion.

Les engins explosifs, destinés à des synagogues de la région de Chicago, ont été retrouvés dans deux avions.

Qatar Airways a annoncé que la bombe découverte à Dubaï avait transité par deux vols passagers différents : un vol Sanaa-Doha, capitale du Qatar et plaque tournante de la compagnie, puis un vol Doha-Dubaï.

Les États-Unis ne croient pas que d'autres colis piégés soient en circulation.

Radio-Canada.ca avecAgence France Presse, Associated Press et Reuters

1 novembre 2010 à 10 h 20

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/10/31/005-colis-pieges-suspect.shtml


2a-3 Les grandes manœuvres 

Signature d'un accord bilatéral entre le Yémen et le Japon sur l'adhésion du Yémen à l'OMC.

 Le Yémen et le Japon ont signé, hier vendredi à Genève, un accord bilatéral sur l'adhésion du Yémen à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
L'accord a été signé par les représentants permanents des deux pays à l'Organisation des Nations Unies à Genève.
Le représentant japonais, Shinichi Kitajima a réitéré le soutien de son pays au Yémen en vue de répondre à toutes les exigences dans tous les domaines de l'adhésion.
L'accord a été signé, en marge de la 8ème réunion du groupe de travail sur l'entrée du Yémen à l'OMC, après une série de pourparlers entre les deux pays.
Cet accord est considéré comme le 6e accord dans le cadre des efforts du Yémen pour l'adhésion à l'OMC, après la signature d'accords similaires avec l'UE,
la Chine, le Canada, l'Australie et la Corée du Sud, en plus de l'initialisation de l'autre accord avec les Etats-Unis.
A noter que le Yémen cherche à achever les étapes restantes des exigences de l'adhésion du Yémen à l'OMC, en particulier en ce qui concerne l'achèvement des négociations bilatérales relatives à l'adhésion avec les autres pays membres.
AS-MS SABA

30-10

http://www.sabanews.net/fr/news227619.htm



2) Usa  (le parrain)

Obama

Colis suspects: Obama déterminé à «détruire» Al-Qaïda …

nb - Ndlr : La publication de l'article  ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l'auteur mais doit être vu comme information.

Le président américain, Barack Obama, s’est dit déterminé à «détruire» Al-Qaïda au Yémen après la découverte vendredi au Royaume-Uni et à Dubaï de colis en provenance du Yémen, contenant «apparemment» des explosifs et adressés à des lieux de culte juifs de Chicago.

La ministre britannique de l’intérieur, Theresa May, a confirmé que le paquet intercepté à l’aéroport d’East Midlands, au centre de l’Angleterre, «contenait effectivement du matériel explosif» en ajoutant qu’une enquête était en cours pour savoir s’il s’agissait d’un engin explosif susceptible de fonctionner.

M. Obama a pris la parole à Washington après l’alerte mondiale déclenchée par la découverte de ces colis dans des avions cargo et les craintes d’attentats aux Etats-Unis.

«Je veux tenir les Américains au courant d’une menace terroriste crédible sur notre pays», a-t-il déclaré. «Un examen minutieux de ces paquets montre qu’ils contiennent apparemment des explosifs».

Il a précisé que les colis étaient adressés «à des lieux de culte juifs, à Chicago», son fief électoral, où il est censé passer la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre d’une ultime tournée avant les législatives de mardi.

L’enquête est en cours, mais le fait que les paquets aient été expédiés du Yémen orientent les soupçons vers la branche d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique, qui a déjà tenté de s’en prendre aux Etats-Unis, en particulier lors d’un attentat raté à l’explosif contre un avion de ligne le jour de Noël 2009, mené par un jeune Nigérian.

«Nous continuons à renforcer notre coopération avec le gouvernement yéménite afin de déjouer de nouveaux attentats et de détruire la branche d’Al-Qaïda», dans la péninsule arabique, a affirmé M. Obama, en précisant que son conseiller pour l’anti-terrorisme, John Brennan, avait parlé au président du Yémen, Ali Abdallah Saleh.

Selon la Maison Blanche, M. Obama avait été tenu au courant jeudi soir d’une «éventuelle menace terroriste» visant les Etats-Unis. Cette dernière a pris une dimension mondiale vendredi avec des alertes lancées à Dubaï, en Europe et aux Etats-Unis.

Les colis suspects semblent contenir de la penthrite, un explosif très puissant, utilisé lors de l’attentat raté de Noël, rapportaient les médias américains.

Le paquet intercepté en Grande-Bretagne comprenait une imprimante dont la cartouche semble avoir été modifiée pour dissimuler l’explosif, selon la chaîne ABC qui cite des responsables américains. Le colis de Dubaï contenait des téléphones portables et des composants s’apparentant à «des détonateurs et une minuterie», selon la même source.

Sanaa s’est dit «prêt à enquêter sur les colis suspects qui proviendraient» du Yémen, a indiqué à l’AFP, sous couvert d’anonymat, un responsable yéménite.

Al-Qaïda au Yémen est devenue une cible privilégiée des Etats-Unis depuis l’attentat raté de Noël dernier. Lundi, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Abou Bakr al-Kourbi, avait assuré que le réseau disposait de «centaines» de combattants au Yémen.

La Maison Blanche a remercié vendredi l’Arabie Saoudite qui a permis «d’obtenir des renseignements relatifs à l’imminence d’une menace émanant du Yémen».

Plusieurs quotidiens londoniens affirmaient samedi que les Etats-Unis avaient été alertés par le service de renseignements britannique MI6. Le Daily Telegraph a indiqué que le MI6 a découvert l’existence des colis grâce à une information donnée par un de ses agents responsable pour le Yemen et le Guardian précise que le M16 a immédiatement averti Washington, à 02H28 GMT vendredi.

Dans le cadre de procédures de sécurité renforcées, deux avions se trouvant aux aéroports de Philadelphie et de Newark (desservant New York), ont été passés au crible vendredi matin.

Quelques heures plus tard, un avion de ligne de la compagnie Emirates en provenance de Dubaï et à destination de New York a été escorté, «par mesure de précaution», par des chasseurs canadiens puis par des F-15 américains.

Les sociétés américaines de livraison UPS et Fedex ont annoncé qu’elles mettaient fin à leurs services à partir du Yémen.

La ministre britannique de l’Intérieur a annoncé que les autorités britanniques «étudiaient d’urgence de nouvelles mesures de sécurité» pour les avions cargo venant du Yemen, alors que le Royaume Uni a déjà suspendu les vols directs en provenance de ce pays en janvier dernier.

(Source AFP)

30-10

http://www.liberation.fr/monde/01012299479-colis-suspects-obama-determine-a-detruire-al-qaida-au-yemen?xtor=EPR-450206


Les grandes manœuvres

06-10

Visite à Sanaa du directeur politique du département d'État américain William Burns qui a assuré au président Ali Abdallah Saleh que son pays était engagé à "aider le Yémen à affronter les défis de sécurité posés par Al-Qaeda".

http://www.lepoint.fr

12-10

Lundi, l'ambassadeur américain à Sanaa, Gerald Feierstein, a déclaré à la presse que "les Etats-Unis travaillent avec le gouvernement et le peuple du Yémen à vaincre l'Aqpa et à sécuriser les frontières" du pays. "Nous continuerons à entraîner et équiper les forces du contre-terrorisme"(…) , a-t-il ajouté.
Réunis fin septembre à New York, les pays donateurs au Yémen avaient prévenu que ce pays poserait un "très grand danger" si le monde n'empêchait pas son effondrement, et s'étaient à nouveau engagés en faveur du pays, via un plan pour la croissance économique et la réduction de la pauvreté.

http://www.almanar.com.lb/



 3 Politique internationale

 Europe

1 Allemagne

01-11

Le gouvernement allemand a décidé lundi d'étendre aux vols passagers l'interdiction des vols de fret en provenance du Yémen, après la découverte de colis piégés venant de ce pays et destinés aux Etats-Unis.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=160635&language=fr


Les commentaires sont fermés.