Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2010

n°560 -Journal de Palestine - 09-10 au 30-11 : -Suite - : Dahlan présente un nouveau plan pour attaquer la bande de Gaza.


n°560 -Journal de Palestine - 09-10  au  30-11 : -Suite  - : Dahlan présente un nouveau plan pour attaquer la bande de Gaza.



          Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

     Sa diffusion est un acte de résistance.

                 Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et ferment les oreilles aux autres sources.



Journal de Palestine 

n°560                    09-10  au  30-11

C.De Broeder      &  M.Lemaire



Vous retrouverez ce journal 

a) sur mes blog : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site de Eva Resis      :  no-war.over-blog.com

 

c) Et sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

 

d) sur le site : www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

 

NB : Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be


Sommaire

Tiré à part

Dahlan présente un nouveau plan pour attaquer la bande de Gaza.

Avi Issacharoff : Netanyahu fomente la révolution en Cisjordanie.

Où va la résistance palestinienne ?

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines

3 Politique

Politique Palestinienne

Politique Israélienne 

 



1 La lutte pour la libération dans les  territoires occupés

Résistance

20-11

Les Brigades al-Nasser, a revendiqué dans trois communiqués distincts le tir de dix obus de mortier sur Israël, trois vers Nahal Oz, à l'est de la ville de Gaza, trois à partir de la région de Khan Younès, et quatre vers le kibboutz israélien de Zikim, au nord du territoire. Il a affirmé agir en « représailles à l'assassinat israélien », apparemment en référence à la liquidation mercredi dernier d'Islam Yassine, un responsable du groupe salafiste l'Armée de l'islam, tué avec son frère par un raid israélien dans la ville de Gaza.

http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/679043/Israel_repond_a_des_tirs_de_Gaza_par__des_raids_contre_plusieurs_maisons.html


Pertes des Résistants       

Bande de Gaza - Au jour le jour

07/11

L'aviation israélienne a mené samedi soir deux raids dans le sud de la bande de Gaza au cours desquels un Palestinien a été blessé, ont indiqué des responsables des services de sécurité du mouvement Hamas et des témoins.
Le premier raid s'est produit près de Khan Younés et le deuxième a visé des tunnels de contrebande à Rafah près de la frontière égyptienne, ont précisé les sources palestiniennes.
Le matin, des combattants palestiniens ont tiré une roquette sur le sud de la Palestine occupée depuis la bande de Gaza.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=161279&language=fr

15-11

Des sources de sécurité palestiniennes ont signalé que les forces de l’occupation israéliennes qui se concentrent sur  la frontière avec la bande de Gaza et à la mer, ont lancé des tirs intensifs, en crainte des opérations de la résistance nationales, sous les circonstances actuelles brumes dans la bande de Gaza.

« Les forces occupantes israéliennes ont procédé à ces tires, car elles ont peur d’exécution des opérations militaires de la résistance, surtout que les atmosphères étaient toutes brumes et flou », ont affirmé les sources aujourd’hui à l'aube, lundi 15/11.

Pour sa part, Adham Abou Salmia, le Coordonnateur des médias pour les services médicaux, a confirmé que les tirs des chars militaires sionistes ont été lancés à cause de leur frayeur de l’exécution d’une opération anti-ennemi de la part de la résistance nationale, notamment sous le brouillard qui régnait sur la bande de Gaza

 http://www.palestine-info.cc/fr/

 

20-11

Six Palestiniens - dont deux femmes et un enfant - ont été blessés hier par des raids aériens israéliens dans la bande de Gaza. L'aviation israélienne a pris pour cible plusieurs maisons - dont certaines inhabitées - à l'est de Deir al-Balah (centre) et à Khan Younès (Sud).
L'armée israélienne a précisé que le raid sur Deir al-Balah visait des tunnels creusés en direction de la frontière israélienne. Ces raids ont été lancés « en réponse aux tirs sur le sud d'Israël ces deux derniers jours : dix obus de mortier sont tombés dans des zones désertes et une roquette Grad a été tirée tôt ce matin, provoquant des dégâts », a indiqué dans un communiqué l'armée. La roquette de type Grad, d'une portée d'environ 30 à
40 kilomètres, soit le double des roquettes Qassam utilisées habituellement par les activistes palestiniens, est la première de cette catégorie depuis des mois à être tirée de la bande de Gaza, selon l'armée israélienne. La roquette a endommagé un camion-citerne et touché du bétail, a précisé un porte-parole militaire israélien. Selon la radio publique, l'engin a explosé près de la ville d'Ofakim située à une trentaine de kilomètres de la bande de Gaza.
Des médias israéliens ont, par ailleurs, rapporté que l'un des obus( ???)  tirés contenait du phosphore blanc. Le ministre israélien des Affaires étrangères Avidgor Lieberman a ordonné à l'ambassadeur d'Israël à l'ONU de porter plainte pour usage de phosphore contre des civils, selon des médias.

http://www.lorientlejour.com/

20-11

Jeudi, deux obus de mortier se sont également abattus dans le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.
En outre, un Palestinien de 22 ans a été blessé par un tir israélien près de la frontière, dans le nord de la bande de Gaza, alors qu'il récupérait du gravier, a indiqué à l'AFP le porte-parole des services de santé dans la bande de Gaza, Adham Abou Selmiya. L'armée israélienne a confirmé avoir tiré sur cet homme après des coups de semonce pour l'obliger à s'éloigner de la frontière, où Israël a décrété une « zone tampon » interdite d'accès.

http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/679043/Israel_repond_a_des_tirs_de_Gaza_par__des_raids_contre_plusieurs_maisons.html


Cisjordanie occupée par Israël depuis 1967 :  Au jour le jour 

11/11/

 Des heurts ont opposé jeudi la police de l’occupation israélienne à des manifestants palestiniens dans le quartier d'Issawiya à l’Est de Jérusalem Al Qods occupée, ont indiqué la police et un correspondant de l'AFP.
 Les heurts ont commencé il y a deux jours à la suite de la décision des autorités occupantes de bloquer les accès du quartier, où elles ont installé un panneau "sans issue", après qu'un groupe d'étudiants israéliens égaré dans le quartier eut été attaqué à coups de pierres vendredi.  
Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes et tenté de bloquer les accès du quartier où vivent 13.000 Palestiniens et qui se trouve sur le versant oriental du Mont Scopus. 
"La nuit passée, nous avons arrêté sept personnes impliquées dans les troubles de l'ordre ces deux derniers jours", a prétendu à l'AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=161886&language=fr



2 La Palestine en chiffre (Depuis le début de l'Intifada le 25

septembre 2000)


Civils & résistants tués                                                                            :  7.092

Palestiniens blessés                                                                               :  54.842Internationaux blessés                                                                             : 192 (chiffre tout a fait minimal)

(balles réelles ou caoutchoutées, gaz lacrymogène, autres moyens)

Arrêtés     :                                                                                            :  47.733

En prison :                                                                                             : 11.800

Pacifistes en prison ou arrêtés                                                                  : 108

Autres actes           

Journalistes tués                                                                                      : 9

Journalistes blessés                                                                                :  ? + 38

Nombre de maisons palestiniennes détruites ou partiellement démolies       :  66.275

 

2-2 Occupants:

Israéliens  tués                                                                                        : 1.210

                                                                                                                ( 359 militaires/policiers)

Israéliens blessés                                                                                     : 6630


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & XINHUANET (Chine)  



3 Politique

a) Politique Palestinienne

MM Abbas & Haniyeh.

20-11

Le président Abbas a affirmé, hier, que l'offre d'aide américaine à Israël contre un nouveau gel de la colonisation dans les territoires palestiniens n'était qu'un « prétexte pour donner plus d'armes à Israël ». « Nous refusons que l'offre des avions soit liée d'une quelconque manière au gel de la colonisation. Nous n'avons rien à voir avec cela. C'est notre position et elle ne changera pas », a déclaré M. Abbas au quotidien arabe Asharq al-Awsat.

20 novembre 2010
http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/679043/Israel_repond_a_des_tirs_de_Gaza_par__des_raids_contre_plusieurs_maisons.html



b) Politique Israélienne

Netanyahu & Lieberman

Netanyahu

20-11

Lors d'un entretien le 11 novembre avec la secrétaire d'État Hillary Clinton, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait accepté d'envisager un nouveau moratoire de 90 jours sur les constructions dans les colonies juives de Cisjordanie contre une généreuse enveloppe de mesures de soutien sécuritaires et diplomatiques. Ces mesures prévoient notamment la livraison par Washington de 20 avions de combat supplémentaires à Israël. Hier, le département d'État a évoqué sa disposition à donner des garanties écrites à Israël dans le cadre de son plan pour la relance des négociations de paix directes israélo-palestiniennes relancées début septembre mais interrompues trois semaines plus tard à l'expiration d'un moratoire de dix mois sur la colonisation juive en Cisjordanie.
Dimanche, M. Abbas est attendu au Caire où il discutera de ce sujet avec le chef de l'État égyptien Hosni Moubarak

20 novembre 2010
http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/679043/Israel_repond_a_des_tirs_de_Gaza_par__des_raids_contre_plusieurs_maisons.html


2-2 Des Canons ... pas du beurre.

Ashkenazi évacuera la population dans la prochaine guerre.  

“Israël sera contraint d’évacuer la population lors d’un prochain conflit avec le Hezbollah au Liban, ou avec le Hamas dans la bande de Gaza », a déclaré le chef d’état-major israélien Gabi Ashkenazi.  
« Nous n’allons pas confronter l’ennemi dans l’avenir dans un champ de bataille classique.

Le Hamas choisit de combattre dans des zones résidentielles au lieu des zones ouvertes. Nous allons alors recourir aux forces terrestres et aux bombardements permanents », a-t-il révélé devant « le congrès international sur les combats communs dans les zones construites », tout en reconnaissant l’incapacité de l’arme aérienne de trancher la guerre.  
Il a par ailleurs souligné que l’armée de l’occupation « établit actuellement une banque de données sur les cibles du Hezbollah et du Hamas qu’il faut attaquer, pour qu’elle n’aille pas à la recherche d’un ennemi caché parmi les civils. Nous devons transformer notre ennemi d’un ennemi invisible à un ennemi visible ».
Le responsable militaire sioniste a insisté sur l’importance de procéder à des frappes préventives contre l’ennemi, à la base de renseignements bien définis au début des combats, reconnaissant le besoin de s’approvisionner en armes capables d’atteindre des cibles avec une haute précision. 
 De son côté, le coordinateur des affaires du gouvernement israélien dans les territoires palestiniens occupés le lieutenant Itan Dangot a estimé que le Hezbollah possédait « près de 40.000 roquettes, dont des roquettes de longue portée qui peuvent atteindre toute l’étendue d’Israël ».
Il a accusé l’Iran d’armer les organisations « terroristes », d’acheminer les armes via le Yémen, le Soudan, la Syrie et l’Egypte, et a appelé la communauté internationale à cesser le flux de l’argent iranien à la Syrie, au Liban et à la bande de Gaza.
Le ministre israélien pour les affaires stratégiques Moshé Yaalon a, lui, mis en garde contre la tentative syrienne d’acquérir des armes qui brisent l’équilibre de la terreur dans la région. Et de l’accuser d’acheter des armes de l’Iran et de la Russie. Lors de la commémoration de la 20ème année du lancement des relations entre « Israël » et l’union soviétique à Tel Aviv, Yaalon a remercié la Russie pour son annulation de la vente de missiles à l’Iran, tout en qualifiant cette mesure d’ « insuffisante ».

11/11/2010

http://www.almanar.com.lb

 

Missy Ryan : Israël négocie l'achat de 20 chasseurs F-35 supplémentaires.

Israël est en discussions avec les Etats-Unis pour acquérir vingt avions de chasse Lockheed Martin Corp F-35 supplémentaires, a déclaré mercredi le chef d'état-major des forces israéliennes de défense, le général Gabi Ashkenazi.

Cette flotte viendrait s'ajouter à la vingtaine de chasseurs dont la vente a été conclue le mois dernier et qui seront livrés entre 2015 et 2017.

"De ce que je sais, et il s'agit là des toutes dernières informations dont je dispose sur le sujet, c'est toujours en négociations entre le gouvernement israélien et l'administration", a dit le général Ashkenazi, qui quittera ses fonctions au début de l'année prochaine.

"J'ignore quelle sera la décision définitive", a poursuivi l'officier israélien, qui s'exprimait à Washington lors d'une conférence de presse commune avec son homologue américain, l'amiral Mike Mullen.

Certains médias ont lié ce nouveau contrat d'équipement militaire à la proposition de l'administration Obama qui demande aux autorités israéliennes d'accepter un nouveau moratoire de trois mois sur les constructions dans les implantations juives de Cisjordanie en échange de garanties sur la sécurité.

Le gouvernement israélien a reporté son vote sur cette proposition, demandant des garanties écrites.

Missy Ryan; Henri-Pierre André pour le service français

Publié le jeudi 18 novembre 2010 à 08H05

http://www.laprovence.com/article/monde/israel-negocie-lachat-de-20-chasseurs-f-35-supplementaires


2-4 Les grandes manœuvres

18/11/2010

Le journal hébreu Haaretz a révélé un projet de démolition de centaines de maisons palestiniennes dans la ville d’al-Qods occupée, dans le cadre des efforts de l’occupation de faire déplacer les citoyens palestiniens de la ville sainte et de fermer une partie de l’avant-poste colonial « Beit Yonatan », dans le quartier Batn al-Hawa dans la ville de Selwan au sud de la mosquée al-Aqsa. La fermeture sera brève, comme une sorte d’illusion qu’il existe une prétendue « réciprocité ». 

Des sources locales ont affirmé que la lettre du procureur général comprenait une fermeture partielle et temporaire de l’avant-poste colonial afin d’éviter les réactions internationales, et faire croire que ce n’est qu’une question juridique, sans importance du lieu

 http://www.palestine-info.cc/fr/


2-10 Politique colonialiste israélienne. (Colonisation & colonies)

Les colons effectuent des visites provocatrices dans les montagnes de Cisjordanie.

Des agriculteurs palestiniens de différentes parties de la Cisjordanie occupée ont affirmé que des groupes de colons effectuent des visites de provocation dans les montagnes et les collines de la Cisjordanie.

Des témoins ont rapporté que les colons ce déplacent en toute liberté dans les régions susmentionnées "régions C", sous le contrôle de l’autorité palestinienne selon l’accord d'Oslo.

Des témoins ont déclaré que ces colons se promènent en groupes et en plusieurs dizaines dans les « régions C », où ils font des rites talmudique, en faisant valoir qu’elles sont à leur propriété, et que des colonies y seront construites bientôt.

Des sources locales ont déclaré que les milices d'Abbas ne peut pas intervenir dans les activités des colons, ni de les remettre à la l’occupation, car réellement la zone "C" n’est pas soumis à l'autorité, mais sous domination sioniste

 18/11/2010

http://www.palestine-info.cc/fr/

 


2-14 Prisons & tortures : Déclaration 

Les forces d’occupation ont arrêté 100 enfants palestiniens le mois dernier.

« Plus de 100 enfants palestiniens dans le village de Selwan ont été arrêtés par les forces d’occupation le mois dernier", selon un rapport publié par le journal américain "Christian Science Monitor ".
Le porte-parole de la police de l'occupation dans la ville sainte a reconnu que "la police a arrêté plus de 40 enfants âgés de moins de 13 ans, sous prétexte de pratiquer la violence en allant ou en revenant de l’école ".
Il a justifié leur détention "par les plaintes des colons sionistes qui ont qualifié de mortels les jets de pierres lancés par les enfants palestiniens ".

02/11/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=160629&language=fr



3 Politique Internationale des territoires occupés

a) Pays Arabes & voisins

Egypte

L'Egypte poursuit la construction du mur d'acier…
Une énorme grue égyptienne poursuit d’implanter des plaques géantes d'acier dans le sol, près de la porte de Salaheddin, sur la frontière entre la Bande de Gaza et l'Égypte, bien que les Palestiniens ont réussi à percer ces panneaux qui visent à fermer les tunnels souterrains.
La construction du mur d’acier financé par les Etats Unis se rapproche de sa fin, après l’introduction des plaques d'acier d'une épaisseur de cinq centimètres, et d’une profondeur de
20 mètres dans le sol, sur une distance de 11 kilomètres, en séparant totalement entre la ville de Rafah égyptienne et l’autre palestinienne.
Le maire de Rafah, Aïssa al-Nashar, a affirmé que les autorités égyptiennes travaillent jour et nuit dans les environs de Salaheddin (dans une surface de
2 kilomètres) pour implanter des plaques d'acier dans le sol, en soulignant que les travaux ont repris au début de ce mois, et que cette distance était la seule partie qui restait avant la peprise des travaux d’implantation du mur d’acier».
Al-Nashar a ajouté dans sa déclaration à Qods Presse : "Au début des travaux, l'Egypte a déterminé la construction du mur d'acier sur cette frontière en trois étapes, et qu’elle est arrivée maintenant à la dernière phase, en croyant que les travaux vont s’achever durant cette année, au plus tard".
Le maire a exprimé sa crainte de l'étape après-mur, en disant : "s’ils exécuteront le projet de pompage des eaux de la ,".
Le souci des Palestiniens durant l’étape finale de ce projet, est l’injection des eaux de la mer dans le sous-sol par les autorités égyptiennes à travers des tuyaux énormes en plastique, où ces eaux arrivent aux profondeurs et causent des effondrements dans le sous-sol et la destruction à des centaines de tunnels, selon les estimations des experts.
Ces tuyaux ont été implantés en parallèle du mur d'acier de façon qu’ils vont empêcher l'infiltration des eaux salée vers le côté égyptien, et vont inonder le côté palestinien, selon un responsable de la sécurité palestinienne et un nombre de propriétaires des tunnels.
"Le danger n'est pas dans la construction du mur, mais dans les autres étapes qui vont suivre", a dit à Qods Presse ce responsable palestinien qui a préféré garder l'anonymat, en ajoutant :"L’injection des eaux de
la Méditerranée est la plus dangereuse, car elle entraînera à la destruction de la plupart des tunnels", en s’attendant que les autorités égyptiennes vont commencer l’exécution de ces travaux dangereux durant les premiers mois de l'année prochaine.
Jeudi 21 octobre 2010
Source : CP

 

Le Caire collabore avec les services du renseignement israéliens.  

Une nouvelle révélation sur la trahison de l'Egypte vis-à-vis du monde arabe! L'ancien Chef des renseignements militaires israéliens, Amos Yadlin, a divulgué, dans une démarche sans précédent, les échanges d'informations entre les services du renseignement israéliens et égyptiens. Si les espions israéliens ont pu accomplir avec succès leurs missions d'espionnage dans la région, ils le doivent à leurs complices égyptiens. "Grâce à une coopération très étroite entre les services du renseignement égyptiens et le Mossad, ce dernier est parvenu à reconnaître, à organiser, à former et à équiper l'opposition au gouvernement soudanais, notamment, les rebelles du Darfour. Organiser dix nouveaux réseaux d'espionnage, au Liban, dans le but de maîtriser le système des télécommunications libanais et de récolter des informations clés, pour orchestrer de nombreux attentats terroristes, sur le sol libanais, dont l'attentat à la vie du Commandant en chef du Hezbollah libanais, Imad Moughnieh, figure parmi les cas de coopération entre les services du renseignement israéliens et égyptiens. Indubitablement, de telles révélations montrent que le gouvernement du Caire est toujours au service du Mossad et qu'il joue, en même temps, le rôle d'exécuteur des plans du Sionisme, au sein de la structure de sécurité du monde arabe. Ce n'est, donc, pas par hasard si certains Etats arabes ont, ces dernières années, engagé une coopération de renseignement avec les Sionistes et ont même noué, dans certains cas, des liens très étroits et secrets avec les Sionistes, lors des deux guerres du Liban et de Gaza. C'est ainsi qu'Ehud Olmert a révélé que certains Etats arabes insistaient encore plus qu'Israël, avant les guerres du Liban et de Gaza, sur les confrontations entre Israël et le Hezbollah, au Liban, et le Hamas, à Gaza. En ce qui concerne le dossier du meurtre d'un cadre du Hamas, à Dubaï, le résultat des enquêtes a prouvé que les Sionistes, en complicité avec deux Etats arabes et 5 autres pays non arabes, sont arrivés à assassiner Mahmoud Al Mabhouh. Par conséquent, force est de constater que les services du renseignement égyptiens ont joué un rôle prépondérant, dans la formation des éléments terroristes liés à l'Autorité autonome palestinienne, pour qu'ils puissent pénétrer, via le passage de Rafah, dans la bande de Gaza. La construction d'un mur d'acier sur les frontières égyptiennes avec Gaza, la fermeture du passage de Rafah ou le bombardement des tunnels souterrains, dans la bande de Gaza, figurent parmi les autres démarches du gouvernement égyptien, dans le but de satisfaire les responsables du régime de Tel-Aviv.

17/11/2010

 http://french.irib.ir


Syrie

Golan: les démarches d'Israël "absolument inadmissibles" .
Les démarches d'Israël concernant le plateau du Golan et Jérusalem-Est, considérés par la communauté internationale comme territoires arabes occupés, sont "absolument inadmissibles", a déclaré mardi le ministère syrien des Affaires étrangères.
Le projet de loi israélien imposant un référendum avant tout retrait du Golan et de Jérusalem-Est, posant ainsi un préalable à la ratification de tout traité de paix avec
la Syrie et les Palestiniens, manifeste le mépris de l'Etat hébreu envers le droit international au regard duquel le Golan et Jérusalem-Est ont été et restent un territoire arabe occupé, lit-on dans la déclaration.
La communauté internationale n'en a jamais reconnu l'annexion, précise le document.
Le Golan ne peut faire l'objet d'aucun marché et sans sa complète restitution à la Syrie jusqu'à la ligne du 4 juin 1967 (avant la guerre israélo-arabe de 1967, nlrd) l'instauration de la paix est impossible, souligne le ministère.
La nouvelle loi israélienne ne fait que confirmer que l'Etat hébreu renonce à une "paix juste et globale sur la base des résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité de l'Onu et du principe de l'échange "terre contre paix", stipule la déclaration.
Les analystes estiment que la loi israélienne sur un référendum est susceptible de compromettre les efforts pour parvenir à la paix avec la Syrie et les Palestiniens qui veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat.

http://fr.rian.ru/world/20101123/187942964.html


Tunisie

"Israël" n'est pas un partenaire de paix, l’Iran soutient la cause arabe.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a dénoncé dimanche l'absence de volonté de paix d'Israël, mais rendu en revanche hommage à l'Iran qui fait, comme la Syrie, l'objet de "complots" de la part des pays occidentaux.
"Il n'existe pas en Israël de partenaire pour faire la paix", a affirmé M. Mouallem lors d'une réunion à Damas, en dénonçant "la politique de colonisation (des territoires palestiniens) et de judaïsation de Jérusalem, ainsi que l'embargo sur la bande de Gaza".
"Israël et ceux qui le parrainent assument seuls la responsabilité du gel du processus de paix", a-t-il ajouté.
M. Mouallem répliquait ainsi à son homologue israélien Avigdor Lieberman, qui avait mis en doute jeudi la volonté de paix de Damas, lors d'une visite sur le plateau du Golan, occupé depuis 1967 par Israël et dont la Syrie réclame la restitution totale.
Le président syrien Bachar al-Assad avait déjà affirmé en octobre qu'"aucun signe" de progrès tangible vers la paix n'était perceptible "en présence d'un gouvernement israélien qui rejette la paix et qui n'y croit pas", lors d'un entretien à Damas avec le sénateur démocrate américain Arlen Specter.
En revanche, M. Mouallem a rendu hommage à l'Iran, qui "se place au côté de la cause palestinienne, cause centrale des Arabes".

La Syrie et l'Iran "subissent des pressions et font l'objet de complots" de la part des occidentaux, a-t-il souligné.
Concernant le dossier nucléaire iranien controversé, Mouallem a affirmé que « les Iraniens ont assuré que leur programme était civil » signalant que la Syrie était "opposée à l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins militaires".
Le ministre syrien a déploré la "double politique" menée par la communauté internationale dans ce domaine: "Israël possède plus de 250 ogives nucléaires ainsi que des centrales qui produisent des armes nucléaires et le monde garde le silence", a-t-il lancé.

14 novembre 2010
www.almanar.com.lb


Turquie

Gül a critiqué la politique hostile du régime sioniste 

Le Président turc, Abdallah Gül a critiqué la politique hostile du régime sioniste. Il a rappelé que la dégradation des relations entre la Turquie et Israël n’avait rien à voir avec les Juifs habitant en Turquie. A noter qu'en dépit de l’insistance en continue d’Ankara, les responsables du régime sioniste ont refusé de présenter aux autorités turques leurs excuses officielles et de payer des indemnités aux familles des victimes de l’attaque meurtrière menée par les commandos israéliens contre la Flottille de la Liberté en route vers Gaza. Vendredi aussi, le Premier ministre turc a insisté de nouveaux que le régime israélien devait présenter ses excuses à Ankara. Il a appelé à l’examen des activités nucléaires illégales du régime israélien au Conseil de Sécurité de l’ONU.

15/11/2010

 http://french.irib.ir

 

Recep Tayyip Erdogan demande une saisine du Conseil de sécurité sur les activités nucléaires d'Israël.

Le Premier ministre turc a demandé que le Conseil de sécurité de l'ONU accepte d'examiner les activités nucléaires "illégitimes" du régime sioniste. Dans une interview à la chaîne France 24, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois exprimé l'appui de la Turquie au programme nucléaire pacifique iranien, avant d'ajouter que les activités nucléaires menées par Israël, en dehors du cadre du traité de non prolifération (TNP) représente un danger à la sécurité et à la stabilité de la région. Erdogan a surtout critiqué l'approche ambivalente du Conseil de sécurité envers le nucléaire iranien. Le Premier ministre turc a dénoncé l'arsenal nucléaire du régime sioniste que soutiennent d'ailleurs les Etats-Unis et qui n'a jamais intégré à l'ordre du jour du Conseil de sécurité des Nations Unies.

 13/11/2010

 http://french.irib.ir



b) Le Monde

1 Usa (le parrain)

1 Obama  - Clinton

Andrew Quinn et Bill Trott : Clinton dénonce la colonisation juive avant de voir Netanyahu.

A la veille d'une entrevue avec Benjamin Netanyahu, Hillary Clinton a dénoncé mercredi les nouveaux projets immobiliers pour des familles juives dans la partie arabe de Jérusalem et en Cisjordanie occupée, annoncés ces deux derniers jours par Israël. Lire la suite l'article

Ces projets contrarient les efforts visant à reprendre les négociations de paix directes entre Israël et les Palestiniens, mais un accord de paix reste nécessaire et possible, a déclaré la secrétaire d'Etat américaine, qui doit rencontrer jeudi le Premier ministre israélien en visite à New York.

Les Etats-Unis poursuivent leurs efforts en faveur d'une reprise des négociations qui ont été suspendues fin septembre à l'expiration d'un moratoire partiel de dix mois sur de nouvelles constructions en Cisjordanie, mais pas à Jérusalem même.

Le président palestinien, qui refuse de reprendre le dialogue direct avec Netanyahu sans un gel total de la colonisation, a réclamé mercredi une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu pour débattre de la poursuite des chantiers israéliens dans les territoires occupés en 1967.

Clinton a par ailleurs annoncé une aide supplémentaire de 150 millions de dollars à l'Autorité palestinienne d'Abbas pour encourager son Premier ministre, Salam Fayyad, dans son entreprise d'édification des structures d'un futur Etat palestinien en Cisjordanie occupée.

Andrew Quinn et Bill Trott,

Marc Delteil pour le service français,

édité par Jean-Loup Fiévet

http://fr.news.yahoo.com/4/20101110/twl-po-israel-colonies-clinton-38cfb6d.html


2 Les grandes manœuvres

L’administration promet d'utiliser son veto contre la décision de la création de l'Etat palestinien

Une source officielle politique sioniste prévoit que l'administration américaine promettra d'utiliser son veto contre toute décision unilatérale de reconnaître la création de l'Etat palestinien, en échange de l'acceptation du côté sioniste du « gel de la colonisation » pour une période de trois mois seulement dans certaines zones de Cisjordanie occupée.

Selon cette source, cette promesse fera partie de la proposition qui sera présentée par Washington à l'entité sioniste en échange de l'accord de cette dernière de prolonger la décision du gel de la colonisation en Cisjordanie occupée « de manière partielle et temporaire ».

Cette proposition américaine comporte également une garantie d'augmenter qualitativement la supériorité militaire sioniste dans la région, et l’engagement de faire face à toutes les tentatives visant à « délégitimer » l'entité sioniste auprès de la communauté internationale, selon ses affirmations.

La source sioniste a affirmé l'intention du premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahu, de demander à l'administration américaine, lors de sa rencontre prévue demain jeudi 11/11, avec la ministre américaine des Affaires étrangères, Hillary Clinton, d'utiliser son veto au Conseil de sécurité de l’ONU contre toute décision d'annoncer la création de l'Etat palestinien de manière « unilatérale ».

Cette même source est certaine que cette demande constitue l’une des « rares engagements présentés par Washington à l'entité sioniste en échange de la prolongation du gel de la colonisation pour trois mois supplémentaires ».

10/11/2010

http://www.palestine-info.cc/fr/

 

Les Etats-Unis accordent une aide supplémentaire de 400 millions de dollars au régime israélien.  

Les États-Unis prévoient d'augmenter leur armement d'urgence en territoire israélien au cours des deux prochaines années. Le Congrès américain a approuvé, le mois dernier, une augmentation de 400 millions de dollars pour augmenter le matériel d'urgence d'ici 2012. La valeur de l'arsenal américain entreposé en Israël atteindrait alors 1,2 milliard de dollars. Les nouveaux fonds serviraient notamment à l'achat d'armes de précision - comme des bombes intelligentes - pouvant être utilisées durant des attaques aériennes, selon Haaretz. Un accord spécial avec les États-Unis permet à Israël d'utiliser, en cas de crise et avec l'accord de Washington, du matériel militaire entreposé sur son territoire, comme ce fut le cas pendant la guerre lancée contre Liban en été 2006.

12/11/2010

 http://french.irib.ir

 

Washington va augmenter son stock d'armement en « Israël.

L'armée américaine doit considérablement augmenter d'ici fin 2012 son stock d'armement d'urgence entreposé en « Israël », c’est ce qu’a révélé ce jeudi le quotidien Haaretz.
Selon le journal, l'augmentation prévue représente quelque 400 millions USD et s'ajoutera au stock actuel dont la valeur est estimée à 800 millions USD. 
L'armée américaine maintient un stock d'armement dans certains pays alliés, dont « Israël », la Corée du Sud et des pays du Golfe, en cas de besoin dans le cadre de ses invasions.
En vertu d'un accord spécial, « Israël » peut à son tour utiliser ce matériel avec l'autorisation des Etats-Unis « en cas d'urgence », comme ce fut le cas durant son agression contre le Liban en été 2006.
 Selon Haaretz, les deux parties ont fixé ensemble à l'occasion de leur dialogue stratégique le type de matériel des Américains qui devait être entreposé dans des bases spéciales de l'armée israélienne.
Ce matériel -armements, véhicules blindés, pièces d'artillerie, munitions- comprendrait aussi une grande quantité de bombes de précision à larguer par voie aérienne, a ajouté le journal. 
Par ailleurs, selon le quotidien Yédiot Ahranot, l'accord de coopération sécuritaire avec les Etats-Unis devrait notamment permettre aux batteries de missiles anti-missiles israéliennes d'être alertées en temps réel par les satellites américains d'éventuelles attaques contre l’entité sioniste.
Notons qu’« Israël » et les Etats-Unis ont nettement resserré leur coopération dans le domaine militaire. Les deux pays ont ainsi récemment procédé à de complexes manoeuvres militaires conjointes, et « Israël » a commandé 20 avions de chasse F35 (Joint Strike Fighter) hyper sophistiqués. 
En 2007, les deux parties ont signé un protocole d'accord fixant l'aide militaire américaine à l’entité sioniste à 30 milliards de dollars sur dix ans, non compris des crédits spéciaux octroyés notamment pour le développement par « Israël » de systèmes missiles anti-missiles.

11/11/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=161816&language=fr


Les commentaires sont fermés.