Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/05/2011

n° 66- Journal de PAKISTAN. -19-03 au 18-05 : Début - Le peuple ne croit pas que Ben Laden vivait dans ce pays.

n° 66-  Journal de PAKISTAN. -19-03 au 18-05  : Début  -  Le peuple ne croit pas que Ben Laden vivait dans ce pays.



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources. .

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de PAKISTAN.  

                                                         n° 66- 19-03 au 18-05    

          C.De Broeder & M.Lemaire          

 



 Le "Journal de PAKISTAN" est visible sur les blogs :

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site de Eva Resis  :  no-war.over-blog.com

c) Et sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Avant propos

·                     Les médias occidentaux pro USA usent d’un terme générique- Al Qaida- Taliban - pour désigner tous les résistants .... idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes



Sommaire.

Tiré à part :

Obama, plus belliciste que Bush.  

Plus de 900 personnes tuées par les drones américains en 2010.

Le peuple ne croit pas que Ben Laden vivait dans ce pays. 

Publication par le site internet Wikileaks de documents.

Le Pakistan au cœur des débats.

1 Au jour le jour

Suite

2 Politique

Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

3-1 Un journaliste pakistanais qui avait été menacé a été tué.

3-2 Ariel Zirulnick : Les Pakistanais émettent des doutes sur le rôle des résistants dans l’attentat pour venger ben Laden.

3-3 En Afghanistan comme au Pakistan, les U.S.A. fabriquent les terroristes qu’ils prétendent ensuite combattre

Fin

4   Dossiers

4-1 Mireille Delamarre : Faux Assassinat De Ben Laden par Les US = Déstabilisation Du Pakistan, Courcircuitage De Ses Relations Avec La Chine.

4-2 Le ton monte entre Etats-Unis et Pakistan.

5 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

 5-1 Chérif Boudelal : Ben Laden est mort pour la dixième fois ! Vive Obama « le sauveur » du peuple américain US ! 

5-2 Les frappes de drones US au Pakistan sont un « nouveau Guantanamo ».

5-3 Said Mekki : L’économie dans la décennie Bush-Ben Laden.



Tiré à part :

Obama, plus belliciste que Bush.  

Pour l’auteur et analyste américain, Stephan Landmann, le président actuel des Etats-Unis est plus belliciste que son prédécesseur, George W. Bush.
«Il est encore pire que Bush. Celui-ci n’a lancé que deux guerres, au vu et au su de tout le monde, mais Obama, lui, compte mener quatre guerres déclarées et plusieurs autres, par procuration, et ce, mis à part les plans qu’il prémédite çà et là. Tout ceci provoquera davantage de pertes et de dégâts», a affirmé Landmann au journaliste de PressTV. «C’est vrai que, nous, les Américains, nous sommes parvenus à nous débarrasser de Bush, mais qu’avons-nous eu en échange ? Un président pire que lui», a-t-il, encore, poursuivi. Au cours de sa dernière intervention, Barack Obama a prétendu que son pays n’avait aucune envie d’user de la force, pour résoudre les problèmes, à travers le monde, mais que le recours à celle-ci s’imposait, à chaque fois que les intérêts et les valeurs américaines étaient mises en jeu.

31/03/2011

 http://french.irib.ir/info/international/item/111533-obama-plus-belliciste-que-bush

 

31-03

Les relations entre les Etats-Unis et son allié le Pakistan s'enveniment, le second protestant contre les violations de sa souveraineté.

AFP

 

Plus de 900 personnes tuées par les drones américains en 2010.
Les attaques de drones américains au Pakistan ont fait 957 morts et 383 blessés en 2010, a annoncé jeudi la Commission pakistanaise pour les droits de l'homme.
Au total, le Pakistan a été la cible de 134 attaques de missiles, indiquent les auteurs du rapport se référant aux informations publiées par les médias. La plus grande partie des victimes - 802 personnes - habitaient dans la région du Waziristân du Nord, à la frontière avec l'Afghanistan.
Les raids de drones américains contre les résistants dans les régions frontalières pakistanaises ont compliqué les relations entre Islamabad et Washington.

Le Pakistan les considère comme une atteinte à son intégrité territoriale et réclame que les Etats-Unis arrêtent leur chasse aux résistants au Pakistan.
Cette semaine, le patron des services de renseignement pakistanais, Ahmed Shuja Pasha, a appelé Washington à cesser ses raids lors d'une visite aux Etats-Unis. Mais une nouvelle attaque à fait six mors dans le Waziristân du Sud, à la frontière avec l'Afghanistan, après qu'il est rentré au Pakistan.
_

14 avril -
http://fr.rian.ru/world/20110414/189166480.html

 

Le peuple ne croit pas que Ben Laden vivait dans ce pays.  

  Le peuple pakistanais ne croit pas à la véracité des rapports américains, selon lesquels, Ben Laden vivait, depuis des années, à proximité d’une base militaire, au Pakistan.
  «Ben Laden, le Chef d’Al-Qaïda, vivait, depuis 2005, à proximité d’une base de formation des forces de sécurité, dans la ville d’Abbottabad, à 100 km d’Islamabad, la capitale pakistanaise», a rapporté, aujourd’hui, Press TV, citant les rapports des responsables américains. Cette allégation laisse, bien entendu, planer des doutes sur les éventuelles relations des organisations de renseignement de ce pays avec Al-Qaïda. Les rapports témoignent du fait que les Pakistanais ont du mal à croire que Ben Laden vivait dans leur pays et qu’il a été tué par les fores américaines. Et ce, alors que Benazir Bhutto, la Première ministre défunte pakistanaise avait déclaré, lors d’une interview, en 2007, que Ben Laden avait été tué, il y a quelques années, faisant, ainsi, s’accroître les doutes sur les allégations américaines.

05/05

 http://french.irib

 

Publication par le site internet Wikileaks de documents.

25-04

Publication par le site internet Wikileaks de documents indiquant que des enquêteurs américains qui ont interrogé des prisonniers à Guantanamo considéraient les services de renseignement pakistanais comme une organisation terroriste.

Le Pakistan a soutenu la création des résistants qui ont pris le pouvoir en Afghanistan en 1996. Mais Islamabad s'est allié aux Etats-Unis lors de l'invasion de l'Afghanistan consécutive aux attentats du 11 septembre 2001 et rejette depuis toute accusation de double jeu.

Les révélations de Wikileaks pourraient attiser les tensions déjà vives entre Washington et Islamabad, en raison notamment de la très impopulaire campagne de tirs de drones américains sur les zones tribales pakistanaises du nord-ouest, bastions des résistants et de leurs alliés d'Al Qaïda.

L'attaque de lundi soir dans le Baloutchistan a elle eu lieu dans la ville de Sibbi, à 180 km au sud-est de Quetta, capitale de cette province frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, selon les responsables locaux.

Le Baloutchistan, comme l'ensemble du Pakistan, est régulièrement secoué par des attentats perpétrés par les résistants, mais cette région stratégique et riches en ressources naturelles (gaz notamment) est aussi le théâtre de violences meurtrières entre forces de sécurité et rébellion séparatiste.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gMbSS-76LBDcPVqaxQez5LyKK9Tw?docId=CNG.a09f1065a7d6aa5d5e17fcbb658f0348.91

 


 

Le Pakistan au cœur des débats.

14-05

"La poursuite de la présence militaire américaine, au Pakistan, dépendra de la volonté des autorités de haut rang de ce pays", a déclaré, jeudi, le chef d’état-major de l’armée américaine, l’Amiral Mike Mullen, à un moment où Islamabad manifeste sa colère, après les opérations des forces militaires américaines contre une région proche de la capitale pakistanaise, où Oussama Ben Laden a été tué.
 Après l’assassinat de Ben Laden, lundi, dans sa résidence, par un commando militaire américain, à l’insu d’Islamabad, l’armée pakistanaise a déclaré que le Commandant en chef de son armée, le Général Ashfaq Kiani, a réclamé la réduction des effectifs militaires américains, au Pakistan, au plus strict minimum. On dit que Kiani a averti que toute attaque similaire pourrait aboutir à une révision de la poursuite des coopérations entre Islamabad et Washington.

http://fr.rian.ru/world/20110414/189166480.html



1 Au jour le jour

Les zones tribales pakistanaises frontalières de l'Afghanistan sont considérées comme des bases arrière pour les résistants, d'où ils mènent des attaques contre les forces internationales déployées en Afghanistan ainsi que contre l'armée pakistanaise.

Résistance

19-11

Les attaques devenues quasi-quotidiens depuis les quelques jours qui ont précédé le lancement de l'offensive du Waziristan, le 17 octobre, les résistants  empêchant ainsi de dissuader l'armée d'y engager quelque 30.000 soldats au sol.

(Source AFP)

4 espions des USA exécutés

21/03

Des résistants ont exécuté quatre membres de tribus locales accusés d'espionner pour les Etats-Unis dans un bastion des résistants alliés à Al-Qaïda dans le nord-ouest du Pakistan, ont annoncé aujourd'hui des responsables locaux.
Ces executions d'hommes - parfois de femmes - accusés d'espionner au profit de l'armée pakistanaise ou des Etats-Unis sont relativement fréquents dans les zones tribales frontalières avec l'Afghanistan.

AFP

24-03

Un kamikaze a projeté sa voiture contre un commissariat près de la ville de Hangu, dans le nord-ouest du Pakistan, faisant cinq morts et 25 blessés

AP

 

29/03

Treize militaires pakistanais ont péri dans des combats contre des résistants près de la frontière avec l'Afghanistan, apparemment victimes d'un tir d'obus venu de leur propre camp, a déclaré mardi un général pakistanais.
L'incident est survenu lundi soir lors d'une opération menée par le corps paramilitaire de surveillance des frontières à Khyber, une zone tribale pachtoune.  ,"Les militaires étaient sous le feu roulant de mitrailleuses et ils ont riposté en tirant au mortier. Mais un obus a raté sa cible et a frappé par erreur leurs propres positions", a déclaré le général Asif Yasin Malik, commandant des forces armées dans le nord-ouest du Pakistan.
Un colonel et un autre officier figurent parmi les victimes.  Des habitants ont toutefois livré une autre version pour expliquer ces décès. Selon eux, un véhicule militaire a sauté sur une bombe déposée par des rebelles.
Khyber est l'une des sept régions tribales semi-autonomes du Pakistan, près de la frontière afghane. Elle est considérée comme un repaire d'extrémistes islamistes, qui y attaquent régulièrement les convois de ravitaillement des forces de l'Otan en Afghanistan.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/29/97001-20110329FILWWW00377-treize-militaires-pakistanais-tues.php

 

La population bloque des convois de l’OTAN.

Les habitants de la province pakistanaise de Kheybar ont bloqué, dimanche, l’une des importantes routes de ravitaillement de l’OTAN, pour protester contre les raids consécutifs de drone américains. Réunis, à l’appel d’Emram Khan, le Chef du parti national «Avam» du Pakistan, les manifestants ont appelé Islamabad à réagir, au plus vite, pour empêcher les bombardements aveugles et les raids meurtriers contre les zones civiles. "Les Américains tuent nos femmes et nos enfants, sous prétexte de lutter contre les Résistants. Il s’agit d’un génocide programmé qu’il faut arrêter immédiatement", a affirmé Emram Khan. Plus de 70% des équipements militaires et non militaires de l’OTAN transitent, via le territoire pakistanais. Plus de 300 camions et camions-citernes appartenant aux forces de l’OTAN ont été détruits, ces neuf derniers mois, au cours d’attaques d'assaillants armés. Les partis politiques pakistanais ont annoncé avoir l’intention de poursuivre leurs protestations, jusqu’à la fin des raids américains.

 25/04 

 http://french.irib

25-04

A Karachi, deux bombes commandées à distance ont explosé à des heures de grande affluence au passage des deux bus transportant des officiers de marine dans deux quartiers de la capitale économique pakistanaise, où transite notamment le ravitaillement des troupes de l'Otan en Afghanistan.

Elles ont tué quatre officiers de marine et blessé 57 personnes dont 50 marins, a précisé à l'AFP le porte-parole de la marine nationale, le commandant Salman Ali. Un responsable provincial, Sharfuddin Memon, a précisé à l'AFP que la première bombe avait été placée sur une moto garée dans le quartier cossu de Defence, et la seconde cachée dans une poubelle du quartier pauvre de Baldia.

"La plupart des victimes se trouvaient à bord des bus, mais quelques passants ont également été blessés", a précisé M. Memon.

L'attaque n'était pas revendiqué dans l'immédiat, mais les attaques visant les forces de sécurité sont généralement attribués aux résistants, qui dénoncent l'alliance d'Islamabad avec les Etats-Unis dans une région où Washington combat également les résistants avec l'Otan dans l'Afghanistan voisin.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gMbSS-76LBDcPVqaxQez5LyKK9Tw?docId=CNG.a09f1065a7d6aa5d5e17fcbb658f0348.91

25-04

Les milices proches des Résistants  ont incendié un autre camion-citerne de l'OTAN, dans la région du Nord-Ouest du Pakistan.

Selon Press TV, qui citait les autorités pakistanaises, cette attaque a été menée à Peshawar. Des militants non identifiés ont ouvert le feu sur le camion-citerne transportant du carburant pour la force de l'OTAN, en Afghanistan. Les camions-citernes et containers de l'OTAN, qui acheminent des engins logistiques et du combustible, pour la Force internationale de l'Assistance à la sécurité, (ISAF), en Afghanistan, font souvent l'objet d'attaques, au Pakistan. Plus de 300 containers de l'OTAN ont été détruits, depuis 2008. Plus de 70% des engins logistiques et 40% du combustible de l'ISAF sont acheminés, par camions, vers l'Afghanistan, depuis la ville portuaire pakistanaise de Karachi.

http://french.irib

04-05

Des hommes armés ont détruit, au Nord du Pakistan, 3 camions-citernes transportant du combustible, à destination des forces étrangères, sous commandement américain, en Afghanistan.

Des hommes armés ont détruit, mardi soir, un camion-citerne de combustible de l'OTAN, dans la région de Torkham, à Khyber, et deux autres, dans la région d’Alu Masjid, au Nord-Ouest du Pakistan. Des dégâts ont été occasionnés à certains bâtiments avoisinants, en raison de l'explosion, mais aucune information n'a filtré, jusqu'à présent, sur les pertes infligées par cette attaque. Des hommes armés liés aux Résistants pakistanais ont incendié, à maintes reprises, durant ces trois dernières années, les camions-citernes transportant du combustible, à destination de l'OTAN, dans la région du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Pakistan

04/05/2011

 http://french.irib

 



1 Au jour le jour

Pertes Civile

24-03

Un kamikaze a projeté sa voiture contre un commissariat près de la ville de Hangu, dans le nord-ouest du Pakistan, faisant cinq morts et 25 blessés

AP

23-04

Au moins, 25 personnes ont trouvé la mort, dans les attaques des drones américains, dans les zones tribales pakistanaises, tandis que plusieurs autres étaient blessées.
Selon les médias locaux, deux drones ont lancé 4 missiles sur un bâtiment, près de la place Mizan Châh, dans la province du Waziristân du Nord, faisant, au moins, 25 morts, et de nombreux autres blessés.
Les morts n’ont pu encore été identifiées mais trois femmes ont été sorties des décombres.
Quatre missiles ont été tirés par les engins sans pilote à Mir Ali, une ville située à une trentaine de kilomètres à l'est de Miranshah, la principale ville de la région.
Un responsable a déclaré que des étrangers se trouvaient parmi les victimes, mais il n'a pas été en mesure de préciser leur nombre ni leur nationalité.

 http://www2.irna.ir

6 mai -

Au moins 12 personnes ont été tuées vendredi par un drone américain dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé la chaîne AAJ TV, citant les autorités locales.
Selon  la chaîne, l'avion sans pilote a tiré huit roquettes sur une maison située dans le Waziristan du Nord.

RIA Novosti

11-05

Les raids aériens des drones américains, contre les zones tribales du Pakistan, ont causé la mort d’au moins, 8 personnes. 

Selon Xinhua, citant les sources locales, ces attaques ont eu lieu, dans la région de Wana, dans la province du Waziristân du Sud, faisant 8 morts et 7 autres blessés. Lors de cette attaque, une maison a été détruite.

Lors des raids aériens américains, vendredi, contre ces régions, 13 personnes ont été tuées, et 4 autres, blessées.

Xinhua,


Pertes de la Résistance

17/03

Au moins 25 résistants (civils ?) ont été tués jeudi par une frappe aérienne imputée à un drone américain sur une zone tribale du Pakistan, ont déclaré des responsables du renseignement pakistanais.

AP

http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/frappe-americaine-presumee-au-pakistan-25-morts_973254.html

31/03

Un influent religieux pakistanais est sorti indemne d'un attaque kamikaze à la bombe qui a fait au moins 11 morts dans la ville de Tcharsadda, dans le nord-ouest du Pakistan, rapportent des responsables gouvernementaux.

Un kamikaze a fait exploser la bombe qu'il transportait au passage de la voiture dans laquelle se trouvait Fazl-ur-Rehman, chef du parti Jamiat-e-Oulema-e-Islam (JUI). "Il se rendait à une réunion publique. Il est sain et sauf", a déclaré Abdoul Djalil Djan, responsable du JUI joint au téléphone par Reuters.

Selon des responsables gouvernementaux, l'assaillant aurait déclenché sa ceinture d'explosif au passage du convoi de Rehman escorté par la police. "Il semble qu'il s'agisse d'un attentat suicide. Trois policiers figurent parmi les morts", a dit Adjmal Khan Naimat, haut responsable gouvernemental à Tcharsadda.

Rehman, connu pour ses discours enflammés, est opposé à une alliance entre les Etats-Unis et le Pakistan dans la lutte contre les militants islamistes tout en affichant ses distances avec les actions violentes des résistants.

Le JUI faisait partie de la coalition gouvernementale jusqu'en décembre dernier et l'a quittée lorsque le Premier ministre, Youssouf Raza Gilani, a limogé deux ministres, dont un du JUI, qui s'accusaient publiquement de corruption.

Reuters 

08/04

Des tirs de missiles américains ont tué 25 résistants près de la frontière avec l'Afghanistan, signalant l'intention des États-Unis de poursuivre ces attaques malgré l'opposition d'Islamabad.

AFP

10-04

L'armée a tué jeudi 50 résistants  et perdu quatre soldats dans des combats dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan

AFP

 

23/4

Les soldats pakistanais ont tué aujourd'hui au moins sept résistants  qui s'étaient repliés dans la région de Swat (nord-ouest) pour échapper à une offensive en cours dans les zones tribales voisines, ont indiqué des responsables pakistanais.
Les coups de feu se sont produits quand les soldats ont arrêté un groupe qui tentait d'entrer dans la vallée de Swat, reprise par l'armée en 2009 aux résistants  islamistes.
Lorsque les résistants ont été sommés de s'arrêter et de s'identifier, ils ont tiré et blessé deux soldats, selon un communiqué de l'armée, qui ajoute que les soldats les ont alors tous tués.

AP

10/05

Quatre résistants ont été tués aujourd'hui par les missiles de drones américains dans le nord-ouest du Pakistan, où ces avions sans pilote de la CIA visent régulièrement Al-Qaïda et les résistants, ont indiqué des responsables militaires pakistanais.

AFP

 


Pertes des Collaborateurs

24-03

Un kamikaze a projeté sa voiture contre un commissariat près de la ville de Hangu, dans le nord-ouest du Pakistan, faisant cinq morts et 25 blessés

AP

24.03.

Quatre civils et un policier ont été tués, jeudi 24 mars, par un kamikaze qui a fait exploser sa voiture piégée devant un poste de police dans le nord-ouest du Pakistan.

AP


Les commentaires sont fermés.