Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/03/2008

n°332 Journal de la Palestine - 20 au 26-03 (fin) Aucun espoir que l'administration US change sa stratégie

Journal de la Palestine  (Fin)                            

N°332             20-03 au 26-03

Par M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be

Sommaire

3 Politique internationale des territoires occupés 

Détails par région:

Décompte des pertes humaines

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 Recrutons espions.

5-2 "Soutenez Gaza" Un site internet pour soutenir Gaza.

5-3 Rapport : Les services de sécurité d’Abbas ont attaqué 100 fois les journalistes en 2 ans.

6 Les brèves

6-1 Cheney : Les USA ne feront pas pression sur Israël pour lui faire prendre des décisions "menaçant sa sécurité".

6-2 Les déclarations de Cheney sont provocantes.

6-3 Hamas : les déclarations de Cheney confirment que Bush a renoncé à ses promesses.

6-4 Le Hamas appelle à interdire les interventions américaines dans les affaires palestiniennes internes.

6-6 84% de Palestiniens soutiennent l'attaque contre la Yeshiva Merkaz Harav.

6-7 La création d'un Etat palestinien ?

7 Dossier

7-1 Gregor Seither : Ce n’est pas la première fois qu’Hillary Clinton nous raconte des carabistouilles…

8 Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage

8-1 Merkel : les Allemands ont "honte" de l’Holocauste.


2 Les institutions et leurs satellites Quartette (composé des États-unis, de l'Union européenne, de la Russie et des Nations unies)

24-03 La situation ne cesse de se dégrader dans la bande de Gaza. Tony Blair insiste pour qu'Israël facilite l'accès des biens et des personnes dans la bande de Gaza. Mais il dit qu’il n'est pas question de renouer le contact avec le Hamas tant qu'il refuse de renoncer à la violence. L'émissaire du Quartette souligne également que le président de l'Autorité palestinienne doit assurer la sécurité dans tous les territoires pour avancer dans les négociations. EuroNews



2 Europe

1 Allemagne

16-03 Soixante-trois ans après la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne est largement considérée par Israël comme son meilleur allié en Europe. Pour de nombreux commentateurs, Merkel est moins critique que son prédécesseur social-démocrate Gerhard Schröder envers la politique israélienne, notamment les opérations militaires en Cisjordanie. (Al-Oufok avec les agences de presse)

17-03 Angela Merkel doit prononcer un discours historique au Parlement israélien au cours duquel elle devrait souligner l’engagement de Berlin à défendre Israël et son droit d’exister, selon un porte-parole. Au moins un parlementaire sera absent à l’occasion de l’intervention de la chancelière : Arye Eldad a déclaré qu’il ne pouvait pas entendre parler allemand dans l’enceinte de la Knesset. (Al-Oufok avec les agences de presse)

17-03  Merkel s’est rendue lundi avec Ehoud Olmert au mémorial de l’Holocauste Yad Vashem, où elle a déposé une gerbe. Angela Merkel et Ehoud Olmert ont ensuite présidé une réunion conjointe des cabinets allemand et israélien, au cours de laquelle les deux dirigeants ont signé une série de projets dans les domaines de l’éducation, de l’environnement et de la défense(…) . Aujourd’hui, l’Allemagne est le deuxième fournisseur d’Israël derrière les Etats-Unis. (17-03 Al-Oufok avec les agences de presse)

17-03 Merkel a été interrogée sur la poursuite des constructions de colonisation israéliennes. Angela Merkel est restée évasive, affirmant en avoir parlé à Olmert, et jugeant que les deux parties devaient faire le maximum pour remplir leurs obligations afin d’aboutir à la paix. Dans le cadre de la feuille de route du Quartette (Etats-Unis, UE, Russie, ONU), Israël doit arrêter les constructions de colonies et les Palestiniens doivent désarmer les résistants. (17-03 Al-Oufok avec les agences de presse)


2 France

Bruno Guigue : Le sous-préfet de Saintes a été limogé . 2

2-03 Le sous-préfet de Saintes (Charente-Maritime - France), Bruno Guigue, a été limogé  par le ministre français de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie après avoir publié sur le site Internet "oumma.com", d’un article critique sur les crimes du régime israélien,  a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur. Bruno Guigue a notamment déclaré dans sa tribune publiée le 13 mars qu’Israël est le "seul Etat au monde dont les snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles". I l a également évoqué "les geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer durant le shabbat". (Al-Oufok avec les agences de presse -Irna)


5 Russie

21-03 La Russie a accepté, les conditions posées par Israël à la livraison de véhicules blindés sans armes (pas de mitrailleuse sur leur tourelle) aux services de sécurité de Mahmoud Abbas, ont annoncé vendredi des responsables israéliens. (Israël a également réduit de moitié dans un premier temps le nombre d'engins à livrer). Ces véhicules qui se trouvent en Jordanie devraient être livrés dans les prochains jours. Israël avait accepté en novembre la livraison de 50 blindés légers, mais le souhait des Palestiniens d'y voir adapter des armes à feu s'était heurté à l'opposition de l'Etat juif. (Reuters- AFP) 

21-03 Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a critiqué la colonisation israélienne et le blocus imposé à Gaza à l’issue d’une visite en Israël et chez les Palestiniens. "Les activités de colonisation israéliennes nous préoccupent et nous appelons Israël à y mettre fin", a déclaré M. Lavrov lors d’une conférence de presse avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie. "Le blocus imposé à Gaza est inacceptable et il faut qu’il y soit mis fin pour que le peuple palestinien puisse vivre normalement", a-t-il ajouté. I Outre le blocus, l’armée israélienne a multiplié les attaques dans la bande de Gaza, où plus de 130 Palestiniens ont été tués du 27 février au 2 mars.  (Al-Oufok avec les agences de presse)

20-03 M. Lavrov, en tournée au Proche-Orient, a remis sur le tapis le projet d’accueillir une conférence internationale sur le Proche-Orient. "Nous négocions avec les différentes parties pour organiser une rencontre à Moscou", a déclaré M. Lavrov. A Ramallah, il a affirmé que la date de cette conférence "sera fixée dans un proche avenir". Israël a exprimé des réserves sur ce projet de conférence. "Par courtoisie diplomatique, nous n’avons pas repoussé ce plan mais en vérité il ne nous enthousiasme pas", a déclaré un haut responsable qui a requis l’anonymat. M. Abbas l’a en revanche favorablement accueilli. "Nous avons insisté sur la nécessité d’organiser cette conférence de suivi à Moscou le plus tôt possible", a-t-il dit lors de la conférence de presse. (Al-Oufok avec les agences de presse)

21-03 Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a critiqué la colonisation israélienne et le blocus imposé à Gaza. "Les activités de colonisation israéliennes nous préoccupent et nous appelons Israël à y mettre fin", "Le blocus imposé à Gaza est inacceptable et il faut qu'il y soit mis fin pour que le peuple palestinien puisse vivre normalement", a-t-il ajouté. (AFP)

23-03 A l’issue d’une visite en Palestine occupée, le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a critiqué vendredi le colonialisme juive et le siège imposé à la bande de Gaza et a proposé à nouveau le projet d’une conférence sur le Moyen-Orient à Moscou.
Al-Manar

24-03 La Russie salue les négociations qui se déroulent à Sanaa (Yémen) entre les mouvements palestiniens rivaux Fatah et Hamas, lit-on dans un communiqué publié vendredi par le ministère russe des Affaires étrangères (MID).
RIA Novosti



5 Médias/Vidéos 

5-1 Recrutons espions.

Les services de sécurité intérieure de l’autorité d’occupation (Shin Bet) ont recours à un nouvel atout à la pointe du modernisme, le blog, dans l’espoir d’attirer de nouvelles recrues spécialisées dans les hautes technologies. Avec cette initiative, le Shin Bet espère attirer dans ses rangs des spécialistes des hautes technologies. Les blogueurs sont en charge d’aspects technologiques des opérations menées par l’agence et ne sont pas déployés dans le cadre de missions sur le terrain. (17-03 Al-Oufok avec les agences de presse)


5-2  "Soutenez Gaza" Un site internet pour soutenir Gaza.
Un bon nombre d’internautes de quelques pays arabes et européens ont lancé un site internet sous le nom « Soutenez Gaza ». Ce site fait partie d’une campagne populaire arabe, islamique et internationale pour exposer au monde les souffrances des habitants de la bande de Gaza sous un blocus strict et une agression perpétuelle.
L’idée est née au moment où des jeunes d’Arabie Saoudite et du Maghreb voulaient aider, d’une façon ou d’une autre, la bande de Gaza, dit Sari Baraka, le responsable de cette campagne.
Il informe le quotidien Palestine, hier jeudi, qu’ils ont enfin décidé de créer le site pour informer le monde entier de ce qui se passe à Gaza. Et petit à petit, des gens de plusieurs pays arabes et européens commencent à y participer. Ils veulent dire aux habitants de Gaza que les peuples sont avec eux, si les régimes politiques ne le sont pas. Le site pourrait ramasser des donations pour aider les victimes du blocus. Les participants pourraient aussi produire des films et tout ce qui peut aider les victimes de Gaza. Beaucoup d’informations concernant Gaza peuvent être récoltées sur le site : www.nosragaza.ps  21-03
5-3 Rapport : Les services de sécurité d’Abbas ont attaqué 100 fois les journalistes en 2 ans.
Gaza - CPI
Le bureau d’information du Hamas a affirmé avoir enregistré 100 attaques perpétrées par les services de sécurité du président de l’autorité palestinienne, contre les journalistes et les médias depuis la victoire du mouvement du Hamas aux élections législatives palestiniennes en janvier 2006.
Il a souligné dans un rapport publié hier mercredi 19/3 que les services de sécurité du président Abbas ont exécuté trois journalistes et en ont enlevé 33 autres.
Le rapport a dit que les services de sécurité d'Abbas pratiquent leurs agressions et violations contre les journalistes qui s'opposent à leurs désirs, et qu'ils veulent des médias qui servent les intérêts personnels des leaders de l'autorité. 20-03

6 Les brèves

Ndlr : La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information

6-1 Cheney : Les USA ne feront pas pression sur Israël pour lui faire prendre des décisions "menaçant sa sécurité"

Le vice-président Cheney déclare :  "L’établissement d’un Etat palestinien aurait dû avoir lieu il y a longtemps (...) et le peuple palestinien le mérite", "Les Etats-Unis s’engagent à fournir des moyens pour aider les Palestiniens à mettre en place les infrastructures nécessaires à l’établissement d’une démocratie stable, sûre et prospère dirigée par un gouvernement qui se joindra à la lutte contre le terrorisme et répondra aux aspirations de son peuple", "Des années de méfiance et de violence n’ont mené à rien (...) Une fin négociée du conflit israélo-palestinien, qui répondrait aux revendications nationales des deux peuples aurait une valeur inestimable" Dans ce contexte, il a mis en garde contre les attaques visant Israël qui, selon lui, "nuisent aux aspirations nationales" du peuple palestinien. "Il y a une vérité pénible mais incontournable qu’il faut répéter, à savoir que le terrorisme et les roquettes ne tuent pas seulement des civils innocents, mais aussi les espoirs et les aspirations légitimes du peuple palestinien", a-t-il souligné. (Al-Oufok avec les agences de presse)

M. Abbas répond : "La sécurité et la paix ne seront pas obtenues tant que la colonisation se poursuivra, de même que l’escalade militaire israélienne dans la bande de Gaza et en Cisjordanie", a-t-il déclaré. M. Abbas a é dénoncé les barrages militaires routiers autour des villes et villages de Cisjordanie. Le maintien de ces quelque 500 barrages nuit à la liberté de mouvements et au développement de l’économie palestinienne. M. Abbas a en outre appelé à la poursuite de négociations sur l’ensemble des questions clefs "sans exception, particulièrement celles du sort de Jérusalem et des réfugiés" palestiniens. (Al-Oufok avec les agences de presse


6-2 Les déclarations de Cheney sont provocantes.
Gaza - CPI

Cheney, a dit samedi :

Mon pays ne fera pas de pression sur Israël pour lui faire prendre des décisions "menaçant sa sécurité".

Les Etats-Unis s'engagent à protéger la sécurité d'"Israël".

Les Etats-Unis soutiennent le droit légitime de l'occupation à défendre son territoire contre les missiles de la résistance palestinienne de fabrication locale.
Le Hamas considére que les déclarations du vice-président Cheney, représentent une provocation contre le peuple palestinien.
Le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum a dit, que les déclarations de Cheney affirment que les Etats-Unis sont un partenaire coupable et impliqué dans les crimes de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien.
Il a ajouté, que ces déclarations sont des provocations contre les Palestiniens et qu'elles soutiennent clairement le grand projet génocidaire contre la bande de Gaza, car ce dirigeant américain (Cheney) a déclaré que son pays justifie la politique criminelle de l'occupation et couvre ces crimes. 23-03


6-3 Hamas : les déclarations de Cheney confirment que Bush a renoncé à ses promesses.
Gaza/Al-Qods occupée - CPI
Le Hamas a considéré que les accusations du vice-président Cheney qui a prétendu, hier matin lundi 24/3, lors de sa visite à l’entité sioniste, que le mouvement du Hamas tente de frapper le processus de paix entre les palestiniens et les sionistes, sont injustes.
Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a affirmé, que son mouvement insiste de protéger le projet national palestinien malgré les tentatives pour déformer ses positions à travers les déclarations de Cheney qui visent à frapper la résistance dirigée par le mouvement du Hamas pour défendre les droits et les principes palestiniens.
Il a affirmé que les déclarations de Dick Cheney confirme que la direction US a renoncé à ses promesses qui ont été données au président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Annapolis et après la visite de Bush à la région pour créer un état palestinien indépendant, Il a ajouté que Cheney veut charger la responsabilité de l'échec de la création de l'état palestinien au peuple palestinien et au mouvement du Hamas, au moment où la direction américaine ne présente rien au président Abbas.   Le vice-président américain, Dick Cheney, avait annoncé, hier lundi 24/3, après sa rencontre avec le président Abbas, que le mouvement du Hamas doit annuler son gouvernement à Gaza pour la reprise des accords avec Abbas. A la fin de sa visite à l'entité sioniste, Dick Cheney a dit aux journalistes qu'ils ont discuté de plusieurs questions dont les efforts du Yémen pour la reprise du dialogue entre le mouvement du Hamas et du Fatah, tout en indiquant que la direction palestinienne a mis des conditions pour reprendre le dialogue dont l'annulation du contrôle du Hamas sur Gaza et que ce mouvement doit exécuter ces conditions.
6-4 Le Hamas appelle à interdire les interventions américaines dans les affaires palestiniennes internes.
Gaza - CPI
Le Hamas a appelé à interdire toutes les interventions américaines dans les affaires palestiniennes internes, en considérant que ces interventions vont faire échouer le dialogue palestinien interne.
Le Hamas a dit que les déclarations du vice-président Cheney, qui a annoncé que le mouvement du Hamas doit annuler son contrôle sur la bande de Gaza pour reprendre le dialogue avec le mouvement du Fatah, sont impertinentes et refusées.
Le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit que ces déclarations représentent une intervention dans les affaires palestiniennes internes.
Il a ajouté que son mouvement refuse ces déclarations et appelle en même temps le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à arrêter ses politiques qui permettent à la direction américaine de contrôler les affaires palestiniennes internes pour servir les intérêts de l'occupation. Abou Zouhri a affirmé que les Américains ne doivent pas intervenir dans les décisions palestiniennes, tout en déclarant que la raison de l'échec de tous les autres dialogues sont les interventions des Américains, parce que la direction de Bush ne veut aucun bienfait pour le peuple palestinien. Elle tente toujours de frapper la légitimité palestinienne et de créer la guerre civile sur les territoires palestiniens. 25-03

6-6 84% de Palestiniens soutiennent l'attaque contre la Yeshiva Merkaz Harav.( un centre de formation du mouvement de colonisation)

Attaque du 6 mars contre la Yeshiva Merkaz Harav de Jérusalem, Selon le sondage réalisé par le Palestinian Center for Policy and Survey Research (PCPSR),

84% de Palestiniens soutiennent cette attaque,

13% sont contre et

3% sont sans réponse.

Plus généralement,

 67% des personnes interrogées affirment soutenir les opérations contre les civils en Israël, 31% y sont opposés et le reste sans réponse..

En outre,

64% de Palestiniens soutiennent les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza sur les localités israéliennes limitrophes contre

33% qui les désapprouvent.

Le sondage montre en outre que les Palestiniens sont très pessimistes quant à l'issue du processus de paix israélo-palestinien, avec l'objectif affiché de parvenir à un traité de paix avant fin 2008. Ainsi,

80% de Palestiniens estiment que ces négociations vont échouer alors que

14% seulement croient à leur succès et 6% sans opinion, selon le sondage.

En outre,

68% de Palestiniens jugent "nulles ou très faibles" les chances de la création d'un Etat palestinien d'ici cinq ans, contre

30% qui la croient possible et 2% sans opinion.

Le sondage a été réalisé sur un échantillon représentatif de 1.270 personnes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Sa marge d'erreur est de 3%. (AFP / 25 mars 2008)


6-7 La création d'un Etat palestinien ?

Le sondage israélien de l'Institut de recherches Harry Truman de l'Université hébraïque relève que

66% d'Israéliens ne croient pas à la création d'un Etat palestinien d'ici cinq ans dans les territoires occupés par Israël contre

31% de l'avis contraire.

En outre,

41% des personnes interrogées sont favorables à des attaques israéliennes ponctuelles à Gaza en riposte aux tirs de roquettes,

29% préconisent la réoccupation du territoire palestinien, et

27% soutiennent un règlement par des voies diplomatiques.

Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 597 Israéliens avec une marge d'erreur de 4%. (AFP / 25 mars 2008)



7 Dossier

Ndlr :La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information 

7-1 Gregor Seither : Ce n’est pas la première fois qu’Hillary Clinton nous raconte des carabistouilles…

“La route vers la tyrannie, ne l’oublions jamais, commence avec la destruction de la vérité” —

Bill Clinton, Octobre1995 La psychiatrie nous apprend qu’une des méthodes pour repérer un mythomane pathologique est sa tendance à mentir même sur des choses insignifiantes. Si c’est vrai, alors Hillary Clinton a un sérieux problème. http://blogs.abcnews.com/theblotter/

3. Hillary n’a jamais lu le moindre livre d’école Palestinien : En 2001, Hillary Clinton avait écrit une lettre au President Bush, lui demandant de faire pression sur Yassir Arafat afin qu’il mette un terme à “l’éducation à la à la haine des juifs et d’Israël”. Affirmant avoir “étudié en profondeur” les livres de classe utilisés par les écoliers Palestiniens, elle avait cité comme exemple le livre Our Country Palestine (classe de CE1), qui contenait des phrases telles que “Il n’y a pas d’alternative à la destruction d’Israël“. La lettre se terminait par : “Si les Palestiniens éduquent leurs enfants à la haine d’Israël, comment peut on croire aux serments de paix de leur part ? Etait à nouveau démontrée la perfidie bien connue des Arabes, qui ne veulent pas la paix et manipulent leurs enfants afin de perpétuer la violence. La clé du conflit réside donc chez les Palestiniens, et non chez les Israéliens, qui ne font que se défendre. (…)

Mais Hillary a menti. Comme le démontre la chercheuse Diane Mason, Hillary n’a rien étudié du tout et s’est contenté de répéter des informations fournies par le Committee for Monitoring the Impact of Peace, un organisme de propagande israélienne dirigé par un lobbyiste d’extrème droite, Itamar Marcus.

L’objectif du CMIP, tout comme les autres officines de propagande israélienne telles que MEMRI, CAMERA, Debka, est d’alimenter la machine médiatique avec des articles qui démontrent la perfidie et le caractère nocif du monde arabe ainsi que de la religion musulmane. La plupart des articles se basent sur des traductions biaisées, sorties de leur contexte et manipulées de manière à prouver que l’islam est le nouveau nazisme et que toute personne qui ose mettre en doute la validité des initiatives politico-militaires israéliennes est soit un barbu infiltré ou bien un naïf mal informé. Dans le cas présent, les “recherches” ménées par CMIP et les conclusions qu’il en tire sont totalement fausses. Les livres mentionnés existent en effet, mais il s’agit en fait d’anciens livres Jordaniens et Egyptiens qui ont été remplacés depuis belle lurette par des livres produits (avec beaucoup de difficultés à cause des blocages israéliens) par l’Autorité Palestinienne. Les nouveaux livres ne contiennent aucun des éléments cités par CMIP et repris par Mme Clinton. Le CMIP l’a d’ailleurs reconnu dans un interview donné à Diane Mason, publié sur son site. Les nouveaux livres de classe Palestiniens n’incitent pas à la haine des juifs ni à la destruction d’Israël.

Comme le dit Richard Silverstein : “Clinton est dotée d’une équipe d’assistants de premier ordre. Il aurait été très facile pour elle de vérifier les informations, avant de les utiliser comme argument de campagne pour se faire bien voir du lobby communautariste d’extrème droite. Mais elle ne l’a pas fait. Cela en dit long sur son attitude vis à vis de la vérité”( . . .) http://www.richardsilverstein.com/tikun_olam

5. Hillary ment sur son C.V. : Sur le site Web de campagne d’Hillary Clinton on peut lire que, en tant que Première Dame, elle a activement travaillé à la préparation de la loi sur les congés maternité et parentaux (FMLA - Family and Medical Leave Act). A la lire, on pourrait croire que la brillante avocate Clinton a contribué de manière importante à rédiger et mettre en oeuvre cette loi. Mais c’est totalement faux, et c’est encore une fois le calendrier qui en apporte la preuve. . . Bill Clinton a pris ses fonctions présidentielles le 20 janvier 1993 et la loi FMLA, qui était en préparation depuis l’ancienne Administration, a été signé quinze jours plus tard, le 5 février 1993. . .

Et des comme ça, on en a des tonnes… Gregor Seither - IES News Service - 26/03/2008] Posted by libertesinternets  http://libertesinternets.wordpress.com/2008/03/26/ce-nest-pas-la-premiere-fois-quhillary-clinton-nous-raconte-des-carabistouilles/ sélectionné par http://groups.google.fr/group/medias-mensonges-desinformation



Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage

Ndlr :  La publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information 

8-1 Merkel : les Allemands ont "honte" de l’Holocauste.

Les Allemands ont "honte" de l’Holocauste, a déclaré mardi à Jérusalem Angela Merkel lors d’un discours historique devant la Knesset , le Parlement de l’autorité d’occupation, au troisième jour de sa visite destinée à marquer le 60e anniversaire de la création d’Israël. Merkel a entamé son discours par une phrase en hébreu, remerciant les parlementaires de lui avoir accordé le "grand honneur" de s’exprimer devant eux, en allemand. "L’assassinat en masse de six millions de juifs, perpétré au nom de l’Allemagne, a provoqué une souffrance indescriptible au peuple juif, à l’Europe et au monde entier", a déclaré Merkel, soulignant que " la Shoah nous remplit, nous les Allemands, de honte. J e m’incline devant les rescapés et devant tous ceux qui les ont aidés à survivre", a-t-elle ajouté. Le discours de 20 minutes de Merkel a été salué par une ovation des députés. … (18 mars 2008 – Al-Oufok avec les agences de presse

14:05 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)